AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Nous recherchons des persos adultes (mangemorts, profs, personnels, commercants, etc),
mais si vous tenez vraiment à jouer un élève, sachez que la maison des serdaigles vous 
acceuillera à bras ouvert car elle à grand besoin de votre activité pour la booster !
 
!!! Pour le passage des élèves pour l'année 2010/2011, merci de lire ceci. !!!

Partagez | 
 

 Bal de fin d'année 2008/09

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 25
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Lun 10 Aoû - 16:46

    Enzo Cloud n'était pas un grand fan de Bals. Mais il était complètement fan de sa petite amie. Quand celle-ci lui avait demandé, il n'avait pas ronchonné, s'étant contenté d'arranger le programme de la soirée. Léonova lui avait dit qu'elle mettrait plus de temps, il avait sourit - une fois de plus - en se disant qu'il avait oublié qu'une fille prenait tout son temps pour se préparer.
    L'année passée, il y avait participé de loin. Ils s'étaient assis à une table, critiquant les élèves timides qui se prenaient des rateaux en invitant des filles regroupées, discutant de leurs tenues. Superficielles ... Il n'aimait pas ça. Il avait bien ri en compagnie de son amie, et leur soirée n'avait pas tellement changé comparée aux autres qu'ils passaient ensemble. Tant qu'ils restaient à deux, il aurait pu tout supporté, tant qu'elle lui accordait un peu d'attention pour ne pas le délaisser.

    Là, pour l'occasion, il avait revêtu un de ses tenues de soirée. Une chemise noire, une veste de costard noire et un pantalon noir. S'était simple, mais il faisait sortir ses yeux bleutés perçants. Il était beau à la base, son costume le mettait en valeur sans vraiment exéder en matière de richesse. Son costume n'était pas riche. Ses parents le lui avaient envoyé pour essayer de se faire pardonner en partie ainsi que pour lui fournir une tenue de soirée. Ca restait ses parents même s'il n'avait plus de contacts. Ceux-ci lui payaient son matériel scolaire, ses vêtements et lui envoyaient régulièrement de l'argent. Il avait retrouver, parmi ses vêtements envoyés, cette tenue qui lui avait plu. Il l'avait revêtue quelques minutes dix minutes avant de sortir du dortoir. Il avait arrangé ses cheveux en l'air d'un coup de peigne et s'était regardé quelques secondes dans le miroir. Remontant les escaliers qui menaient aux innombrables couloirs, il enfonça les mains dans les poches de son costard et déboutonna deux boutons pour avoir de l'air. Il avait chaud, il était inconfortable dans cette chemise un peu trop juste et ses chaussures.

    La musique douce - pour commencer - se faisait entendre de là et il se dirigea vers celle-ci. Son regard coloré parmi tout ce noir se promenait sur les cadres qui le regardaient avec des yeux émerveillés, comme toutes les personnes qui passaient devant eux. Au lieu de rentrer directement dans la Salle de Bal, Enzo passa outre pour aller contempler la lune et respirer quelques goulées d'air avant de pénétrer dans cet endroit bruyant et étouffant. Il savait qu'il n'allait pas profiter de sa soirée à cause de petits rigolos qui allaient lâcher des blagues devant le couple de l'école. Magnifiquement liés, le mystérieux et la descendante du Mage Noir formaient un couple unique. Tout le monde les regardait. Certains disaient qu'ils étaient biens ensemble, d'autres jaloux les regardaient d'un mauvais oeil en se disant qu'ils avaient bu un philtre d'amour.
    Mais ces abrutis ne connaissaient rien à leur relation. Celle-ci ne se basait ni sur la dépendance, ni sur la parole. Ils se disaient tout, sans user trop leur salive. Leurs regards parlaient pour eux. Ils lisaient dans l'autre comme dans un livre ouvert.
    Rien n'aurait pu les détacher, sauf si un creux trop profond allait commencer à se séparer. Si ça allait être le cas, ils resteraient amis, quoi qu'il arrive.

    Il leva les yeux vers le ciel étoilé et lacha un long soupir. Il tourna les talons et pénétrait dans la salle, non sans avoir monté les quatres étages en silence, calmement.
    La musique lui parvint une fois de plus aux oreilles. Il passa la porte, son regard balaya la pièce, étincella quand il aperçut sa princesse et se dirigea droit vers elle sans contempler les quelques élèves qui dansaient déjà. Une bièreaubeurre à la main, elle était perdue dans ses pensées. Enzo la rejoint en quelques secondes, son air impénétrable sur son visage. En présence des autres, il était mal, comme étouffé. Il sentit des regards posés sur eux mais essaya de ne faire comme si de rien était.
    Il commanda un whisky Pur-Feu d'une voix sèche et avala une gorgée du liquide. Il n'avait pas quitté Léonova des yeux, elle était magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Lun 10 Aoû - 17:47

    Je sirotais tranquillement ma bièraubeurre depuis une dizaine de minutes lorsqu’Enzo rentra dans la salle de bal. J’avais patienté tranquillement pendant ce temps là, en observant les nouveaux arrivants, comme à mon habitude. Peu de têtes connues. Je veux dire, vraiment connues. Je mettais des noms sur certaines personnes, comme Anna Parker, le genre de fille plutôt populaire. Mais cela s’arrêtait là. J’avais bien quelques liens, mais très peu de véritables amis. May ? Qui sait, peut être qu’un jour nous le deviendrons.

    J’avais encore ma bièraubeurre à la main lorsqu’il avait enfin fait son apparition. Il était vraiment superbe, et le fait qu’il se dirige vers moi en ignorant complètement le reste de l’univers m’arracha un sourire. Je ne pus m’empêcher de lui faire remarquer d’une voix rieuse.

    Tu es superbe. Ce costume te vas comme un gant.

    Lui qui n’aimait pas vraiment les costumes et compagnie... Bon, faut dire que je riais, mais moi aussi je n’aimais pas vraiment être ″déguisée″ la plupart du temps. J’étais le genre de fille à m’habiller de façon classique. Je n’avais vraiment pas besoin de me faire remarquer, avec la réputation que j’avais, simplement à cause de mon arbre généalogique. Mais aujourd’hui, j’avais vraiment sortis le grand jeu. Bon fallait dire que cette robe, dont le bas était tout en volant, étant non seulement magnifique, mais avait aussi l’avantage de ne pas être trop longue, lourde et encombrante, dévoilant même mon genoux lorsque j’étais assise.

    Il commanda ensuite un whisky pur feu, en s’adressant d’un ton sec à l’elfe qui faisait le service. J’étais le genre de personne à qui cela ne faisait ni chaud ni froid. Je trouvais plutôt ça normal. J’avais toujours vécu comme ça, les elfes de maisons étaient des êtres bien inférieurs aux sorciers après tout. Bon pour ma part, dans ma commande, j’avais pas été très originale. La bièraubeurre, j’avais toujours adoré ça, et je ne jurais que par cette boisson. Enzo en profitait pour se moquer gentiment de moi dès que nous sortions à Pré au Lard. Faut dire que même lorsque j’avais le choix entre ça et des boissons beaucoup plus raffinées et la bièraubeurre, je choisissais inévitablement la bièraubeurre.

    Je remarquai qu’il paraissait contrarié. Je savais très bien pourquoi. J’étais habituée à ce que les gens me regardent, parlent de moi... Je ne m’en préoccupais pas plus que ça. Toute ma vie cela avait été comme ça, et ça n’avait pas l’air d’être en train d’évoluer. Donc, il avait bien fallut que je m’y habitue, et je me contentai d’offrir un regard méprisant ou une réplique cinglante à ceux qui allaient vraiment trop loin. Mais les racontars et tout ce qui va avec avaient vraiment l’air d’irriter Enzo. Enzo qui était quelqu’un de calme et doux de nature. Je crois bien que je n’avais jamais vu quelque chose l’agacer autant. Excepté ses parents. Là, c’était différent. Je me contentai de me pencher vers lui pour l’embrasser sans chercher à me retenir, ignorant royalement la présence des autres élèves, avant de lui glisser à l’oreille.

    Zen. Respire et décontracte-toi. Ils se lasseront, fais moi confiance, je sais de quoi je parle... Ignore les, c’est tout.

    Je n’avais pas envie qu’il soit tendu toute la soirée. Pas à cause de ces abrutis. J’avais envie de passer une bonne soirée en sa compagnie, à danser, parler et à boire des bièraubeurre. Avec un peu de chance, je pourrais même échanger quelques mots avec Brad. Pourquoi était-il en septième année. Pourquoi fallait-il qu’il quitte Poudlard l’an prochain, alors que je tenait l’occasion d’apprendre à le connaître.

    Nous étions à quelques semaines de la fin des cours, et je n’avais toujours pas reçu de réponse de Narcissa. J’étais à la fois frustrée et inquiète. Cela faisait déjà plus d’un mois bon sang que je lui avais envoyé ce hiboux. J’essayai de relativiser, en me disant que ma tante devait être très occupée, et qu’elle avait du juger que garder le souvenir me forcerai à venir lui rendre une visite au début de l’été. Comme si j’avais besoin de ça. Je chassai ces pensées de ma tête pour dévorer Enzo du regard. Les B.U.S.E.S. commenceraient à la fin de la semaine, et pour la première année depuis que j’étais entrée à Poudlard, j’avais vraiment hâte que les vacances débutent....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 25
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Lun 10 Aoû - 18:29

    Tu es superbe. Ce costume te vas comme un gant.

    Sa voix le détendit beaucoup. Il gardait son whisky dans une main et s'assit sur un tabouret haut. Il sentait encore la fraicheur de ses vêtements qui avaient trainé quelques minutes dehors. Ca le rassura aussi, ce froid qui serrait le corps. Il jeta un oeil noir autour de lui pour dissuader les petits rigolos de venir faire les malins. Il voulait avoir une soirée calme et détendue, lui aussi. Passer un bon moment, danser, boire et chanter à tue-tête. Il avait une furieuse envie de finir dans les toilettes, à recracher tout l'alcool qu'il allait ingurgiter, rien à faire des conséquences. Il saisit doucement la main de la Lestrange et fut un peu étonné par la chaleur de sa peau. Avalant une nouvelle gorgée, il la posa sur le comptoir et détailla sa copine avec grand soin.

    Vous avez sortit le grand jeu, Madame !

    Se rapprochant de son oreille, il prit une voix plus douce, plus envoutante.

    C'est toi la plus belle ..

    Il afficha un sourire discret et ôta sa veste, trop chaude. Il fallait qu'il soit complètement à l'aise pour se relaxer .. Complètement. Elle se pencha vers lui, il comprit et ils s'embrassèrent sans se soucier des autres. Perdu dans son océan d'amour, Enzo en oublia le monde en émmergeant et fut un peu étonné que Léonova lui dise de se relaxer. Il était bien mieux maintenant ...

    Zen. Respire et décontracte-toi. Ils se lasseront, fais moi confiance, je sais de quoi je parle... Ignore les, c’est tout.

    Il revit les visages tournés vers lui et se rappella. Il appliqua les conseils de sa petite amie et souffla un coup avant de faire léviter sa veste de costard jusqu'aux porte-manteaux prévus à cet effet. Il se laissa un peu glisser sur son siège, se tenant moins droit. Il garda la main de Léo serrée entre ses phalenges et écouta la musique peu emportante ... J'essayai aussi de ne pas fixer les regards posés et les chuchotements indiscrets.
    Il chercha du regard son compagnon de chambre sans le retrouver. Il n'aperçut pas non plus la chevelure blonde de May. Les BUSEs approchaient, les vacances aussi. Des vacances qui allaient être inoubliables. La musique changea et Enzo sauta à terre pour inviter la jeune fille. Il s'inclina et la tira un peu en avant sur la piste de danse. Il abandonna son verre de whisky à regrets mais reviendrait le chercher pour des retrouvailles grandioses. Il était un piètre danseur mais savait qu'il ne mènerait pas la danse, contrairement à ce que l'on aurait pu croire de l'extérieur. Il n'avait pas pu résister à lui faire plaisir, plaçant une lueur amusée dans son regard.



    [ Sorry, s'est petit et nul .. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Lun 10 Aoû - 19:18

    [Pas grave. Je suis pas non plus la reine de la longueur Razz ]

    Merci. Tu es adorable.

    C’était agréable d’être flattée. Tout le monde aime ça, les femmes surtout, et moi tout particulièrement. J’étais tout de même quelqu’un d’assez fier et prétentieux, et j’adorais par-dessus tout les compliments. Il ne répondit pas à mon conseil, mais il l’appliqua. Il essayait apparemment de se décontracter. Il avait saisit ma main, avant que je l’embrasse, et ne l’avait pas lâchée depuis, mais son regard était perdu je ne sais où. Il regardait les danseurs, les personnes assises... Je me demandais ce qu’il pouvait chercher, ou plutôt qui il pouvait bien chercher. Je n’eu toute fois pas le loisir de m’interroger plus longtemps, il se leva, s’inclina en déclenchant mon rire et me tira doucement par la main pour me mener vers la piste de danse.

    Une fois arrivés, il m’attira à lui. Nous n’avions jamais dansé ensembles, mais je me souvenais très bien qu’il m’avait dit détester danser, et surtout ne pas savoir se débrouiller avec ses jambes. Je souris à cette pensée. J’étais tenté de la laisser mener la danse comme il le pouvait, mais je n’avais ni envie d’être ridicule, ni de le blesser. Je me contentai alors de rire doucement en lui glissant à voix basse.

    Et maintenant que vous m’avez élégamment tirée sur la piste de danse nous faisons quoi monseigneur ? Vous comptez mener cette danse ?

    Je me moquais, certes, mais gentiment. Enzo saurait le comprendre. J’étais souvent dans la dérision, autant que dans l’autodérision d’ailleurs, ce qui rendait ce trait de caractère plus que supportable, surtout que j’avais assez d’intelligence et de finesse pour ne pas aller trop loin et froisser les gens. Je précisais toute fois, en riant.

    Excuse-moi... Je suis méchante. Je vais t’aider, et personne ne se rendra compte de rien.

    J’avais toujours apprécié la danse. Et bien entendu, j’étais plutôt une bonne danseuse. J’avais pas été élevée par n’importe qui non plus. On était plus au moyen âge, ou pour être accomplie une femme devait savoir danser, coudre, faire la cuisine et tuti cuanti, c’était néanmoins Narcissa Black qui m’avait élevé. Alors, parmi d’autres choses, elle m’avait appris la danse. Je me souvenais avec plaisir des heures que nous avions passé devant le miroir, ne pouvant presque plus respirer tellement nous rions. Parce qu’il fallait dire qu’elle avait eu du mal, au début.

    Je posais la main d’Enzo sur ma taille sans lâcher l’autre. La musique venait de commencer, et nous n’étions pas les seuls danseurs qui étaient pour le moment immobiles.

    T’es prêt ?

    Il ne répondit rien, mais continua de me dévorer du regard. Je pris donc ça pour un oui, avant de commencer à l’entraîner au rythme de la musique. Il avait au moins compris qu’il ne fallait pas regarder ses pieds, que cela produisait un effet plus ridicule qu’autre chose. Il ne se débrouillait pas si mal que ça, une fois guidé.

    Tu cherchais qui tout à l’heure ?

    J’avais envie de passer cette soirée de tout et de rien. Surtout de rien. Que de rien. Pas des mangemorts, du souvenir, ou autre soucis. Ce soir j’étais une jeune fille de quinze ans normale. Je m’inquiétais pour les B.U.S.E.s, les cours, et mon petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 25
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Mar 11 Aoû - 2:02

    Merci. Tu es adorable.

    « La plus adorable des deux, s'est toi ... » Répondit-il avec courtoisie.

    Son regard pétillant, il ne put s'inviter à l'emmener sur la piste de danse au changement de musique. Celle-ci se révelait déjà mieux que le son précédent, qui était d'une lenteur et d'un rythme bombant ! Ici, le tempo était déjà plus rapide et les paroles un peu plus censées. Ils se préparaient à la danse, encore immobiles. Enzo ne savait pas trop danser. Il porta une main à la taille de Léo, mais trop haut, ce que sa cavalière se contenta de modifier avec hâte. Un sourire mi-moqueur mi-amusé était né sur le visage fin de sa princesse et elle lui avait soufflé des paroles moqueuses mais peu blessantes. Il avait affiché un sourire qui signifiait qu'il était un rien vexé puis écouta le reste de ses paroles, déjà plus réconfortantes.

    Et maintenant que vous m’avez élégamment tirée sur la piste de danse nous faisons quoi monseigneur ? Vous comptez mener cette danse ?
    Excuse-moi... Je suis méchante. Je vais t’aider, et personne ne se rendra compte de rien.

    Il se serait dirigé vers la sortie, alors, se contentant de traverser la piste pour rejoindre - tout en gardant la main de Léonova serrée dans la sienne - la sortie. Il aurait préféré une sortie à l'air frais et elle le savait, mais s'était un jour unique et plus jamais, il n'aura d'occasion de la faire danser avant longtemps ... Alors que des balades au clair de lune, main dans la main, ils pourraient en faire une demain, après demain ou encore après-après-demain ... Les yeux pétillants, il se contenta de se laisser modeler.

    «Ce n'est pas très gentil, là, Madame ! Un pauvre courtisan devrait pouvoir inviter son Aimée sans recevoir de telles moqueries ... Mais un baiser passionné me ferait oublier tout ... Sauf une chose: l'amour que je vous porterai, toujours ... »

    Il avait soufflé ses paroles, plaçant des blancs, prenant des expressions fortement exagérées, et des regards suppliants biens joués. C'était comme ça qu'il voulait être toute la soirée. Il ne voulait penser à rien d'autre qu'à Léonova ... Lui faire plaisir, être un vrai gentleman ... Elle l'apprêta à la danse d'un coup de main, l'air professionnel. Il n'ajouta rien à ses paroles et l'embrassa passionnément au plein milieu de la piste de danse. A quoi sert d'être amoureux si on ne pouvait pas crier notre amour à toute l'école. Ils seraient moins dérangés, avec chance. Il retira ses lèvres de celles de Léonova, retenant un sourire. D'un air professionnel, toujours, elle demanda de sa douce voix:

    T’es prêt ?

    Pas de réponse. Il fallait s'y attendre de la part du jeune homme. Elle démarra au rythme de la musique. Tout d'abord, il fixa quelques secondes ses pieds pour vérifier qu'il ne lui marchait pas sur les orteils avant de relever son regard et de le plonger dans celui de sa princesse. Se tenant bien droit, se laissant guider par sa main ferme et douce ainsi que la musique. Il était toujours mal à l'aise mais essayait de le cacher dans une partie infime de son esprit. Il devait lui faire plaisir, pas la rendre mal ... Ses pensées s'écourtèrent alors qu'elle lui posa une question qui le dérouta.

    Tu cherchais qui tout à l’heure ?

    Il fut un peu étonné. Ne pas regarder ses pieds et diriger la danse devait contenir toute son attention. Donc, s'était confirmé, les femmes pouvaient faire trois choses à la fois ... Son regard mi-amusé mi-mystérieux se dressa sur son visage. Il répondit en une syllabe. Il n'avait rien à cacher ...

    « Brad »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marina Tresty
4° année
4° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 91
Age Réel : 29
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Réputation : 0
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 07/07/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Mar 11 Aoû - 17:46

Marina n'était pas d'humeur à aller à ce bal, elle qui était toujours mise à l'écart, et souvent trop timide pour entamer une conversation, même si elle savait que certains élèves de sa maison allaient s'y rendre forcément.. La jeune Tresty hésita entre deux robes que sa mère lui avait envoyées quelques jours auparavant, une robe longue rose pâle ou alors une courte arrivant aux genoux, d'un bleu électrique... Marina prit alors la rose, car elle n'aimait pas attirer l'attention sur elle...

Elle trouva des sandales avec un petit talon, de la même couleur que sa robe, elle sourit car sa mère était toujours aux petits soins de Marina même si elle n'était pas sorcière.. Marina était fille de deux moldus et bien évidemment c'était parfois dur aux yeux des élèves. Certains la haïssaient sûrement, surtout ceux qui étaient de sang pur..

Elle s'habilla alors rapidement en se regardant dans un miroir , et décida alors de changer de coiffure, son chignon commençait un peu à devenir banal.. Elle décida alors de laisser ses cheveux détachés , ils était assez long, et lui arrivaient aux reins.. Une belle chevelure noire de jais qui lui tombait au bas des reins... Elle accentua son regard avec un léger coup de crayon noir et mit un far à paupière lui faisant ressortir ses yeux qui étaient bleu clair...

Après plusieurs vérifications de sa tenue et sa posture , elle décida alors de respirer un bon coup et de franchir la porte de la salle commune des Serdaigle qui commençait à se dépeupler , car tous les élèves allaient rapidement à la salle de bal... Marina était nerveuse et se demandait si elle n'était pas ridicule, elle qui souvent était mieux dans des petites chaussures plates... Plus elle se rapprochait de la salle et plus son cœur se serrait , elle paraissait très stressée... La musique se faisait entendre de plus en plus, elle vit alors plusieurs élèves se tenant debout à l'entrée sûrement à attendre quelqu'un... Marina , personne ne l'attendait et elle n'attendait personne en particulier... Elle manqua de trébucher , avec les talons, ce qui montra qu'elle n'avait pas l'habitude de marcher avec, elle vit alors quelques élèves seuls dans un coin, elle décida très vite d'aller les rejoindre en prenant un jus de citrouille à siroter....

La jeune fille sirotait son jus en regardant les autres s'amuser, elle était bien là, assise tranquillement, elle était sûre au moins de ne pas tomber au moins..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brad Nelsen
Mangemort
Mangemort
avatar

Masculin Nombre de messages : 285
Age Réel : 30
Localisation : Toujours devant toi !
Emploi (ou maison) : Ancien serpentard
Loisirs : sport, combat, arts martiaux, quidditch, dessin, sauter sur les toits
Réputation : 10
Points d'expérience : 130
Date d'inscription : 09/02/2006

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Mar 11 Aoû - 18:14

Brad entra dans la salle de bal. Il n’avait jamais rafolé des grandes réceptions, et encore moins de la danse, mais il en avait l’habitude, et cela lui faisait voir du monde. Le préfet avait souvent été surpris, lors de ses sept années d’études à poudlard, de quitter le bal trop tôt à son goût, s’y étant plut. Brad était vêtu toujours de façon très classe, cette fois avec un pantalon et un costard gris foncé. Le triangle sur son torse qui laissait voir sa chemise rappelait sa maison d’appartenance, puisqu’il était vert émeraude. Brad jeta un bref regard autour de lui. Il remarqua rapidement sa cousine, au milieu de la piste, accrochée aux bras d’Enzo. Ne voulant pas les déranger, il préféra se diriger à l’autre bout de la salle, là où les apéritifs et les verres ornaient les nombreuses tables. Il prit un verre de wisky, ainsi qu’une poignée de petit four sorcier et s’assit à une chaise.

May n’était pas encore arrivée. Evidement. Même si celle-ci était toujours la première partout, pour les bals, elle savait se faire attendre. Et puis, plus l’attente était longue, plus le résultat en valait la peine. Son entrée serait sans doute très remarqué, comme à la coutume.

Brad restait calme, impassible, immobile. Il observait les autres élèves. Après tout, ceux-ci l’observaient tant, il fallait bien qu’il en fasse de même de temps en temps. Mais le peu d’intérêt qu’il avait pour les autres se fit rapidement oublier, le lassant. Brad n’était pas très en forme ce soir. Ce bal serait sans nul doute le dernier qu’il allait passer à poudlard. Que deviendrait sa vie ensuite ? Lui qui avait toujours trouvé refuge dans ce château. Il sentit un regard perçant posé sur lui, et aussitôt, il renvoya les yeux d’un félin qu’on agresse envers cet observateur. Réflexe défensif dirons nous. Lorsqu’il réalisa que son observateur n’était nul autre que la directrice, son visage retrouva ses traits habituels.

Mi-Lie. Il était bien curieux qu’elle le regarde en cet instant, alors qu’il bloquait son esprit et qu’elle ne pouvait lire en lui. Les pouvoirs de la directrice l’étonneraient toujours. On aurait dit qu’elle n’était pas une simple sorcière, mais bien plus que tout autres. Savait-elle ce qu’il adviendrait de lui ? Connaissait-elle la situation dans laquelle il se trouvait. Même s’il savait qu’elle était bien trop loin pour lui dire quoi que ce soit, Brad ne put s’empêcher de lui adresser un regard interrogateur, remplis de défis mais aussi de respect.
Alors qu’il attendait un signe quelconque de Mi-Lie en retour, quelqu’un vint le surprendre dans sa contemplation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Mar 11 Aoû - 23:22

    J’essayai d’être sérieuse une seconde. Plutôt dur, j’avais une forte envie de rire, de rire aux éclats. Enzo était tellement craquant dans ses paroles. Je me concentrai sur mes pas, pour tenter de garder mon sérieux. Je me laissai embrasser, tout en faisant attention à mes pas comme à ceux d’Enzo. Bein oui, c’était bien connu que les femmes pouvaient faire un grand nombre de chose à la fois. Je n’échappai pas du lot, loin de là. Petite, je voulais tellement tout faire à la fois que j’en étais maladroite. En grandissant, ma maladresse était passée, bien heureusement. Ce n’était pas le cas pour tout le monde. Comme par exemple pour la pauvre Serdaigle qui venait de faire son entrée, en manquant de trébucher. Je l’avais aperçue du coin de l’œil sans le vouloir, et je n’avais put retenir un rire. Pauvre fille. Enfin, personnellement, je m’en fichai, je n’avais jamais été très altruiste. Je n’étais pas Serpentarde pour rien à ce niveau là. Mes sentiments avaient souvent tendance à passer en premier. Je n’aurais pas aimé être à sa place quoi.

    Brad fit à son tour son entrée – plutôt remarquée, il n’était pas préfet, joueur de quidditch, très mignon aux dires de quasiment toutes les filles de Poudlard pour rien – et je le vis également alors qu’Enzo lui était dos à l’entrée. Lorsqu’il me dit que c’était bel et bien mon cousin qu’il cherchait du regard, je lui glissai d’un air tout à fait neutre.

    Il vient d’arriver. Il est assit près du bar. On pourra aller le saluer plus tard si tu le souhaites.

    A vrai dire j’en avais plutôt envie aussi. Depuis que j’avais appris qu’il était mon cousin, il semblait beaucoup plus amical envers moi. Comme si il avait été libéré d’un poids. En même temps, c’était plutôt le cas. J’espérai qu’Enzo accepterai, mais en aucun cas je ne lui forcerai la main. S’il n’en avait pas envie, pas de problème.

    Il était vraiment élégant, d’une manière quelque peu semblable à celle d’Enzo. Dans son costard, il dégageait un certain magnétisme, du même genre qu’Enzo simplement vêtu de noir, la chemise entrouverte. Tout en y réfléchissant je leur trouvai encore d’autres points communs. Il avait le même genre de caractère. Sombre, mystérieux, dégageant une certaine aura. Ils se ressemblaient plus que je ne le pensais. Je me promis d’étudier ce sujet.

    La musique touchait presque à sa fin, et je ne savais absolument pas si mon cavalier souhaitais en entamer une autre. Peut être qu’il souhaiterait aller se rassoir, et retrouver une certaine stabilité et une indépendance quand à ses mouvement. Cette pensée m’arracha un nouveau sourire.

    Je laissai mes pensée vagabonder jusqu’à la fin de la chanson, fin brutale qui me sortit de mes pensées. Je m’adressai alors à Enzo, en agrémentant mes paroles de mon plus beau sourire.

    On continue de danser ou on arrête ? C’est toi qui choisis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marina Tresty
4° année
4° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 91
Age Réel : 29
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Réputation : 0
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 07/07/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Mer 12 Aoû - 16:50

En relevant le regard la jeune Marina remarqua qu'une Serpentard, riait en l'ayant vu pratiquement s'étaler au sol, elle rougit et évita le regard de la jeune fille, elle comprit alors qu'elle venait d'être encore une fois ridicule, elle aurait du mettre ses chaussures plates... Pourquoi avoir osé des talons alors qu'elle ne savait même pas tenir en équilibre plus de quelques minutes...

Marina soupira et dévia son regard vers d'autres élèves qui semblaient s'amuser, et vit alors un Serpentard , sa tête lui disait quelque chose, oui il s'agissait du jeune homme avec qui elle avait parler des les sous sols, elle le suivit du regard sans rien dire, il attendait sûrement une fille...

Marina n'avait peut être pas choisi le meilleur endroit, tout le monde était accompagné, tout le monde sauf elle, comment pouvait elle entamer une conversation si elle devait parler à deux voir trois personnes à la fois, elle était beaucoup trop timide pour être sûre d'elle..

Elle regretta alors le fait d'être venue à ce bal de fin d'année, elle aurait dût rester dans son dortoir à étudier, une chose bonne aurait été faite.. La Serdaigle, ne reconnu personne à part ce Serpentard, elle haussa les épaules et regarda l'heure, elle décida alors de ne rester que quelques minutes avant de repartir.. Elle n'avait pas sa place au milieu de ce monde...

La jeune fille pour faire passer le temps alla se chercher d'autres amuses-bouche et une seconde boisson, de la bièraubeurre bien tiède comme elle les aimait, elle s'assit à une autre place pas loin de l'entrée et attendit quelques temps avant de voir sil était temps de partir ou non..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 25
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Mer 12 Aoû - 20:27

    Il vient d’arriver. Il est assit près du bar. On pourra aller le saluer plus tard si tu le souhaites.

    Il jeta un coup d'oeil rapide vers le bar et Enzo ne put s'empêcher de sourire. Classe le costume ... Il açquisa pour le saluer et regarda Léonova fixement. Il avait de la chance de l'avoir, elle ... Ses yeux, son sourire, ses gestes gracieux, tout retenait son attention. Il était au courant du moindre geste qu'elle exécutait. Quand il la vit se concentrer sur ses pas en souriant, il oublia qu'ils dansaient, il oublia que la pièce était remplie de personnes, il en oublia même ses parents, sa soeur et le reste de ses problèmes. Il fut plongé dans un autre monde, au coeur de ses iris.
    Il cligna des yeux et remarqua qu'elle le fixait avec insistance, comme si elle attendait une réponse. Affirmative, il aurait tout fait pour ses beaux yeux ...

    Je le souhaite autant que toi, je crois. Et vos désirs, sont des ordres

    Il se concentra sur ses pas à nouveau. Il sentait comment il fallait se tenir, à présent, calquant le dos droit, la tête haute et les gestes lents de Miss Lestrange. On aurait dit qu'il contrôlait la danse, ben rien à voir. Il était totalement dépendant d'elle, se laissant guider docilement même si ça l'agaçait de n'être pas libre de ses mouvements. Rien n'aurait pu le montrer, il le dissimulait trop bien pour que ça ne se remarque, mais il savait qu'elle savait. Elle connaissait son caractère, elle connaissait ses goûts. Ne pas contrôler ses gestes étaient à l'encontre de ce qu'il pensait. Mais durant cette danse, il s'était laissé guider, conscient que ce n'était pas très important ... Considérant que tant que son esprit était toujours sur les mêmes principes et que ce n'était que le corps qui se livrait à une expérience ... Les dernières notes furent brusques et les couples se stoppèrent - sauf ceux qui n'avaient pas compris que la chanson était finie. Un merveilleux sourire et une question ... Certains auraient cru que s'eut été un piège pour recommencer à danser ... Ben non, Léo, elle était franche et si elle disait que s'était lui qui choisissait ...

    On continue de danser ou on arrête ? C’est toi qui choisis.

    Il répondit par un sourire mystérieux et l'entraina hors de la piste. Qu'il contrôle un peu ses mouvements avant de recommencer à se laisser faire ... Il lui faisait plaisir mais pas non plus en se mettant mal à l'aise ... Se rappellant de l'envie qu'elle avait de retrouver son cher cousin, il la mena par la main aux tables, près des en-cas. Mais ce n'était pas pour manger, son côté romantique était bien plus élevé que couper une danse pour remplir son estomac ..
    Il tira une chaise, puis une autre à la table à côté de Brad. Il ne voulait pas s'imposer alors que le garçon attendait surement May .. Enfin, s'est ce qu'il pensait ... S'adressant à Léonova, il s'assit sans désserrer sa main.

    Je veux un peu retrouver la liberté de mes mouvements avant de reprendre, si tu le veux bien ...

    Il afficha un mince sourire avant de se tourner vers Brad. Il n'avait pas grand chose à lui dire ... M'enfin, se trouver en compagnie du couple devrait décourager les filles du fan club de son compagnon de chambre. Un sourire s'échappa de ses lèvres, il resta silencieux.


Dernière édition par Enzo Cloud le Ven 14 Aoû - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Jeu 13 Aoû - 22:45

    J’affichai un sourire satisfait lorsqu’il répondit favorablement à ma demander d’aller voir mon cousin. C’était un phénomène inexplicable, cet intérêt et cette attraction que je ressentais envers lui. Le fait qu’il partageait mon sang y était certainement pour beaucoup. Mais je ne pouvais pas l’expliquer à l’aide seule de cette famille en commun. Je n’aimais pas Drago, n’avait jamais voulu connaître ses enfants, et je ne considérais même pas Teddy Tonks comme de ma famille, alors qu’il était mon petit cousins. Brad et moi n’étions même pas cousin germains. Issus de Germains, et je ne savais même pas si nous avions des goûts en commun. J’avais envie de le découvrir. Et j’avais le sentiment que même si ce n’étais pas le cas, j’aurais envie de le découvrir.

    Vos désirs sont des ordres. J’adorais cette expression, dans la bouche d’Enzo. J’aimais bien ce côté gentleman, vieille France. J’avais décidé d’arrêter de tout faire pour m’empêcher de sourire. J’étais donc généreuse de ce côté-là, affichant un grand sourire dès qu’Enzo m’attendrissait, ou que quelque chose m’amusait. Je ris donc à nouveau lorsque mon cavalier m’avoua qu’il préférait retrouver l’indépendance de ses mouvements quelques instants avant de reprendre la danse.

    Lui, il n’affichait qu’un sourire mince. Je le sentais préoccupé et tendu. Il était toujours un peu comme ça, à cause de sa sœur, de son obsession à tout bien faire et à veiller sur moi et mes moindres désirs, mais là, c’était différent. Appelez ça de l’intuition féminine ou comme vous voulez, mais je connaissais Enzo pour être interloquée. Je ne laissai cependant rien paraître, et je lui répondis d’une voix amusée.

    Ne t’en fais pas ! Je poursuivis pour lui seul, d’une voix plus sensuelle, mais sans que cette lueur amusée ne quitte mon regard. Je m’amuse de toute façon tant que je suis avec toi. Je n’ai pas besoin de danser.

    Ma mère avait un certain côté séducteur, duquel je ne pensais pas avoir hérité jusqu’à ces derniers jours. Décidemment je découvrais de jours en jours que nous étions si semblables. Chose qui m’amenait à me poser de nombreuses questions. Avais-je envie de devenir la même personne qu’elle ? Souhaitais-je vraiment devenir la nouvelle Bellatrix Lestrange ? De toute façon, avais-je le choix ? Si c’était inscrit dans mes gènes, je ne pouvais rien faire contre. Même avec toute la bonne volonté du monde, on n’efface pas les gênes, et l’éducation anti moldu que j’avais reçue ne devait pas aider. Je n’en avais pas conscience, mais Narcissa avait contribué à faire de moi le même genre de personne que tous ses sangs purs. Elevée comme une princesse, mon sang considéré comme quasiment royal, et persuadée d’être supérieure à tous ces sorciers médiocres. Mais même lorsque je prendrai conscience de ça, je n’arriverai pas à en vouloir à Narcissa. Je ne l’avais jamais appelé maman, mais elle représentait plus pour moi que tout ce que je voulais bien admettre.

    Ma mère avait sombré dans la folie, petit à petit. Une folie meurtrière. Et mon père y avait pour beaucoup contribué. Je me demandai quel genre de personne elle était avant tout ça. Quel genre d’élève ? Quelle jeune fille était vraiment Bellatrix Black ? Lord Voldemort l’avait-il vraiment changé, au point que son obsession devienne folie, ou bien était-ce inscrit dans ses gênes ? J’avais besoin de trouver des réponses à ces questions si je voulais savoir qui j’étais moi-même.

    Enzo m’entraina à une table, à côté de celle de Brad, alors que moi-même je semblais perdue dans mes pensées. J’en sortis, pour faire comme si de rien n’étais. Alors qu’une sorte d’idée était née dans mon esprit. J’allai avoir besoin d’une personne neutre si je voulais découvrir qui était ma mère. Avant qu’elle ne rencontre Tom Elvis Jedusor. Pas Narcissa, je ne pouvais jamais savoir si elle embellissait la vérité ou pas. Il fallait que je trouve quelqu’un.

    Mais en attendant, j’essayai de me reconnecter à la vérité. Enzo qui me tenait la main, en adressant un sourire à mon cousin. Mais moi, je lui adressai la parole. Juste histoire de le saluer.

    Salut Brad !

    Je faillis rajouter ″tu passes une bonne soirée ?″, mais je ne voulais pas m’imposer. Enzo avait raison de s’être installé à une table à côté. J’attendis donc de voir si notre présence ne dérangeait pas mon cousin.

    Je brûler d’envie de demander à Enzo ce qui n’allait pas, mais Brad était là à présent, et je voulais pour cela être seule avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brad Nelsen
Mangemort
Mangemort
avatar

Masculin Nombre de messages : 285
Age Réel : 30
Localisation : Toujours devant toi !
Emploi (ou maison) : Ancien serpentard
Loisirs : sport, combat, arts martiaux, quidditch, dessin, sauter sur les toits
Réputation : 10
Points d'expérience : 130
Date d'inscription : 09/02/2006

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Ven 21 Aoû - 18:28

Brad remarqua bien malgré lui que sa cousine et Enzo s’étaient assis à une table proche. Son colocataire le regardait d’ailleurs avec un sourire, l’entraînant à venir ? Brad n’en n’était pas sur, ce n’était peut-être qu’amical et il ne voulait pas déranger le couple. Mais lorsque sa cousine le salua ouvertement, il répondit en inclinant la tête, en signe de respect :

« Bonsoir vous deux ! »

Il leur adressa un petit sourire également amical, il les appréciait tout les deux, mais ses yeux ne pouvaient s’empêcher de préférer sa cousine à Enzo. Comme les deux élèves semblaient vouloir entamer une conversation avec lui, Brad trouva grotesque de discuter d’une table à l’autre, alors il se leva pour rejoindre ses camarades vert et or, son verre à la main. Le préfet demanda tout de même confirmation avant de s’asseoir :

« Je peux me joindre à vous ? »

Après une réponse positive (je vous épargne un poste juste pour cette réponse), il s’assit machinalement à côté de sa cousine. May ne devrait plus tarder maintenant, mais Léonova semblait calmer son impatience. Il n’avait jamais été très bavard, mais après un léger temps, il demanda :

« Ca va vous deux ? Vous passez une bonne soirée ? »

Sa cousine avait l’air de lui délier la langue. Brad remarqua qu’une serdaigle qu’il avait rencontré récemment, Marina Tresty, quittait le bal. Ce genre de soirée ne plaisait apparemment pas à tout le monde. Si elle avait été une soirée comme les autres, Brad se sentirait bien lui aussi, mais comme elle marquait la fin de l’année scolaire, tout comme la fin de poudlard, il ne pouvait s’empêcher d’être nostalgique. Cela lui rappelait lorsqu’il avait du quitter la Chine, et savoir qu’il perdait maintenant le seul autre endroit où il se sentait chez lui ne le réjouissait pas vraiment. Sans parler des ASPICS à passer, ce qui n’était pas une mince affaire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 25
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Sam 22 Aoû - 17:42

    Ne t’en fais pas ! Je poursuivis pour lui seul, d’une voix plus sensuelle, mais sans que cette lueur amusée ne quitte mon regard. Je m’amuse de toute façon tant que je suis avec toi. Je n’ai pas besoin de danser

    Il afficha un sourire en l'entrainant hors de la piste. Heureusement, s'il devait danser pour la garder auprès de lui, je crois qu'il aurait pu lui dire aurevoir dès maintenant. Son regard bleuté courut sur une table voisine à celle de Brad qu'il salua avec un sourire et il s'assit à celle-ci. Une main toujours accrochée à celle de Léonova qu'il serrait comme s'il allait crever dès qu'il la lacherait. La Verte et Argent salua à son tour son cousin. Enzo savait au fond de lui que ça lui faisait énormément plaisir de se voir, même si le danger accompagnait la conversation. Et il voulait faire plaisir à sa copine, par tous les moyens. Lui, il lui décrocherait la Lune à mains nues.
    Brad les salua à son tour d'un mouvement amical. Les serpentards étaient réputés pour être des serpents. Agissant dans l'ombre, trop ambitieux. Certains avaient cette personnalité, d'autres avaient une toute autre personnalité qu'ils dévoilaient sous leur méchanceté. Aux premiers abords, Brad avait tout du joueur et capitaine de Quidditch de Serpentard. Beau, ayant son fan club, mystérieux. Il était la proie de plusieurs filles. Mais personne ne l'avait jamais attrappé à sa connaissance. Lorsqu'il s'est installé dans son dortoir, il a appris à l'apprécier. Tout d'abord parce qu'il n'était pas bavard, mais ensuite parce qu'il était le cousin de Léonova. Il s'est avéré aussi que les deux garçons se ressemblaient énormément. Silencieusement, Enzo avait commencé à apprécier sa présence. Quitter un peu sa solitude sans avoir une personne qui le connaisse et lise en lui.
    Il considérait Brad comme un ami, à présent, et faisait toujours un effort pour parler en sa compagnie.

    « Je peux me joindre à vous ? »

    Enzo, sans consulter Léonova, avait açquisé. Bien sûr, eux n'avaient pas su deviner non plus s'ils pouvaient se joindre à lui ou si le Préfet attendait May ou une autre demoiselle. En tout cas, Enzo était presque certain qu'il n'était pas venu seul. D'abord parce qu'il l'avait laissé sous entendre à moitié dans le dortoir et ensuite, parce qu'il était trop classe pour ne faire que passer. Enfin, dans son cas, si lui n'avait fait que passer, il aurait enfilé un truc sans prendre le temps de se coiffer parfaitement et d'ajuster ses vêtements. Là, il était en pleine attente de quelqu'un ...

    « Ca va vous deux ? Vous passez une bonne soirée ? »

    Enzo afficha un sourire grimace. Bien sûr qu'il s'y plaisait, même si quelques détails le dérangeaient beaucoup, comme de se laisser guider comme un mouton. Il reprit un verre de whisky à un elfe qui passait entre les tables avec un plateau et en vida deux gorgées. Le liquide lui brûla la gorge mais il aimait ça, le goût arrachant de l'alcool. Il laissa Léonova parler. C'était plus son truc que lui. Et il préferait rester silencieux. S'il avait pu, il les aurait laissé une demi-heure seuls pour qu'ils puissent tranquillement discuter à leur aise sans avoir un muet dans leur conversation ...
    Il joua avec son verre quelques secondes avant de relever la tête vers Brad et de balayer la salle de bal du regard, ce qu'il n'avait pas encore fait. Joliment décoré, pas trop de décoration, pas trop peu, un juste équilibre. Une lumière amenant une atmosphère se dégradait en une autre, faisant concurrence aux autres tons. Les elfes avaient bien travaillé, le résultat était plaisant, pas trop voyant. C'était les adolescents vêtus de tenues de soirée qui étaient les plus visibles. On voyait les gens et non le décor. Tant mieux, s'était ça le plus important, en même temps !
    Il avala deux nouvelles gorgées de son alcool et écouta les deux cousins parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Lun 24 Aoû - 13:10

    J’étais ravie lorsque Brad quitta sa table, pour venir tirer une des chaise de celle à laquelle Enzo et moi étions installée, et je lui adressai un sourire radieux. Avant de s’asseoir, il nous demanda la permission, comme si c’était pas encore sûr que nous allions accepter. Je laissai Enzo répondre en premier, pour m’assurer qu’il était lui aussi d’accord, et une fois qu’il eut acquiescé, je lançai d’une voix joyeuse.

    Bien sûr que tu peux.

    J’étais ravie, ce bal de fin d’année prenais une tournure inattendue et plutôt agréable. Enzo, Brad et moi n’avions jamais discuté ensemble tous les trois. Je n’avais eu qu’une seule discussion avec mon cousin, mais je savais qu’Enzo en avait eu plus, et je me surpris à le jalouser. J’aurais aimé savoir de quoi ils parlaient lorsqu’il étaient dans les dortoirs des garçon de Serpentard. Enfin, il ne manquait plus que May, et tous les élèves avec qui j’avais sympathisé en cinq ans seraient assis à cette table. Tiens d’ailleurs, pourquoi n’arrivait-elle pas celle là ? Je l’avais laissé en plein préparatif de sa coiffure, mais elle avait déjà choisit sa robe lorsque j’avais moi même quitté notre dortoir. J’avais commencé à apprécier ma voisine de chambre lors de notre première discussion, et il nous étais arrivé de discuter de temps en temps en six mois. Et je pensais pouvoir dire que je l’appréciais. Et j’avais le sentiment que c’était réciproque. Mon cousin s’adressa à Enzo et moi, et en voyant mon cavalier esquisser un sourire mais pas répondre, je me permis de le faire.

    Une très bonne soirée. Mais toi ? Tu à l’air d’attendre quelqu’un, je me trompe ?

    Un sourire plein de malice illumina mon visage. May et Brad auraient formé un couple magnifique, j’en étais convaincue. Je me surpris à regarder vers la porte d’entrée quelques seconde avant de reporter mon attention sur mon cousin et Enzo. Ma main gauche était posée sur la table, ma marque parfaitement visible mais je m’en fichais, alors que la droite était serrée dans celle d’Enzo, qui ne l’avais pas lâché depuis que nous avions quitté la piste de danse. Je balayai la salle du regard. Elle s’était remplie par rapport à la dernière fois que je lui avais accordé un regard. Je surpris le regard de Mi-Lie posé sur notre table chose qui me fit détourner le regard, pour planter mes yeux inhabituels dans ceux de mon cousin. Je me demandais ce qu’il allait faire, maintenant qu’il allait quitter Poudlard. Quitter Poudlard revenait à faire un choix. Choisir un camp, choisir de suivre le chemin tout tracé de son père. Je savais à quel point cela devait le perturber, puisque moi même cela m’empêchais de dormir certaines nuits. Il semblait d’ailleurs un mal-être du côté de mon cousin. Quitter Poudlard était une chose que je n’imaginais pas. Pour l’instant je me considérais plus chez moi ici qu’ailleurs. Ou peut être était-il stressé pour ses Aspics, mais je ne doutais pas qu’il les aurait.

    Alors, pas trop stressé pour les Aspics ?

    Question en apparence normale, mais elle sous entendait plein de choses, sur les mangemorts, le camp qu’il allait devoir choisit et surtout comment se sentait-il d’avoir un choix si important à faire avec un délai plutôt court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brad Nelsen
Mangemort
Mangemort
avatar

Masculin Nombre de messages : 285
Age Réel : 30
Localisation : Toujours devant toi !
Emploi (ou maison) : Ancien serpentard
Loisirs : sport, combat, arts martiaux, quidditch, dessin, sauter sur les toits
Réputation : 10
Points d'expérience : 130
Date d'inscription : 09/02/2006

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Sam 29 Aoû - 17:14

Brad répondit à la question de sa cousine :

« Pas particulièrement. »

Puis, comme elle affichait un air à qui on ne la lui faisait pas, il se corrigea :

« Bon, d’accord, je suis curieux de voir May pour son dernier bal. Mais je ne dois pas être le seul dans ce cas. »

May faisait toujours des entrées remarquées, et comme ce bal était celui de la fin de l’année, mais également celui de la fin des études en général, elle n’allait sûrement pas se priver. Brad et May s’entendaient très bien, et il n’était pas rare de les voir danser ensemble aux bals du château. Cependant, Brad n’était pas contre le fait d’avoir d’autres cavalières, lorsque les admirateurs de la miss le dérangeaient trop. Il faut dire en plus, que lui aussi avait ses admiratrices, ce qui était difficilement gérable.

« Elle ne devrait plus tarder maintenant. »

A ces mots, il bu un verre qu’un elfe de maison lui proposait. Ensuite, il répondit à sa cousine au sujet des Aspics :

« S’il n’y avait que ça… »

Il savait bien entendu que Léonova comprendrait où il voulait en venir, peut-être même qu’Enzo aussi. De plus, le regard qu’il plantait dans les yeux de sa cousine en disait long sur le fait qu’il n’était pas pressé de quitter le château. Brad était plutôt bon élève, pas le premier de la classe, certes -il y avait tout de même May Eva dans sa promotion- mais perspicace. Brad était insomniaque, donc on ne pouvait pas vraiment dire que ses responsabilités troublaient son sommeil, mais il était assez tendu en ce moment, ayant l’esprit préoccupé. Bien entendu, il n’allait pas parler de tout ce qui le concernait devant tous les élèves du château, cela aurait été stupide, mais il laissait voir à Léonova ses doutes et son appréhension.

« Et vous, les Buses ? »

Brad ne se faisait pas de soucis pour ces deux là. Du peu qu’il les connaissait, il sentait leur intelligence et savait qu’ils avaient déjà fait gagner une bonne paire de points à serpentard. Tout le château ne parlait plus que des examens en ce moment, et Brad, en temps normal, n’aurait pas vraiment apprécié le sujet. Il aurait plutôt mis ça de côté pour faire la fête et s’amuser, mais là, comme de grands projets le perturbaient, il était heureux de pouvoir parler des examens pour se changer les idées. Avec tout cela, il n’avait pas vraiment révisé, du moins, pas autant que pour ses buses, mais il était confiant. Il ne se souciait pas de ça en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Eva
Employé au ministère
Employé au ministère
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age Réel : 28
Localisation : Ca te regardes?
Emploi (ou maison) : Emloyée au Ministère dans l’Organisation internationale du commerce magique + directrice de nombreuses boutiques à sa marque + Chercheuse
Loisirs : Lire, faire des recherches dans le domaine magique (sortilèges et potions), voyager, défiler
Réputation : 9
Points d'expérience : 112
Date d'inscription : 20/02/2006

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   Lun 31 Aoû - 12:58

[hj : bon, même s’il faut clôturer les sujets, je poste quand même dans le bal, vu que tout le monde m’attend… lol. Et qui sait, peut-être qu’il se prolongera un peu vu que c’est mon dernier ;( …]

Une grande et fine silhouette toute de blanche vêtue entra alors dans la salle de bal. Une longue robe avec différents rubans et paillettes faite sur mesure, des bijoux à diamants d’une valeur inestimable ornant son coup, son poignet et certains doigts, l’allure gracieuse, princière et élégante, accompagnée d’un physique de rêve… cela ne pouvait être autre que May Eva. Le blanc, telle une mariée, contrastait avec son bronzage et faisait ressortir ses jolis yeux ténébreux. May arborait comme toujours un maquillage parfait, digne des plus grandes esthéticiennes, et ses cheveux étaient élégamment soulevés en un chignon orné de perles blanches qui laissait pendre certaines mèches blondes claires ondulées, douces et soyeuses. A couper le souffle. Plus la princesse grandissait, plus sa beauté devenait époustouflante. Mais comment douter d’un sortilège ou d’une illusion alors que la jeune fille paraissait si naturelle et faisait chavirer les cœurs ?

May, comme toujours à chaque apparition attendit quelques instants à l’entrée, histoire que toutes les têtes s’étant dirigées vers elle eurent le temps de reprendre leur souffle. Enfin, cet ange reprit vie et se dirigea vers la table où déjà 3 serpentards qu’elle connaissait bien avaient cessés leur discussion, sans doute pour se tourner eux aussi vers elle. May les salua d’un petit ‘bonsoir’ de sa douce voix, puis vint s’asseoir à côté de Brad.


« Je me suis fait attendre, j’espère. »

Dit-elle d’un petit air malicieux et capricieux qui lui allait si bien. May n’était pas seulement une sorcière au physique de poupée. Sous cet apparence irrésistible se cachait un véritable tempérament de feu au caractère bien assumé et particulier. La serpentard avait toutes les qualités requises de sa maison. Ambitieuse, maligne, prête à tout... On pouvait ajouter à cela capricieuse, orgueilleuse et fière, mais aussi parfois pour ceux qui la connaissaient bien intelligente, surprenante et attachante.

Comme le stupide elfe qui servait les boisons était loin, May se servit dans le vers de Brad et termina son wisky. C’était certaines petites choses qu’elle se permettait. Oui, vous avez bien entendu, du wisky. May ne consommait quasiment jamais d’alcool, mais puisqu’il n’y avait rien d’autre… Et puis, ce n’était pas si mauvais que ça après tout, une fois l’impression de feu dans la gorge terminée. Ce bal était le dernier de la serpentard, non pas qu’elle allait se mettre une cuite, loin de là, elle avait certains principes tout de même, mais elle comptait bien en profiter pour déjouer certaines règles. Certes, ce verre ne contenait pratiquement plus de wisky, mais à la vue de la fine silhouette de May, mieux valait qu’il en soit ainsi.

D’un ton innocent, mais qui s’intéresse, May demanda à ses trois camarades, les regardant tour à tour, commençant par Enzo et finissant par Brad :


« Alors, de quoi parliez vous avant que je ne vienne perturber la soirée ? Pas de moi au moins ? »

Elle fit un ravissant sourire à cette pensée. Non, elle n’était pas le centre du monde, mais ça en était pas loin. Et puis, elle connaissait suffisamment Brad Nelsen pour savoir qu’il l’attendait. May pouvait sentir encore certains regards de garçons posés sur elle, ce qui ne semblait absolument pas la déranger, elle en avait l’habitude et adorait ça. Tant qu’ils ne venaient pas lui adresser la parole en croyant avoir une chance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal de fin d'année 2008/09   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de fin d'année 2008/09
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» année 2008 (fusion pour mémoire)
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]
» 2008 sera l'année des chiottes
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» RETRO: REPORTAGE Haïti les émeutes de la faim 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
..::PoUdLaRd4eVeR::.. :: ..::LE 4° ETAGE::.. :: ..::*Salles*::.. :: Salle de bal-
Sauter vers: