AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Nous recherchons des persos adultes (mangemorts, profs, personnels, commercants, etc),
mais si vous tenez vraiment à jouer un élève, sachez que la maison des serdaigles vous 
acceuillera à bras ouvert car elle à grand besoin de votre activité pour la booster !
 
!!! Pour le passage des élèves pour l'année 2010/2011, merci de lire ceci. !!!

Partagez | 
 

 Pandore Athena Narcisse Asclepios

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pandore Athena Narcisse Asclepios   Mer 21 Jan - 10:54

PANDORE ATHENA NARCISSE ASCLEPIOS


Plus intéressante que le Quidditch
Pgénéreuse que l‘Abée Pierre
Plus intelligente qu‘un génie
Plus belle qu‘une déesse
Je suis un Pandore
Plus puissant que toutes les magies
Plus déchainés qu‘un loups
Plus hypocrite qu‘une sale peste
Plus cruel que Satan
Je suis Lycanthrope



    Qui suis je réellement? Tellement de réponses possible à une simple et unique question. Questions pourtant simple, mais que je ne me suis pas posé depuis tellement longtemps….J’aurais put vous répondre il y a peu, enfin peu, il y a 11 ans, j’étais une petite fille, peut être parfois un peu chiante, et puis voilà. J’aimais voir des sourires naître lorsque je faisait une blague….Peu de personnes me détestaient, ils changeaient tous d’avis en s’excusant de m’avoir jugé sans connaître.
    Et aujourd’hui? Je pleure, je ne rigole plus, depuis cette nuit d’Halloween ou j’ai reçu mon plus horrible cadeau, depuis que je reflète les envies de Monsieur Jack et que je rêve que tout le monde m’évite. Pourtant je vis, ma vie n’est pas passionante mais elle mérite d’être vécue de long, en large et surtout en travers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pandore Athena Narcisse Asclepios   Mer 21 Jan - 10:57

nom;Asclépios: MYTH. GR. Dieu de la Médecine. Particulièrement vénéré à Épidaure, il a pour attribut le bâton ou s’enroule un serpent. Il fut assimilé par les Romains à Esculape.
prénoms;Pandore: MYTH. GR. La première femme de l’humanité. Offerte aux hommes pour les punir leur orgueil elle devient la femme d’Épiméthée, frère de Prométhée. Elle est responsable de la venue du mal sur terre, car elle ouvrit le vase où Zeus avait enfermé les misères humaines (d’où l’expression « ouvrir la boite de Pandore », s’exposer, par une initiative imprudente à de graves dangers.) Dans la boite de Pandore, reste, seule l’Espérance.

Athéna: MYTH. GR. Déesse de la sagesse et de l’intelligence, protectrice d’Athènes. Sortie tout armée du cerveau de Zeus, elle est la déesse guerrière Elle fut assimilé par les grecs à Minerve.

Narcisse: MTYH. GR. Fils d’un fleuve divinisé et d’une nymphe célèbre pour sa beauté. Méprisant de l’amour, il fut séduit par sa propre image reflétée par l’eau d’une fontaine et se laissa mourir de ne pouvoir la saisir. A l’endroit même de sa mort poussa une fleur qui porte son nom.

surnoms;Disons pour faire simple que les surnoms n’est pas ce que Pandore préfère, à ses yeux elle porte déjà des noms qui sont des surnoms à eux touts seul. Loin pourtant de les détester. Mais disons que ses amis on le droit de l’appeler Panda. Parfois certains ont voulus l’appeler Pandy, trouvant que ça allait beaucoup mieux avec son physique de poupée, plutôt que le Panda. Le panda étant effectivement un animal plutôt imposant. Mais Pandore a eut vite fait de faire taire ces gens qu’elle qualifia alors de totalement imbéciles et surtout inutiles.
Ses ennemis quand à eux, bien qu’ennemi soit un bien grand mot à leur age, mettent un point d’honneur à l’appeler Asclépios, pour une raison inconnue à ses yeux, il semble beaucoup mieux vu d’appeler un rival par son nom de famille que par son prénom.

ascendance; Une mère sorcière, un père sorcier mais d'origine totalement moldus, ce qui fait de lui un sang de bourbe. Nous l'avons tous deviné il ne faut pas avoir ASPIC et diplômes pour comprendre qu'elle est de sang mélés. Mais elle en est fière.

nationalité;Anglaise

année d'étude;19 ans, cela fait 2 ans qu’elle eu mes ASPICS avec brio elle n’en ai pas forcément fière, loin des autres, rejeté de la plupart de la société elle est sans cesse obligé de se cacher, de cacher qui elle est réellement, Pandore? Il lui tarde tout simplement de finir ses études, pour s’enfuir le plus loin possible. Elle est d’une lâcheté incomparable pour cette raison mais que voulez-vous c’est comme ça. De toute façon, qu’elle soit dans une année ou dans l’autre cela ne change rien, le danger qu’elle est pour les autres est encore et toujours présent. Ils ne seront en sécurité que lorsque qu’elle quittera cette école.

baguette magique;Sa baguette, elle ne sait pas comment sont faites les baguettes, mais ce qu’elle sait, c’est que cette baguette là lui convient plus que parfaitement.
Sa baguette est plus que rare, pas par son bois, du lierre qui symbolise totalement son état d’esprit, encore perdue dans un monde dont elle ne connaît que trop les règles. Perdu dans un même monde dans lequel elle n’a pas sa place….Non pas sa place, elle a une place quelque part par là, lorsqu’elle est humaine, petit elle avait une place, mais aujourd’hui depuis son accident, elle a l’impression que son âme et elle-même errent en quête d’une réponse. Dont elle ne connaît même pas la question. Chercheuse de réponse sans question voilà une bien drôle de façon de vivre.
Non, c’est la seconde partie de la baguette, de l’élément qui fait la baguette que je parle, Ollivenders lui a dit que personne d’autre n’avait eut une baguette comme celle là depuis des années, que ce genre de baguette était d’une rareté incroyable et qu’elle devait faire très attention à ce qu’elle en faisait. Car si par malheur elle se cassait, jamais elle n’en trouverait de mieux. A l’intérieur se trouve une dent de Loup-garou, oui vous avez bien lut, une dent de la créature mystique plus tellement mystique à présent qu’elle est.
Cette baguette lui convient encore mieux qu’elle est capricieuse, oui tout comme elle sa baguette lui ressemble en tout point.

animal;Pandore n’a pas choisi un animal, c’est l’animal qui l’a choisi. Elle ne voulait pas d’animal à la base, par peur de lui faire du mal, car elle se montrait de plus en impulsive et bestiale par moment.
Non c’est le Puffskein des Accomys, le petit animal couleur crème est venue la voir un jour, elle a tenté de la rejeter, mais l’animal à sûrement pensé que la jeune fille voulait jouer au ballon, car le lendemain il était de retour, et petit à petit la petite fille à finit par s’habituer à la présence de cet animal qu’elle a nommé Panda, comme de par hasard, et qu’elle a emporter en cachette à Poudlard lors de sa première année.
Adorable, adorant ce nourrir de morve de lézard lorsqu’ils dorment, tranquille il apaise la jeune fille, oui Panda es vraiment à ses yeux le compagnon idéal. Si elle venait à le perdre, jamais elle ne pourrait s’en remettre, sauvage elle n’est pas sans cesse avec lui, et le laisse se balader librement là ou il le veut. Pandore est persuadé que c’était le destin si ils devaient se rencontrer, mais que ce sera également le destin si ils venaient à ses séparer. Pourtant elle espère secrètement que ce Puffskein à moitié sauvage ne partira jamais. Ce serait comme si elle perdait son ami le plus proche et le plus fidèle. Son moi animal

épouvantard;Son épouvantard est quelque chose de banal pour les autres, de terribles pour elle. De merveilleux pour les amoureux, cauchemardesque pour elle. De mystique pour les grand sorcier, d’horrible pour elle. Tout le monde l’aime, lorsqu’il la voit tous els la regarde avec émerveillement, même les cœur de pierre ne peuvent dire qu’ils ne la trouvent pas belle. Oui, elle est belle, Pandore aussi la trouvait belle lorsqu’elle était petite, petite elle aimait danser sous elle. Petite elle trouvait cela d’un magnifique féerique. Et aujourd’hui cela la terrorise, la met dans un etat lamentable, mais lorsqu’elle est passé, le calme revient, et puis ça recommence Pandore sent qu’elle arrive….
La pleine lune, à chaque fois, dès que le première lueur de la lune tombe sur son visage terrorisé de poupée, le changement se passe. Elle se sent impuissante, elle sent que la chose veut sortir, qu’elle tire dans touts les sens, être à l’étroit dans son propre corps que l’on ne connaît alors plus. Ne plus être maître de son propre corps, et pire encore de son âme. Pandore sait qu’elle pourrait faire du mal à sa famille, qu’elle pourrait faire du mal à u enfant mais elle n’y peut rien. La potion Tue-loup est heureusement là. Seulement quand son père n’a pas besoin d’objet d’étude.

miroir du rised;Que verrait-elle si elle se trouvait devant le miroir du Rised? Bonne question, la puissance? Non pas vraiment, en fait il faudrait lui poser la question elle A quoi elle répondrait purement « Ne me demandez pas ça ce serait comme ouvrir la boite de Pandore, sans mauvais jeux de mots bien sur….De toute façon ce que je vois vous ne le comprendriez pas, êtres stupides que vous êtes…..Pensiez-vous sincèrement que j’allais mettre mon âme à nu devant une personne telle que vous, je méprise chaque être qui fait ce monde, et je ne donnerai aucune information sur mon moi-même intérieur. » Une façon comme une autre de vous dire qu’il faudrait être elle pour savoir…Une chance pour vous que nous soyons elle une fois dans sa vie. Pandore se voit dans une famille aimante.
Finie le père qui la prend pour un sujet d’étude avant de la considérer comme son enfant, comme le fruit de ses entrailles, ou tout simplement comme l’être qu’il aurait créer. Mais comme vous le dira très certainement, elle n’était qu’une enfant, faites par les remords de ses parents. Elle verrait également une mère qui ne la regarderait pas comme un monstre, qui la verrait juste comme avant, comme Pandore, sa fille. Mais elle le sait, jamais ça n’arrivera, son père la verra toujours comme un sujet d’étude, et sa mère comme un monstre.
Le miroir du Rised, quelque chose de féerique pour elle, en tout cas une chose est sûre, si elle se trouvait face à ce miroir là, elle en deviendrait folle. Parce qu’elle verrait aussi et tout simplement la puissance que l’on peut acquérir tout le long d’une vie. Régner sur els autres, les mettre plus bas que terre. Oui une telle vision pourrait la rendre folle car elle ne veut pas être comme ça.

patronus;
Son aliment préféré: Le cœur de Bambou
Ses couleurs préféré: celle du panda
Son animal préféré: la panda
Son animal totem: Le panda
Son surnom:Panda

Si avec ça vous n’avez pas deviné que son patronus était celui du Panda c’est vraiment que votre cerveau ressemble à celui d’un Sombral. Oui, c’Est-ce gros nounours qui est apparut le fameux jours ou Pandore a enfin été capable de faire apparaître un patronus corporel. Pourtant cette fois là, alors que l’animal sortait de sa baguette, elle resta perplexe, cela semblait trop évident que ce soit cet animal là. Mais non, lorsqu’elle réussit une seconde fois, une nouvelle fois le Panda apparut.
Cependant il est rare de voir son patronus car elle a énormément de mal à en créer un, et puis de toute façon, elle n’a pas forcément l’occasion de voir des Détraqueurs touts les jours. Mais savoir qu’elle a un animal qui lui ressemble tellement en elle

phobie;L’oubli. Sa famille a une très bonne réputation au sein de la communauté magique, pas parce qu’elle fait des choses immensément courageuse, pas non plus parce qu’elle est vile et cruelle. Mais juste parce qu’elle aide les autres, sa mère est guérisseuse à l’hopital des sorciers St Mangouste, et tout ceux qui l’ont eut comme guérisseuse le diront: elle est d’une gentillesse étonnante, prend part à toutes conversation et elle est le petit soleil des patients. Son père aide les Loup-garou dans la recherche, bien avant que sa fille ne soit mordu bien sur, il passe son temps dans un laboratoire pour trouver des nouvelles potions, pour que les congénère de sa fille souffre moins lors des transformations ou peut être même guérisse totalement.
Mais elle, Pandore ne fait rien, elle fait des bêtises comme touts les étudiants, mais à cotés de ça, elle n’aide pas les autres si on ne lui demande pas, elle ne s’ouvre pas facilement. Elle ne dit rien à propos de son état et lance toutes sortes de remarques acerbes et sadique à qui veut l’entendre. Oui, L’oubli de son nom et sa famille serait pour elle la pire des choses qui pourrait arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pandore Athena Narcisse Asclepios   Mer 21 Jan - 11:01

Chapitre Troisième.

PROLOGUE ou Extrait du journal intime de Pandore

2ème jour de ma 5ème année à Poudlard

Je n’ai qu’une seule et unique ambition dans la vie, je veux affirmer ma personnalité, je veux imposer mes choix et mes volontés, même si cela ne plait pas la plupart du temps, mais que voulez-vous c’est la vie. Dès que je rencontre l’inconnue je redevient timide et je me braque, tout le temps besoin d’un coup de pied au fesses pour me redresser et assumer. Généralement, dès la premier regard les gens ne m’aiment pas, alors je fais ma timide et je ne parle pas, pour compenser j’observe tout ce qui ce passe autour de ma petite personne. Les personnes ont le plupart du temps énormément de mal à me cerner, et se demandent la plupart du temps qui je peux bien être en réalité. Car au premier abord, je suis froide et distante avec les autres. L’impression que je me méfie constamment. J’ai ce besoin étrange d’observer ceux qui m’entourent, mais toujours de loin, pour analyser les personnalité et me faire ma propre idée. Parfois, et sans m’en rendre compte je le regard hautain, comme si j’étais supérieure aux autres. Ce n’est pourtant pas pour autant que je me permet de juger les autres, je suis juste une observatrice, curieuse du moindre mouvement,, et seulement ensuite je me jette dans l’arène. Les gens pensent alors que je ne les aimes pas, que je les juges. Alors que je cherche juste à me débloquer de cet handicap qui me pourri la vie. Le fait est que je manques tellement de confiance en moi, avec ce besoin constant de me rassurer, de malheureusement laisser les autres faire à ma place. Je ment quand ça m’arrange, pour éviter d’avoir à répondre à des questions qui ne me plaisent pas. Parfois, j’ai le besoin immédiat de faire le clown, ma connerie étant alors beaucoup plus grosse que moi.
J’ai le sourire au lèvre lorsque je me rend compte que je m’épanoui. Mais quand je suis triste, je demande u tout petit d’attention, ou alors qu’on m’oublie totalement. Juste trop naïve sur la nature humaine Je suis tout le temps sur la défensive, parfois j’encaisse, mais quand il y a trop plein les gens n’aiment pas être face à moi…. J’ai de nombreux rêves, des ambitions, et je ferais tout pour aboutir à ses envies, quitte à écraser les autres. Avoir tort? Je ne supporte pas ça, je n’assume pas toujours mes erreurs alors que je sais parfaitement que je les ai faites. J’ai ma fierté, mon orgueil en a je ressemble tellement à un garçon. Je déteste montrer mes faiblesses. Je me bloque totalement lorsqu’on parle de moi et je fais comme si je n’existais pas, ou que je n’étais pas là. Avoir une bonne image n’Est cependant pas ma plus grande préoccupation bien au contraire. Je parait sage de l’extérieur, mais à l’intérieur je suis un volcan en effusion, une jeune fille qui crache sa lave dès qu’elle en a l’occasion. Généralement ma vie est traversé d’orage, de réconciliations, et aussi amour. Je n’aime pas dire ce que je ressens, je le cache le plus souvent. Souvent, ça me fait mal, la souffrance en option. Mais tant pis, je n’aime pas tout dire. Je peux malheureusement devenir violente, surtout lorsqu’on me critique sans me connaître, le retour n’es pas toujours agréable… Oui oui je suis comme ça, j’aime rêver du passé, du futur et du présent.
Je fais de ma vie un film fantastique
Je construis mon merveilleux cinéma
Mais je n’en reste pas une simple spectatrice
Non, moi et mes défauts sommes devenus
Les héros de ce film là.
[/list]


Dernière édition par Pandore A.Asclépios le Mer 21 Jan - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pandore Athena Narcisse Asclepios   Mer 21 Jan - 11:02

    PARTIE I ou gueule de loup et crocs d’acier.


    ||Pandore|| Des bonbons ou des coups de bâtons!

    Autrement dit Trick or treack! Un slogans qui faisait rage sur touts les continents ce soir là. Oui, nous sommes le 31 Octobre, le soir d’Halloween, et il est très bien connu que les morts revenaient à la vie. Non Pandore n’y croyait pas, elle savait très bien que les morts ne revenaient à la vie cette nuit là. Un mort ne revenait jamais à la reviens ou pas totalement en tout cas, son papa le lui avait dit, il lui avait aussi dit qu’il devait faire attention car c’était la pleine lune ce soir, et on ne savais jamais ce qui pouvait arriver. Mais Pandore aimait bien trop l’idée d’avoir des bonbons pour abandonner l’idée d’aller chercher des bonbons avec ses amies…Ses amies? Non bien sur que non, Pandore n’avait jamais en n’aurait jamais d’amies au sein des gens de son quartier, de son école, et puis elle était bien trop bizarre pour avoir des amies dans ce monde là. Pourquoi? Et bien ça semble logique non? Elle habitait dans un quartier ou vivait seulement des gens qui était comme elle. Pandore avait tendances à pouvoir faire certaines choses très bizarres. Elle n’allait pas à l’école, soi disant parce qu’elle était trop fragile émotionnellement et physiquement. Elle parlait avec des personnes mortes depuis des années. Vous n’avez pas trouvés? Oui Pandore était bel et bien une sorcière, vous savez ce que les moldus ont soit disant crée avec leur imagination sans limite. Bien sur Pandore n’avait pas de noir, un chapeau pointu et ne se promenait pas en criant partout
    « Bave de crapaud et crottes d’oies,
    En méchant démons change toi! »
    Non pas du tout, au lieu de ça, elle était calme et discrète, ses pouvoirs magiques n’était pas assez développés pour changer qui que ce soit en démons, ni en quelques autres animal. Mais elle était une sorcière.

    Ce soir là, elle avait choisie de se déguiser en Billywig, animal qu’aucun des moldus chez qui elle était allé sonner ne semblait connaître, alors que ça semblait tellement évident à ses yeux, ce qui pouvait peut être expliquer l’expression d’agacement qui était collé sur son joli visage. Qui avait dut expliquer une bonne quinzaine de fois au moins « Le billywig est un insecte natif d’Australie. Il est long d’un petit peu plus d’un centimètre, sa couleur est d’un bleu saphir étincelant, bien que la vitesse à laquelle il vole le rende la plupart du temps invisible aux yeux des moldus, et parfois même aux sorciers qui ne s’aperçoivent de sa présence que lorsqu’ils ont été piqués. Les ailes du Billywig sont accrochés sur leur sa tête et ont une vitesse de rotation telle que la créature tourne sur elle-même en volant. L’extrémité supérieure de son corps se termine en un long dard très fin. La victime d’une piqûre de Billywig souffre de tournis et d’un état de lévitation. Des générations de jeunes sorcières et de jeunes sorciers australiens ont essayés d’attraper des Billywig pour se faire piquer et éprouver le plaisir de ces sensations; trop souvent, cependant, la personne piqué peut flotter dans les airs pendant plusieurs jours de suite sans pouvoir redescendre et, en cas de réaction allergiques grâce cet état de lévitation peut devenir permanent. Les dards séchés de Billywig sont utilisé dans diverses potions et font partis, croit-on, des ingrédients qui entrent dans la compositions des Fizwizbiz ». C’est aussi sans doute pourquoi la jeune fille avait attaché une pancarte autour de son cou qui expliquait « Je suis un Billywig ». Pandore quand à elle jugeait que son déguisement était bien plus réussi que ceux des autres, puisque les ailes attachés à sa tête tournaient et que son corps bleu saphir étincelaient réellement, ce qui était sûrement dut au coups de baguettes répétitifs de sa mère sur le costume.


    ||Mme Occamys|| Voilà un merveilleux Billywig jeune fille, un Fizwizbiz te fera plaisir je suppose, des bonbons semble bien moldus…Même si j’imagine que cela convient à la gourmandise d’une enfant de 8 ans.
    ||Pandore|| 9ans, bientôt 10, à minuit en fait. L’année prochaine je vais à Poudlard. Je m’appelle Pandore et vous, vous êtes Madame Occamys…C’est marqué sur la boite au lettre…expliqua-t-elle au regard interrogateurs


    La femme lui adressa un gentil sourire et mit des bonbons dans la t^te de citrouille que lui tendait la petite fille, déjà à cet age là Pandore avait la capacité de faire en sorte de charmer son public, grâce à des remarques intelligentes que touts les enfants n’allaient pas forcément dire, ou n’allaient même pas y penser. Oui, on vient d’apprendre encore et une nouvelle chose sur Pandore, c’était l’anniversaire de la petite sorcière aujourd’hui, ou demain? En fait Pandore était née le 31 Octobre à minuit, ses parents attendaient donc le retour de leur petite princesse pour lui son cadeau. Bien que Pandore, fouineuse et rusé comme elle l’était , sache déjà ce qu’elle allait recevoir comme cadeau: Un Puffskein, parce que le sien était mort, Pandore avait même déjà décidé qu’elle allait l’appeler Kelpy ou Panda, sûrement Panda comme ça elle et son animal allait devenir inséparable. Elle observa les friandises que mettait Madame Occamys dans sa citrouille, des bonbons moldus et au milieu des Fizwizbiz, des dragées surprises de Bertie Crochue, Des chocogrenouilles, des Plumes Deluxes, des nougats néansang, des pastilles de gerbes….Bref de quoi faire le bonheur de tout petits sorcier du monde entier. Son regard remonta sur la visage de Madame Occamys, elle ne savait qu’une sorcière habitait là. Un long gémissement se fit alors entendre à l’intérieur.

    |Mme Occamys|| Le chient est malade…Fais attention en rentrant, c’est la pleine lune, les Loup-garou rodent ce soir
    ||Pandore||Oui Madame Occamys


    Mais rien ne se passe jamais comme prévu, c’est un fait, à chaque fois que l’on pense que tout ira bien, que les frayeurs de la soirée seraient vite oubliées, il se passe toujours quelque chose.

    _____________________________________

    Citation :
    Les lycanthropes on encore frappés

    Un nouveau loup-garou est parmi nous chers sorciers, oui la nuit d’Halloween a fait que les Loup-garou sont sortis en masse cette nuit. Pourquoi? Nous n’en savons rien et même les plus grands spécialistes sont incapables de répondre à nos questions.

    Quoi qu’il en soit, cette nuit une jeune enfant de 10 ans a été sauvagement attaqué, heureusement pour elle, une voisine sorcière, entendant ses cris d’horreur et de douleur, est intervenue. Chassant au plus vite la monstre penché sur la petite fille. Découvrant alors un corps en sang qui hurlait
    « Elle essayait désespérément d’enlever son collier, j’imagine qu’il était en argent car j’avais l’impression que ce contact la brûlait..(sanglotement)….je l’ai aidé, une fois débarrassé de ça, elle est parti en courant en entendant l’appel de ses congénères…. »
    Cette femme, que nous ne nommerons pas, car certains seraient ravis de l’insulter pour avoir aider cet enfant, affirme qu’elle ne savait alors que la jeune enfant avait été mordus, et que sinon elle ne se serait pas approcher.
    La petite fille a été retrouvée au petit matin sur une aire d’autoroutes, par des policiers moldus, sanglotant sur un banc, son déguisement de Billywig déchiré. Les policiers ont alors voulus approcher, la petite fille a, selon leur dire, montré les crocs comme un chien. Jugeant préférable d’appeler des secours et des renforts, les médecins moldus sont arrivé sur place. Bilan: 3personnes mordus et une petite fille perdue couverte de sang transféré à St Mangouste quelques heures plus tard.

    Soucieux de donner le plus de détails sur cette affaire à nos lecteurs fidèles, nous nous sommes rendus sur place afin d’avoir des informations supplémentaires. Nous avons été accueillis par une mère bouleversée, incapable de dire un mot au sujet de sa fille. Et un père totalement hystérique qui a bien boulus répondre à quelques questions, avant de revenir sur sa décision et de nous hurler dessus:
    « Ma fille est désormais une réprouvée et la seule choses que vous voulez c’est une interview? Depuis que vous êtes arrivé, vous n’avez même pas demandé si elle allait bien? »

    Nous avons cependant put entrevoir l’enfant, endormi dans son lit, une vilaine cicatrice sur le cou, sûrement dut à son collier, et nous avons été choqué ( pour ne pas dire horrifié) de voir que cette poupée allait connaître des souffrances inimaginables dans toutes sa vie.
    Je ne peux vous donner qu’un conseil sorciers du monde entier cachez vos enfants.

    Votre reporter dévoué.


    NB: voilà quelques informations qui pourront vous aider concernant les Loup-garou:
    -Vous ne pouvez rencontrer des Loup-garou que lorsque la lune est pleine, soit trois fois par mois
    -Les Loup-garou ne peuvent heureusement pas se reproduirent
    -Durant leurs transformation, un Loup-garou est une créature horrible, capable de se tenir sur ses pattes de derrières, ses sens se développe considérablement. L’agilité, la force, la rapidité, une force incroyable et une vision nocturne leur sont offert. L’instinct de la chasse est alors animal et il est préférable qu’un Loup-garou se trouve le plus loin possible de la communauté sorcières normales
    -La force se retrouve également lorsqu’il n’est pas transformée.
    -Heureusement la potion Tue-loup est aujourd’hui preuve parfaite ce qu évite les trop gros changement de comportement, ce qui permet à l’homme de ne pas être trop bestial en dehors de la pleine lune. NB: cette potion est moins actives lorsque que le lycanthropes ressent de fortes émotions.
    -La faiblesses principale du Loup-garou est l’argent. L’argent agresse en effet la peau du loup et la brûle très rapidement. Lorsque le Loup-garou est brûler par de l’argent, les cicatrices existerons même chez l’homme. En dehors de la pleine lune, l’argent n’est cependant pas apprécier par les lycanthropes, ce qui prouve que même non transformé les Loup-garou sont dangereux même en dehors de la pleine lune.

    Pandore ouvrit discrètement les yeux, mais les referma rapidement, elle n’était pas encore prête pour subir l’interrogatoire sur comment elle se sentait, puisqu’elle ne le savait pas elle-même. De la part de son père et du spécialiste en Loup-garou qu’était son père. Mr Asclépios avait fini de dire l’article, et le connaissant comme si elle l’avait fait, elle se doutait que l’orage n’allait pas tarder à abattre d’une part parce qu’on parlait de lui en très mauvais termes, qu’il avait passés sous silences. Mais également car il faisait partis des spécialiste en Loup-garou, qui n’avait soi disant pas put dire pourquoi ils étaient sortis en masse. Ce qui était totalement faux bien sur. La seule qu’avait dit Mr Asclépios c’était que les Loup-garou n’était absolument pas sortis en masse et qu’il ne comprenait pas ce qu’il racontait. Ce qui apparemment s’était transformés en calomnie puisque cette réponse n’avait pas l’air d’avoir plut au reporter. Et effectivement quelques secondes plus tard son père se mit à râler.

    ||Mr Asclépios|| Il est complètement stupide celui-là! Comme si les Loup-garou se regroupaient pour attaquer! Ça ne s’est pas vus depuis Fenrir Greyback ça Non mais je te jure! Quelle tête de buse! Il préfère donc semer la panique dans la tête des sorciers plutôt que de dire la vérité! Juste parce que je lui ai pas donné les réponse qu’il voulait. Ce gars là est tordu! Les gens qui ne s’y connaissent pas vont paniquer et ce sera bientôt le drame. Il n’y a donc pas de loi contre ça?…En plus els gens vont affluer pour voir sa cicatrice, elle n’est pas choquante que ça,si? Nous ne pourront plus sortis de l’hôpital en paix? Comment cela a-t-il put nous arriver à nous, je lui avais pourtant dit de faire attention….Et les collègues je es entends d’ici: Hé Asclépios t’as un sujet d’études à la maison maintenant! T’as plus besoin de t’occuper les autres, retourne donc chez toi!
    |||Mme Asclépios||Cesse donc de t’inquiète!…Pandore ira à Poudlard avec les autres, elle suivra ses études grâce à la potion que lui prépareras…
    |||Mr Asclépios||Elle n’ira pas à Poudlard! Je m’y Oppo….
    ||Mme Asclépios|| Elle ira à Poudlard, c’est son rêve depuis que tu lui en a parlé, on va devoir lui supprimer bien trop de chose pour supprimer son éducation.


    Pandore n’ouvrit pas les yeux, elle n’en avais pas envie, mais il fallait qu’elle le fasse, elle ne supportait pas d’entendre se parents se disputer. Et puis de toute façon elle était bien trop d’accord avec sa mère pour continuer à faire semblant de dormir paisiblement. Elle voulait aller à Poudlard et elle irai, même si pour ça elle devait fuir de la maison. Même si pour ça elle devait souffrir. Pandore voulait avoir la même éducations que els autres, que les élèves qui étaient désormais normaux, ou différent d’elle cela dépendait totalement du point de vu de chacun. Pandore ouvert les yeux, le blanc de la pièce lui piquait les yeux, la Gazette du Sorcier que tenait dans sa mère dans ses mains indiquait qu’on était le premier Novembre. Pourtant il lui semblait qu’une éternité s’était pas depuis le moment ou elle avait accepté les bonbons de Madame Occamys, comme si elle s’était engouffré dans une faille spatio-temporelle qui lui montrait à quoi allait ressembler l’avenir proche. Ou comme si elle était dans un rêve, mais non elle le savait c’était la réalité. Les douleurs dans ses articulations, elle ne savait plus ce qu’elle avait fait durant la nuit. Et puis cette impression de ne pas être dans son corps. Comme si elle était deux, étrangère à elle-même…. Elle n’eut pas le temps de réfléchir plus, sa mère, voyant qu’elle avait ouvert les yeux venait de la serrer très fort dans es bras. Ce simple contact, et le parfum de sa mère lui fit oublier un moment tout ses problèmes.

    |||Pandore|| J’irai, je veux y aller à Poudlard.


    Une colère froide, plus glacée que la nuit, plus dangereuse
    que ton pire cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pandore Athena Narcisse Asclepios   Mer 21 Jan - 11:02

    PARTIE 2 ou Pandore aussi a un cœur


    La jeune fille respirait dans le coup du jeune homme, sentant son parfum, ses cheveux chatouillant le visage rieur de Pandore, elle sentait la main masculine caresser ses cheveux, les touchant comme si elle allait partir le lendemain, comme si rien ne serait jamais plus pareil. Elle remua la tête pour être sûre de ne plus bouger, pour sentir le corps du jeune homme encore plus proche, oui elle l’aimait. Pour la première fois de sa vie elle ressentait autre chose que de l’indifférence pour une personne, pour la première fois elle aimait une personne. C’était un miracle aux yeux de certains Panda avait enfin décidé d’ouvrir son cœur pour l’offrir à quelque un. Preuve qu’elle en avait un, contrairement à ce que pouvais dire de nombreuses mauvaises langues.
    Pourtant il fallait qu’on se l’avoue, ce couple était des plus bizarre, une jeune fille aussi mystérieuse qu’une nuit sans lune, et un jeune homme aussi exubérant que le soleil. Aussi blond qu’elle était brune, ils ne se ressemblaient en aucun point, mystérieuse et renfermé elle avait finis par sortir avec un jeune homme jovial et sociable, il n’avait jamais réussi à l’amener avec lui dans un endroit quelconque. Oui c’était un couple bizarre, une parade? Non, ou en tout cas pas pour elle, pourtant elle ne pouvait pas continuer, il le sentait, elle sentait son cœur sous sa main


    |||Pandore||Je pense qu’il faut qu’on parle….
    |||Jules|| Je m’y attendais Panda, seulement je ne savais pas quand…..


    Elle releva les yeux vers lui, i lavait donc compris ces nombreux moment ou elle avait refusé de le voir, ces moments ou elle avait décidé de rester seule alors qu’il l’attirait. Pandore l’aimait c’était indéniable, c’était encore la seule personne qui avait sur l’approcher, attirer son regard, capter son attention, ce n’était pas son exubérance et sa beauté. Non, c’était bien plus subtil que ça, elle avait remarquer cette façon qu’il avait de remuer sa tête lorsqu’une chose le déranger. Et lui avait remarquer les cernes sous ses yeux lorsqu’il y avait la pleine lune. Pandore avait regarder le jeune homme lire vite fait ses cours, alors que lui avait observer la jeune fille tirer une petite langue rose alors qu’elle faisait ses devoirs. Jules avait juste sut regarder la jeune fille sous un autre angle, il ne s’était pas arrêter à la première impression, comme un archéologue i lavait fouiller sous une bourgade sans importance particulière, pour finir par découvrir une ville splendide pleine de trésors merveilleux.

    |||Jules||Je l’ai sut dès le moment ou tu m’as embrasser…. Que ça allait finir comme ça, tu es comme un animal Panda, un animal sauvage, il faut te laisser approcher car si l’on te court après tu t’enfui….Je t’aime sincèrement Pandore et ça je ne veux pas que tu l’oubli, tu peux faire ce que tu veux de mon cœur il t’appartient pour toujours…
    |||Pandore|| C’est là que tu te trompes un cœur n’appartient à personne, seule ton âme peut le diriger….


    Elle se leva, c’était moins pénible que ce qu’elle avait crus, elle avait pensé à des cris, es hurlements, peut être même avait-elle espérer qu’il lui demande de rester, ou même qu’il lui demande des explications pour qu’elle puisse expliquer. Mais non, et malgré son envie qu’il sache elle lui en était reconnaissante, c’était un garçon bien, jamais il ne l’avait traité comme une bête jamais, Jules avait toujours été une personne merveilleuse tellement qu’elle ne pouvait pas continuer. Il fallait que cela cesse, c’était mentir que de faire en sorte de l’aimer. Pandore ne pouvait pas lui infliger ça, ou elle ne pouvait se l’infliger? Elle ne voulait pas, elle était une personne bien à part, trop à part….
    Tout le monde le sut dans la salle qu’ils occupaient, lorsqu’elle partit sans se retourner, lorsqu’elle partit sans embrasser le seul qu’elle allait aimer, lorsqu’elle eut l’impression que son cœur venait de voler en morceau…Non les autres ne le savaient pas réellement qu’elle souffrait, mais cela devait se voir sur son visage. Et pourtant elle n’avait qu’une envie se retourner et lui courir dans les bras. Son corps n’appartenait désormais plus qu’a lui, Pandore le savait, c’était comme si leur cœur venaient d’échanger leur corps, elle partait avec le cœur de Jules et lui laissait le sien. Durant des années, on lui avait dit que l’amour c’était beau, elle le croyait, jamais elle ne s’était senti aussi bien, l’état d’euphorie contant dans lequel elle se trouvait allait lui manquer. Et pourtant, c’était mieux pour tout le monde que ça finisse comme ça


    Dès qu’elle eut poser le pied à l’extérieur de la salle, Pandore se mit à courir, elle sortit dans le parc, Personne dans le parc, juste le bruit de l’orage qui arrive au loin, assourdissant. La lumière des éclairs qui se reflètent dans les yeux de la petite poupée. Illuminant son regard d’une once meurtrière, lui offrant un air terrifiant. Elle descendit les marches de pierres, sentant les gouttes glisser sur ses joues de porcelaine, collant ses vêtements contre son corps, faisant de même avec ses cheveux. Elle se mit à marcher dans le parc, désormais boueux, s’enfon à chaque fois dans cette boue. Salissant ses chaussures et le bas de ses chaussettes. Elle continua à avancer, ne sachant pas ou elle allait, finalement et par un hasard apparemment bien prémédité elle se retrouva devant le lac

    Le lac, étendu d’eau aussi calme qu’elle être déchaîner le lac lui qui avait tout vu de la vie des Asclépios, peut être même avait-il vu des couples se former, se détruire, se déchirer pour finalement se pardonner ou même se haïr. Il avait vu des élèves étudier dans le clame du lieu ou bien s’amuser dans l’eau. Il a senti les larmes de nombreux élèves venir grossir la quantité d’eau, que ce soit par tristesse profonde ou fou rire incontrôlable Il avait vu une épreuve du tournoi des trois sorciers, en l’occurence4 se dérouler dans ses profondeurs. Touts les ans, à la même date, il assistait à la traversé des premières années an barques. Beaucoup d’élèves avaient sûrement tenter, et d’autres auront réussis de faire du lac leur dernière demeure alors que Poséidon les prenait dans ses bras. Le lac voyait aussi ma vie sous marine, les guerres interraciales, les sirènes et tout ce beau monde merveilleux. Pourtant, alors qu’il aurait put tout dire et révéler le lac ne disait rien gardant tout ce qu’il avait vu dans sa mémoire mais ne disant rien, se contentant d’assister impuissant ou heureux à ce qui ce déroulait Le lac, le meilleur confident de tout le château, et sûrement la plus vieille mémoire du lieu.

    Pandore aimait ce lieu pour tout ça et cette fois-ci c’était une tempête qui venait grossir la mémoire du lac, les éclairs tombant au hasard dans la campagne, sur un arbre, un animal, Pandore ferma les yeux elle avait tellement peur de l’orage de puis sa plus tendre enfance et cette fois plus personne n‘était pas là pour la rassurer, juste la peur qui tenaillait son ventre. Elle s’immobilisa soudain car pour une raison bizarrement inconnu ce soir là elle n’avait absolument pas peur. Les larmes continuaient de couler, plus nombreuses à se mêler à la pluie à présent, la remontée de touts ses souvenirs la rendait plus malheureuse que jamais, lui lacérant le cœur d’une manière tellement insupportable. Alors que la pluie continuait de lui fouetter violement la visage le vent se joignit à la partie Détruisant d’un seul coup la coiffure déjà bien amochée de la verte et argent, les faisant voler dans tout les sens sans aucun scrupules, elle alors plisser les yeux pour voir ou elle allait. Elle baissa les yeux, se rendant compte que ses chaussures étaient couverte de boue ainsi que ses chaussettes, elles faisaient un bruit de suçon à chaque fois qu’elle faisait un pas.

    Elle sortit alors sa baguette de sa chaussette libérant son mollet et la mit dans son sac, sac qu’elle pendit à un arbre non loin de là, le laissant à la prise du vent. ‘je l‘ai sut‘, ces paroles qu’elle ne comprenait pas, ses regards qui la détruisaient chaque jours un peu plus, et pourtant elle le savait, Jules ne s’en été pas rendus compte, du mal que lu faisait cette rupture et sa façon philosophique de voir la chose. Et si il mentait? Non bien sur que non! Comment pouvait-elle douter de lui! Comment? Est-ce qu’elle devenait folle? Un grand monsieur avait un jour dite certains ne devient jamais fou…leurs vies doivent être bien ennuyeuse’, c’était ça être fou? Pandore ne trouvait pas sa vie d’avant ennuyeuse et elle donnerait tout l’or du monde pour retrouver sa vie d’avant.

    Est-ce que sa vie un sens d’ailleurs, elle était anormale pour les autres, si jamais son secret venait à se faire savoir jamais plus elle ne pourrai remettre les pieds dans Poudlard sans voir els gens reculer de terreur, sans voir certaines personnes la regarder horrifier. A leurs yeux, elle était un monstre de sadisme et froideur, si seulement ils savaient qu’elle était un monstre tout court. Elle venait de perdre quelque chose de bien plus important qu’un amour, bien plus, mais ce n’était pas le genre de chose que l’on pouvait expliquer, elle savait simplement que sans Jules plus rien ne serait jamais pareil.

    Pandore s’arrêta soudainement de pleurer puisque apparemment le ciel se chargeait de le faire pour elle. Mais Panda aimait quand il pleuvait car elle se sentait moins seule de savoir que le ciel pleurait aussi, petit son père lui disait que lorsqu’il pleuvait c’était que le petit Jésus faisait une bataille d’eau avec les anges, quand il faisait orage c’était que Dieu n’était pas content, et que lorsqu’il faisait c’était que Dieu était heureux, et quand il neigeait c’était que els anges faisaient du trampoline sur les nuages. Cees phrase faisait beaucoup rire la petite Panda, mais aujourd’hui il faisait orage, peut être pour lui dire qu’il était temps de partir, de le rejoindre le tout puissant. Elle s’avança vers le lac, elle crut qu’elle allait défaillir lorsqu’elle sentit l’eau glaciale rentrait dans ses chaussures

    Pandore s’enfonça encore dans l’eau, le regard vers l’horizon sur l’étendu calme du lac malgré le déchaînement du ciel et des nuages, calme comme d’habitude le lac….. Poséidon allait encore recevoir une victime de la folie humaine, de la tristesse que peut faire naître l’amour, le genre d’amour qu’on ne peut pas expliquer mais qui détruit lorsqu’on le perd. Elle se mit à claquer des dents, sentant la morsure du froid se refermer sur elle, comme lorsqu’un rapace fond sur un serpent à terre aucun moyen de s’échapper, simplement le désillusion qu’on va s’en sortir. Le froid l’enveloppa aussi soudainement que le vent cessa dans ses cheveux lui permettant de poser un regard pour la dernière fois sur ce lac qu’elle aimait tant. Pandore se retrouva immergée jusqu’à la taille, sentant ses membres inférieurs s’endormir sous l’effet du froid, pourtant il fallait bien qu’elle els bouge. Pandore Athéna Narcisse Asclépios, jeune fille de seulement 16 ans, prête à mourir pour ne plus être le monstre


    ||Jules||PANDORE QU’Est-ce QUE TU FAIS!!!SORS DE LA TOUT DE SUITE, TU ES COMPLETEMENT FOLLE TU VA TE TUER!!!!

    La voix de son ex résonna dans sa tête, malgré tout, le petit serpent Jules était là pour elle, durant un centième de seconde elle faillit renoncer, sortir de cette eau si attirante et si repoussante à la fois, se jeter dans les bras de ex. Elle faillit, se disant qu’après tout elle pourrait le faire une autre fois, après tout rien ne presser non? Pourtant alors qu’elle faillit faire demi tour, elle entendit une autre voix, celle de son père qui lui demandait de ne pas boire sa potion tue-Loup, et celle là elle ne pouvait pas l’oublier. Elle avança encore, en nageant jusqu’à n’avoir presque plus pied, ou pli tôt jusqu’à n’avoir pied que grâce à le poussé magique d’Archimède puis elle se tourna regardant son ami sur le bord du lac. Aussi soudainement qu’elle le put elle se laissa couler, les premiers moments furent plutôt agréable, la bulle qu’elle avait perdu semblait se reconstituer autour d’elle. Le bruit des clapotis sous l’eau avait un effet apaisant elle ferma les yeux, attendant. Mais soudain, les poumons de la jeune fille se remplirent de l’eau plutôt dégoûtante du lac, son corps voulut remonter à la surface contrairement à son esprit et elle dut batailler pour rester sous l’eau. Bien qu’elle n’y resta pas très longtemps, une main l’attrapa de force et la ramena sur le bord

    ||Pandore|| LAISSE MOI!! LACHE MOI JE SUIS UN MONSTRE!….UN LOUP GAROU JE SUIS UN LOUP GAROU!!!!!

    Elle le sut en sentant les lèvres du jeune homme sur les siennes, ça ne changeait rien, elle sentit alors tout ce qu’il voulait faire passer par ce simple baiser, le dégoût de savoir ce qu’elle était mais l’amour qu’il pouvait lui donner, ils étaient de nouveau ensemble, envers et contre tout, Jules avait accepté sa belle comme elle l’était. Et Pandore l’aimait plus que tout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pandore Athena Narcisse Asclepios   Mer 21 Jan - 11:03

PARTIE3 ou Pandore vu Par Jules



Malgré les apparences elle va très mal. Elle regarde toujours par la fenêtre pour voir si il n'y a pas un espoir. Elle peut être chiante, lourde, pathétique, insupportable, drôle, méchante, gentille, incontrôlable, imprévisible, narcissique, ces amis l'aime quand même. Elle fait très attention à eux. Elle ne veut pas plaire a tout le monde, de toute façon elle n‘aime pas les autres. Elle a plein d'ennemis mais beaucoup d'amies. Quand elle aime une musique elle l'écoute en boucle. Elle pleure souvent, quand elle est seule a l'abri des regards. Elle aime rire avec ses amies pour un rien. Elle écoute des chansons tristes ou d'amour. Elle regarde sans cesse des photos où elle a l'air heureuse. Elle danse devant son miroir. Elle aime sortir comme elle aime resté enfermé pendant qu'il fait beau. Elle est assez pudique. Elle est renfermé sur elle même. Elle ne dévoile pas les choses, ou avec beaucoup de mal.. A chaque fois qu'Elle monte des marches, elle se sent obligé de les comptées. Elle est bizarre. Elle déteste les gens lunatique malgré qu'Elle le soit légèrement. Elle est aussi un grande rêveuse , comme tout le monde,elle rêve d'une vie tellement parfaite, qu'elle n'existe pas, même dans vos plus grands rêves .Elle n'est pas le genre de personnes qui hurle ses problèmes sur les toits, bien au contraire, elle fait tout pour les cacher. Quand elle écrit, elle parle toujours d’elle a la troisième personne du singulier. Pour elle, ne pas parler c'est sa façon de s'exprimé. Elle écoute sans arrêt de la musique. Elle fait toujours des tas de trucs inutiles. Elle veut pas couper ses cheveux mais elle veut les couper. Mais elle est heureuse malgré les problèmes car ses amis seront toujours là pour le soutenir.

PARTIE4 ou se regarder dans un miroir


Pandore…C’est une jolie jeune fille il n’y a rien a dire. Bon pour commencer,elle est petite,plutôt petite pour son age,1m60, 1m65 tout au plus. Ce qui lui a valu plusieurs surnom pas très sympas comme mini-moi ou encore le pin’s. Mais c’est sûrement pour ça que la plupart des garçon la trouve mignonne dans son genre.
Elle a un visage fin,encadré par une cascade de cheveux châtains qui lui tombe a peu près aux omoplates elle aime mettre des petits accessoire dedans,comme des petites barrettes. D’ailleurs elle a souvent des coiffures a peine un peu bizarre,qui attire souvent l’attention sur elle. Et ça c'est dire si elle se fiche de ce que peuvent penser les autres.
Elle a des yeux marron,de la même couleur de ses cheveux,mystérieux hypnotique même,certaine personne adore se perdre dans les méandres profond de son regard. Qui pourtant ne sont pas très gentil, enfin quand je dis gentils cela veut dire qu'il ne déborde pas d'une bonne humeur immense ou même de gentillesse. De toute façon c'est inutile d'en chercher, elle n'aime pas ça, elle se ferme toujours tel une huître lorsqu'il s'agit de ses yeux. Ils sont sans expressions et sentiments en gros. Elle aime surligner ses yeux d’un peu de maquillage. Elle n’a pas forcément de maquillage très précis,elle adapte en fonction de son humeur et de l’occasion.
Son teint est blanc, elle déteste le soleil car celui-ci représente tout ce dont elle ne veut plus entendre parler, la bonne humeur et la joie. Ce qui lui donne un teint blanc, déjà qu'elle n'est pas très bronzée de nature c'est encore pire.
Comme elle aime le sport elle est plutôt fine, pas trop mais assez disons. Elle est belle, elle le sait et elle l'utilise

Elle est classe... sans etre trop classe, disons qu'elle est beaucoup mieux habillée que la plupart de ses camarades de Serpentard, d'accord parfois elle a un chaussette plus haute que l'autre, la cravate de travers ou la jupe au dessus de la limite autorisé mais c'est très rare. Elle doit bien etre la seule à etre aussi bien habillé, la faute à qui? Son frère qui passe, ou plutôt passait son temps à la reprendre, aussi cela laisse des traces.
Elle a un style plutôt …disons….Emo,même si des fois ça vire un peu sur le gothique!
Elle a toujours des converses ,ses chaussures préféré et l’élément central de sa tenue. Elle a des dizaine de converse déclinée dans toutes les couleurs possible et inimaginable ,rouge,noire,j’aune,turquoise avec des moutons! Bref.
Un slim souvent en jeans ou noir,elle aime les slim et de toute façon elle peut se le permettre avec la silhouette qu’elle a. Cependant de temps en temps elle aime mettre des pantalon un peu plus large,ou encore une minijupe. Mais jamais de façon provocante elle n’aurai pas le droit de sortir sinon,et elle ne comprend pas toujours pourquoi.
Sa garde robe foisonne de t-shirt de toutes les couleur son préféré? Le malabar.
Ca c’est sa tenue de tout les jours,car pour peindre,elle se contente de ses converses,d’une salopette et d’un débardeur.

Façon de se tenir, disons tout simplement qu'elle a ce petit air hautain que tout Serpentard digne de ce nom sait abhorrer. Elle garde toujours la tête très haute, ne la baissant que pour regarder les personnes plus petites qu'elle ce qui est rare .
Même si elle est sportive sa démarche est féminine, enfin pas du genre allumeuse, non elle n'a pas besoin de ça elle est élégante de nature comme sa mère. Enfin non, ce serait mentir petite sa grand-mère lui apprit comment se tenir pour ne pas ressembler à une de ces petites cocotte comme elle disait. Aussi elle lui avait appris dès ses premières années à marcher correctement. A savoir en se tenant droite et élégamment.


Dernière édition par Pandore A.Asclépios le Mer 21 Jan - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pandore Athena Narcisse Asclepios   Mer 21 Jan - 11:05

Connaissance magique:2
Puissance magique:2
Humour:1
Humour noire:2
Gentillèsse:1
Méchancetée:2

FINIS

Je suis désolé, je n'ai pas vraiment respecté la fiche, mais je ne l'ai pas tellement comprise et je pense qu'elle est beaucoup plus précise comme ca.
Encore désolé.

Pourinfo,j'étais celle qui jouait Aby Tonks avant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pandore Athena Narcisse Asclepios   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pandore Athena Narcisse Asclepios
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Maryse Narcisse invitée au Sénat: discussions autour de l'universite de Tabarre
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Dr. Maryse Narcisse et Son Chauffeur Ont Etè Libèrès
» Compte de Narcisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
..::PoUdLaRd4eVeR::.. :: Hors Jeu :: Présentations :: Elèves Serpentard-
Sauter vers: