AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Nous recherchons des persos adultes (mangemorts, profs, personnels, commercants, etc),
mais si vous tenez vraiment à jouer un élève, sachez que la maison des serdaigles vous 
acceuillera à bras ouvert car elle à grand besoin de votre activité pour la booster !
 
!!! Pour le passage des élèves pour l'année 2010/2011, merci de lire ceci. !!!

Partagez | 
 

 Un petit coup, ca requinque ! (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Grace De Slewer
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 479
Age Réel : 28
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 0
Points d'expérience : 71
Date d'inscription : 03/03/2010

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   Mer 17 Mar - 16:42

La verte et argent entra dans le bar alcolohip’s, tant connu et apprécié des élèves de poudlard. La serpentard se trouvait seule pour l’instant, mais elle savait que ses camarades ne tarderaient pas, car ce bar était un des principaux lieux de rendez-vous des élèves, surtout le week end où tous sortaient à pré-au-lard. Cela ne dérangeait pas la jeune fille, elle accepterait à sa table qui bon voulait se joindre à elle, sauf si c’était un élève qu’elle n’appréciait pas… La jeune fille avait eu envie de venir ici, pas spécialement pour voir du monde –elle en voyait assez au château- mais surtout pour boire un petit coup. Au moins, dans ce bar, l’alcool était servis aux mineurs et elle pouvait en profiter, pas comme aux bals du château… Non pas que la jeune fille était une alcoolique, loin de là, mais dans sa noble famille de bourgeois anglais, ils étaient habitué à avoir des vins ou alcool en tout genre, et cela lui manquait. En venant ici, elle cherchait en quelque sorte à retrouver un peu son chez sois, même si ce bar n’avait rien à voir avec son manoir. De toute façon, c’était l’un des seuls bars potables, car la tête du sanglier n’était pas très hygiénique. A se demander comment autant de sorciers faisaient pour y aller… Enfin, au moins là bas, ils étaient tranquilles…

Grace se dirigea de sa démarche majestueuse vers le comptoir. Elle salua poliment le barman qu’elle connaissait bien depuis le temps, et passa sa commande avec un sourire charmeur. Il n’était pas rare que Grace en adresse à ses connaissances, ou même qu’elle ait une attitude séductrice… Son côté De Slewer sans doute. Il ne fallait pas oublier que son frère était narcopathe, enfin, façon de parler, puisque peu savait que Lord Borna était son frère. Mais certains au courant l’avaient déjà charrié la dessus, comme des membres de sa famille par exemple, lui disant qu’elle n’avait pas besoin du don de son frère, étant naturellement resplendissante, et qu’elle en avait peut-être même hérité une petite partie elle aussi, dans ses veines. Grace n’y croyait pas vraiment bien sur, si elle avait eu un don, elle le saurait, même si son frère ne l’avait découvert qu’après ses études à poudlard. Ce don était génétique, mais il était aussi rare. Le plus proche remontait à un arrière arrière grand-père du côté de son père. Mais la simple idée qu’elle puisse avoir un petit échantillon inconscient en elle la ravissait, même si elle n’aurait jamais le don à proprement parler. De toute façon, la jeune fille n’hésitait pas d’utiliser son charme, sa ruse et sa manipulation pour obtenir tout ce qu’elle désirait. Il était difficile de lui refuser quelque chose.

La serpentard alla prendre place gracieusement sur une table de 6 –car il y avait beaucoup de grandes tables dans ce bar, pour faire des connaissances- à laquelle de nombreuse chaises pouvaient encore venir se rajouter. Se tenant droite, comme à son habitude, elle croisa ses jambes et attendit sa commande. Le barman vint la lui apporter en un temps record, sans doute pour ne pas la décevoir, et elle ne fut pas longue à porter ses lèvres à sa boisson, une fois le barman retourné derrière son comptoir. La jeune fille avait opté pour une vodka cerise. Elle aimait bien cette couleur rouge… Alors qu’elle reposait son verre, se délectant de son contenu, son regard de braise se dirigea vers la porte qu’un élève venait de pousser pour pénétrer dans le bar…


[hj: ouvert à tous les volontaires !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace De Slewer
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 479
Age Réel : 28
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 0
Points d'expérience : 71
Date d'inscription : 03/03/2010

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   Lun 19 Avr - 10:04

Je up le sujet parce que je crois qu'il est mort et enterré ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Gray
7° année
7° année
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age Réel : 27
Emploi (ou maison) : Serpentard/Slytherin
Réputation : 3
Points d'expérience : 126
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moitié moitié

MessageSujet: Re: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   Sam 25 Sep - 19:50

hj : ton chevalier servant vient te sauver !


Il faisait bon dehors, et Aaron avait troqué sa cape contre une chemise et un pantalon noirs. Oui, noirs, bien sûr, à quoi est-ce que vous vous attendiez ?
De bonne humeur – ou plutôt d’humeur supportable, ce qui revenait au même pour lui – le Serpentard était sorti du château en ce week-end d’automne pour profiter du temps agréable. L’hiver, le froid était parfois si cruel qu’il se résignait à rester entre les murs de Poudlard, au lieu d’aller boire un coup. Ce jour-là, il n’avait pas envie de ruser, juste d’être spontané et de faire ce qu’il lui plaisait.

Le voilà donc qui poussait la porte d’Alcolohip’s, son bar préféré à Pré-au-Lard. Aaron commanda un whisky Pur-feu au barman (nda : je sais pas si c’est Josh ou pas, donc pour l’instant je considère que c’est juste un illustre inconnu ^^), et, aussitôt servi, s’assit au bar. Pivotant sur son tabouret pour faire un tour d’horizon, il repéra immédiatement Grace de Slewer, charmante Serpentard avec qui il avait bien….parlé quelques semaines plus tôt. Ni une, ni deux, il avala son whisky d’une traite, en déroba un autre à son voisin (qui était bien trop bourré pour s’en rendre compte), et il se dirigea vers la jeune fille, qui le regardait. Avec un sourire charmeur, il s’assit en face d’elle – sans lui demander son avis. De toute façon, elle n’avait pas voix au chapitre de ce côté-là.

A peine assis, il avisa une goutte de liquide rouge perlant sur la lèvre inférieure vermeille de la jeune fille, et, la récupérant du bout du doigt, il la porta à sa bouche.

« Vodka cerise, je me trompe ? Bon choix. Qui eut cru que Grace de Slewer fréquenterait un bar tel qu’Alcolohip’s ? »

Cela voulait tout et rien dire ; peu de temps auparavant, elle lui avait prouvé que fumer du tabac moldu ne la dérangeait aucunement, aussi Aaron s’amusait-il juste à insister sur son côté « dépravé » avec de petites remarques comme cela. Il ne savait pas si elle les prenait mal ; si oui, tant mieux, sinon, il aurait au moins essayé. Mais il savait qu’il en fallait plus à Grace pour être vexée. Et il lui avait semblé qu’elle avait une certaine dose d’orgueil, qu’il aimait bien titiller en l’ignorant de temps à autre, au cours d’une conversation.

Mais revenons au présent, passé en si douce compagnie. Le Vert et Argent enchaîna :


« Tu as passé un bon été ? »

Il s’en fichait éperdument, et elle le savait, mais il cherchait quelque chose à dire pour pouvoir un peu lancer la conversation. Oh, et puis non, quand même, il ne fallait pas abuser…

« Nan, ne réponds rien, je m’en fous. Ca te dirait qu’on se voit demain soir ? On pourrait juste aller à Pré-au-Lard, admirer le coucher du soleil, la larme à l’œil, et échanger des mots d’amour…. ? »

Il se retenait pour ne pas exploser de rire. Oui, il était décidément de bonne humeur. S’il savait que la fierté de son interlocutrice l’empêcherait sans doute d’accepter son offre si….particulière, il espérait tout de même qu’elle leur laisserait une chance de s’amuser. Ils avaient beaucoup de points communs, et une sortie même amicale pourrait sans doute faire passer le temps d’agréable manière.
C’est donc avec curiosité qu’Aaron attendit la réponse de Grace, tout en sirotant son Whisky (en essayant désespérément de ne pas le finir trop vite, ça revenait cher à la longue), songeant que rien que pour la provoquer, il était heureux de redoubler sa septième année. Oui, décidément, cette année s’annonçait amusante…. Du moins, pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace De Slewer
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 479
Age Réel : 28
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 0
Points d'expérience : 71
Date d'inscription : 03/03/2010

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   Lun 27 Sep - 20:35

[on va dire que le sujet se passe cette année, donc le barman est bien Josh, je lui enverrai un MP]

Grace, sans même regarder le jeune homme, l'avait déjà reconnu. Se contentant de fixer un point invisible droit devant elle, l'air calculatrice, elle attendit qu'il se décide à la rejoindre, ce qui, elle le savait, ne saurait tarder. Alors qu'elle voulait feindre l'indifférence, elle ne pu remarquer qu'il avait bu son verre d'un trait. Trop curieuse et spontanée pour rester dans son indifférence, elle changea d'avis et se décida à regarder Aaron Gray, histoire de voir ce qu'il avait bu. Wisky, apparement, de part la couleur... et l'odeur, qui se reconnaissait parmi des centaines. Et bien ! En voilà un qui n'y allait pas de mains mortes !! Comme il se dirigeait vers elle en souriant, elle lui rendit un sourire gracieux comme elle savait si bien les faire.

Il s'assit en face d'elle, elle ne chercha même pas à l'en dissuader. Elle appréciait la compagnie de son camarade. Le serpentard porta ses doigts sur ses lèvres. Perplexe, mais d'apparence indéchiffrable, elle se laissa faire. Lorsque le jeune homme s'adressa à elle, elle ne pu s'empêcher d'afficher un air faussement sévère. Décidément, il était incorrigible. Il lui rappelait son frère, parfois, c'était sans doute pour cette raison qu'elle appréciait sa compagnie.


« C'est bien cela. »

Déclara t-elle d'une voix pleine d'autorité. Puis, à sa question sur sa présence ici, Grace haussa mystérieusement les épaules. Et bien oui, elle était là. Et elle aimait cette idée qu'elle soit là où on ne l'attend pas. Elle était comme ca, difficile à cerner. Il était dur de savoir ce qu'elle pouvait penser réellement. Apparemment, elle avait décidé qu'elle irait dans ce bar, et puisqu'elle l'avait décidé, il en était ainsi. Son côté rebelle sans doute.

« Pour ma part, ta présence ici ne m'étonne guère... »

Et avec un air victorieux, elle porta son verre à ses lèvres. Elle entendit la question d'Aaron, qui l'étonna quelque peu, mais il ne la laissa pas répondre, ce qui lui ressemblait plus. Il lui avoua qu'il s'en fichait. Bien, voilà qui était franc. Le jeune homme aurait-il fait des progrès à ce niveau durant les vacances? Grace faillit avaler de travers pour ce qui était de la suite. Elle pausa son verre à l'endroit précis où elle l'avait pris, et répondit presque ironiquement, voir moqueuse:

« Tu n'as pas perdu ton humour à ce que je vois ! »

En effet, le jeune homme avait l'air en forme.

« Si me revoir après de longs mois d'absence te fait tant d'effet, tu ferais peut-être mieux de calmer tes ardeurs avant de proposer de telles absurdités... »

Elle préféra prendre l'invitation à la plaisanterie plutôt que de s'imaginer une seconde le scenario envisagé par le jeune homme. L'air soupçonneuse, elle renchérit sur un sujet plus sérieux:

« A propos... C'est dans ta ligne de conduite de prendre des vacances anticipées? Je ne crois pas t'avoir vu à l'examen... Ni les jours qui ont précédés d'ailleurs... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Gray
7° année
7° année
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age Réel : 27
Emploi (ou maison) : Serpentard/Slytherin
Réputation : 3
Points d'expérience : 126
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moitié moitié

MessageSujet: Re: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   Lun 27 Sep - 22:15

Aaron sourit intérieurement de voir l'absence de réaction de sa camarade lorsqu'il osa poser un doigt sur ses lèvres. Elle avait compris depuis longtemps que son attitude n'était que pure provocation, et que plus elle résisterait, plus il en rajouterait. Enfin, elle n'avait pas gagné pour autant, il pourrait toujours l'agacer d'une façon ou d'une autre. A sa tentative de « divination » du contenu de son verre, elle se contenta de dire « C'est bien cela. ». Pas très bavarde, dis donc. Et lorsqu'il la charria sur sa noble présence en ces lieux, elle se contenta d'un haussement d'épaules énigmatique. Okaaaay, message reçu, elle n'avait pas envie de faire des discours. Bah, il saurait bien combler le silence lui-même ; il adorait parler tout seul.

« Pour ma part, ta présence ici ne m'étonne guère... » Ahaa, feinté ! Elle n'avait rien perdu de sa répartie durant les vacances, ce qui était plutôt bien pour lui ; il avait envie de s'amuser, et il aurait été profondément déçu qu'elle devienne subitement sérieuse pendant l'été. Ils n'avaient qu'une vie, et pas besoin de citer du Oscar Wilde pour se rendre compte qu'être sérieux était ennuyeux à mourir.
Son expression triomphante décrocha un sourire amusé à Aaron. Il répliqua :


« Eh oui, je noie ma vie dans l'alcool... qui sait, peut-être qu'un jour, c'est l'alcool qui se noiera dans les péripéties de ma vie ! Enfin, dans tous les cas, tu as raison, je suis un dépravé au summum de sa décadence. Bon, tu ne l'as pas dit, mais tu n'en penses pas moins. Et tu as raison ! Je suis inexcusable, et incorrigible... »


Il leva un peu le pied ; il commençait à parler un peu trop à son goût. Bien sûr, ses derniers mots se référaient à leur conversation de l'année précédente. Elle ne s'en souvenait peut-être pas, mais lui, si. Il y avait bien trop peu de gens intéressants pour qu'il les oublie si vite. Et puis, cette phrase étant arrivée après deux baisers, cela lui faisait une raison de plus de s'en rappeler – même si, pour votre gouverne, il avait eu sa dose de baisers entre-temps (^^).

Sa proposition eut l'effet escompté ; l'expression du visage de la charmante sorcière changea une fraction de seconde, et, tout en reposant son verre, elle répliqua : « Tu n'as pas perdu ton humour à ce que je vois ! » Ah, dure loi de la vie... Pourquoi est-ce que les propositions amusantes étaient
toujours rejetées ? Avec un haussement d'épaules et un sourire franc, il répondit simplement :

« Non, mais mon humour me perdra ! »

Ce que dit ensuite Grace fut beaucoup plus intéressant. « Si me revoir après de longs mois d'absence te fait tant d'effet, tu ferais peut-être mieux de calmer tes ardeurs avant de proposer de telles absurdités... » Aaron éclata d'un rire sincère, et, ne jouant pas encore sur l'échiquier de la séduction, il dit :

« Tu avoues que ces mois étaient « longs »...je savais bien que je te manquerais !... mais loin de moi l'idée de.. t'outrer avec de pareilles manières. Tu dois être profondément offusquée, et honteuse d'être en présence d'un... vagabond pareil ! »


Il savait très bien qu'elle ne pensait pas cela, du moins pas dans cette mesure, et il s'amusait à la titiller un peu. Rien de bien méchant, au contraire ; et puis, la Serpentard avait de l'humour – denrée rare. Tant pis pour cette soirée, même sans le coucher de soleil et les mots d'amour, elle aurait été amusante. Une autre fois, peut-être...?

La suite lui plut un peu moins, même s'il se garda bien de le montrer : « A propos... C'est dans ta ligne de conduite de prendre des vacances anticipées ? Je ne crois pas t'avoir vu à l'examen... Ni les jours qui ont précédé d'ailleurs... » Se passant une main dans les cheveux, le jeune homme répondit d'un ton faussement condescendant :


« Que veux-tu, Grace, j'étais là où le destin m'appelait... Quelle tristesse que tu n'y aies pas été avec moi... »


Il retournait peu subtilement la situation à son avantage, mais il fit au moins l'effort d'y allier un sourire séducteur.
Il continua donc dans sa lancée :


« Enfin, je vois que tu as fait très attention à ma non-présence à Poudlard... décidément, tu ne peux plus te passer de moi ! »


Puis, avec un sourire amusé, il dit d'un ton pseudo-songeur :

« D'habitude, les gens ne regrettent pas mon absence... je n'ai jamais compris pourquoi ! »


Oui, il plaisantait, bien sûr. Il savait parfaitement bien pourquoi les autres se réjouissaient de son absence, et cela l'amusait. Enfin, dans tous les cas, il préférait garder le secret sur les vraies raisons de son départ pour encore un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace De Slewer
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 479
Age Réel : 28
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 0
Points d'expérience : 71
Date d'inscription : 03/03/2010

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   Mar 28 Sep - 11:22

Grace ne put s'empêcher d'afficher un sourire face à la tirade du jeune homme. Il avait bien raison, et le fait qu'il se montre aussi bavard la distrayait un peu. Inexcusable et incorrigible... Elle avait l'impression qu'il la lui avait déjà sortie celle là. Sans doute utilisait-il les mêmes techniques avec toutes les filles. Le jeune homme avait sans doute bien raison de dire que son humour courerait à sa perte, mais c'était bien plus distrayant ainsi. Pour ce qui est des longs mois, elle rétorqua:

« Je parlais pour toi bien sur. Pour ma part, les jours ont tous été plus distrayant les uns que les autres. Mais comme tu t'en fou, je ne vais pas m'attarder sur le sujet... »

Elle lui adressa un petit sourire malicieux, voir narquois. De toute façon, elle ne comptait pas raconter ses vacances, alors le fait qu'il s'en foute l'arrangeait bien, même si cette réplique allait peut-être attirer la curiosité du serpentard. Pour ce qui est de la description qu'Aaron faisait de lui, elle savait très bien qu'il n'attendait que son opposition, aussi, elle décida de lui faire plaisir, quitte à parler inutilement (après tout, puisqu'il ne se gênait pas pour etre bavard...):

« Tu sais pertinemment que si j'avais eu honte de toi, il y a bien longtemps que tu ne serais plus assis à cette table... »

Elle lui adressa un petit sourire amical, mielleux car elle savait qu'il n'attendait que ca. Il évita ensuite sa question, comme elle s'en était douté. Dès qu'il était question de parler de sujet plus sérieux, Aaron se défilait... En utilisant pour arme l'humour et la séduction. Rien de bien étonnant. Grace ne se vexa pas. Elle découvrirait la vraie raison de son absence un jour ou l'autre, si cela en valait la peine. Amusée, elle rentra dans son jeu:

« Disons que j'ai le sens de l'observation. »

Comme Aaron avait l'art de se faire remarquer, son absence était évidement facilement perceptible, surtout lorsqu'on était dans la même maison que lui.

« N'inversons pas les rôles. C'est toi qui ne peux plus te passer de moi puisque tu as besoin de refaire une année à poudlard... »

De plus, c'était lui qui était venu à sa rencontre dans ce bar... Avec un air de séduction légérement perceptible, elle renchérit d'un ton de défi:

« Et... il ne me semble pas avoir mentionné des regrets quant à ton absence... »

Elle afficha un air victorieux car cela ne faisait aucun doute que c'était ce qu'Aaron aurait voulu qu'elle éprouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Gray
7° année
7° année
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age Réel : 27
Emploi (ou maison) : Serpentard/Slytherin
Réputation : 3
Points d'expérience : 126
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moitié moitié

MessageSujet: Re: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   Mar 28 Sep - 19:34

« Je parlais pour toi bien sûr. Pour ma part, les jours ont tous été plus distrayants les uns que les autres. Mais comme tu t'en fous, je ne vais pas m'attarder sur le sujet... »Le sourire que la jeune fille joignit à ces mots l'amusa ; elle croyait sans doute éveiller sa curiosité. A vrai dire, même s'il était de nature très curieux, il voyait mal ce qui avait pu se passer d'intéressant durant les derniers mois. Ah, si, c'est vrai, elle avait passé ses BUSE... un détail. Bon, ce ne serait peut-être pas très gentleman de ne pas demander. Aaron répondit donc :

« Il est vrai que les jours sans toi ont été plus longs que des siècles, tu le sais très bien... Oh, mais je ne voulais surtout pas te vexer ! J'imagine que tes BUSE ont en effet été très distrayantes ! Alors, t'as aimé ? C'était génial ? Tu es pressée de passer les ASPIC ? »


Ok, il ne pouvait pas s'en empêcher... au final, il ne lui avait pas demandé ses résultats, mais après tout, qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire qu'elle ait brillamment réussi ou qu'elle se soit planté ? Déjà, la réussite scolaire était futile à ses yeux, mais en plus, les BUSE n'étaient rien à côté des ASPIC. Enfin, dans son cas, il n'avait que les BUSE, donc il n'était pas très bien placé pour en juger...
L'ironie de son ton n'était pas tout à fait dénuée de sarcasme, mais son sourire n'avait rien de moqueur. Si Grace voulait attirer son attention sur elle, c'était en partie raté.

Quant à son auto-critique, elle entra dans son jeu et répliqua : « Tu sais pertinemment que si j'avais eu honte de toi, il y a bien longtemps que tu ne serais plus assis à cette table... » Et, pour une fois, le sourire qu'elle lui adressa n'était ni hautain, ni malicieux ; il paraissait presque....désintéressé. Sincère quoi. Waw. Il sauta sur l'occasion pour laisser paraître un tout petit, minuscule sourire victorieux.

« Et je t'en sais gré, gente demoiselle. »

Nan, c'est vrai quoi, se faire virer devant tous les clients du bar aurait été assez humiliant. Quoique.... il aurait sans doute su retourner la situation à son avantage.... et, de toute façon, une bonne dispute était toujours bonne à prendre. Tant pis.

Aaron n'était pas dupe ; il savait pertinemment que sa digression n'était pas passée inaperçue, mais, étrangement, la Serpentard eut la délicatesse de ne pas le faire remarquer. « Disons que j'ai le sens de l'observation. » Mmmoui, c'était une façon de voir les choses. Enfin, au fond, il savait bien que c'était cela, mais que voulez-vous, il fallait bien flatter un peu son orgueil quand même !
Le jeune homme se contenta de sourire. De toute façon, si son interlocutrice acceptait sa présence à ses côtés, c'était que, d'une façon ou d'une autre, celle-ci ne lui était pas trop désagréable. Donc, il lui avait manqué.


« N'inversons pas les rôles. C'est toi qui ne peux plus te passer de moi puisque tu as besoin de refaire une année à poudlard... Et... il ne me semble pas avoir mentionné des regrets quant à ton absence... » Mélange de séduction et de sourire triomphant, la jeune fille avait elle aussi su retourner ses propres mots contre lui. Chacun son tour...

Pourtant, c'est d'un ton plus sérieux qu'Aaron lui répondit, les yeux dans les yeux :


« Moi, tu m'as manqué. »

A elle d'analyser cette affirmation comme elle le voulait. Elle savait que la ruse prenait souvent le pas sur ses vraies pensées. Mais rien dans son attitude ne prouvait qu'il mentait ou non ; regard inexpressif, ton neutre... Qui sait ce qu'il pensait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace De Slewer
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 479
Age Réel : 28
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 0
Points d'expérience : 71
Date d'inscription : 03/03/2010

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   Mer 6 Oct - 15:47

Grace écouta Aaron que d'une oreille. Elle savait qu'il se fichait de sa vie, quant à ses belles paroles, ca ne prenait pas vraiment, il devrait essayer avec un peu plus de passion... et encore, elle commencait à trop le connaître pour se montrer si naïve. Même si elle avait apprécié ce petit jeu au départ, là Aaron se montrait un peu lourd...

« Je parlais de mes vacances. Et pour les ASPICs, j'imagine que je suis plus pressée que toi... »

Puisque lui avait besoin de 2 années pour les passer... Grace lui adressa un petit sourire espiègle, montrant qu'elle reprenait les cartes en mains. Elle n'aimait pas qu'il lui parle de la sorte, alors son ton avait été assez cassant, histoire de le remettre un peu en place ce jeune homme désinvolte.

Aaron arbora alors un air plus sérieux, la fixant de ses yeux noirs difficilement déchiffrables. Ainsi, elle lui avait manqué? Grace attendit quelques instants, essayant de comprendre comment il pouvait paraître si sérieux alors qu'il lui disait des mots auxquels elle ne croyait pas. Elle savait qu'ils sonnaient faux. Aaron était décidément un bon acteur, mais elle ne voyait vraiment pas pourquoi elle lui aurait manqué. Lui avait-il seulement manqué à elle? Son ton était volontairement neutre, sans doute pour qu'elle croit qu'il ne jouait pas. Raté. Elle n'avait pas confiance en lui, et il aurait pu lui dire tout ce qu'il voulait, cela n'aurait rien changé. Grace avait besoin de preuves, et là, il n'y en avait aucune.


« Tu ne devrais pas mentir en restant aussi sérieux. Le jour où ce sera vrai, je ne te croirai plus... »

Après tout, qui sait ce qu'il adviendrait? Peut-être qu'un jour, elle pourrait lui manquer, et là, il se mordrait bien les doigts en repensant à la manière dont il avait abusé de sa franchise. Car oui, Grace pouvait être très franche lorsqu'elle ne manipulait pas, elle n'hésitait pas à dire ce qu'elle pensait, que cela plaise ou non. Il y avait un temps pour tout. Alors que pour ce qui s'agissait de son voisin, elle avait l'impression qu'il chassait tout sentiments, à moins qu'il n'en éprouve tout simplement pas, mais ca ne faisait plus de lui un humain dans ce cas. Ce qu'elle venait de dire, elle le pensait tout à fait puisqu'elle parlait en connaissance de cause. A ces mots, Grace bu la dernière gorgée de son verre, puis le reposa sans un bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit coup, ca requinque ! (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit coup, ca requinque ! (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit peu de temps libre [Privé Keris]
» Petit coup de fatigue [Libre]
» Un petit coup de main ? (pv Shitsu)
» Petit coup de déprime [Jeremy]
» Exposition en petit commité [Aurélia + libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
..::PoUdLaRd4eVeR::.. :: ..::PRE-AU-LARD::.. :: ..::*Bars*::.. :: Alcolohip's-
Sauter vers: