AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Nous recherchons des persos adultes (mangemorts, profs, personnels, commercants, etc),
mais si vous tenez vraiment à jouer un élève, sachez que la maison des serdaigles vous 
acceuillera à bras ouvert car elle à grand besoin de votre activité pour la booster !
 
!!! Pour le passage des élèves pour l'année 2010/2011, merci de lire ceci. !!!

Partagez | 
 

 Premier Cours

Aller en bas 
AuteurMessage
Allegra Stepanovitch
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Professeur de DCFM
Réputation : 2
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 01/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Veuf(ve)
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Premier Cours   Mer 5 Aoû - 12:31

    Je cherchai quelques secondes dans ma poche, avant d’en sortir une lourde clef en métal, avec laquelle j’ouvris la lourde porte en bois. La salle de cours apparut devant moi, et j’y pénétrai d’une démarche plutôt rapide, tout en reproduisant comme chaque jour la gestuelle habituelle. Le sac qui lévite jusqu’au bureau, les crochets des volets qui se soulèvent un à un, sans que je n’ai bien sur à les toucher, et enfin bien sur, le moment que je préférais. Je fermai les yeux pour mieux faire le vide dans mon esprit, bien que je puisse très bien utiliser mon don les yeux ouverts, sans m’y préparer. Mais lorsque j’avais le choix, c’était toujours nettement plus agréable. J’ouvris les yeux, avant de forcer le vent à s’engouffrer à l’intérieur de chacun des volets pour les ouvrir. En quelques secondes le tour était joué. C’était toujours un peu plus difficile de maitriser le vent lorsque l’on ne le sentait pas. C’est pourquoi j’ouvris également les fenêtres de la même manière, après avoir déverrouillé leur loquet à l’aide de la magie bien entendu.

    Les bureaux étaient disposé de façon classique, mais pour le cours que j’allais donner, ils me gêneraient plus qu’autre chose. Je marmonnais une formule pour les faire disparaître laissant seulement les chaises, que je fis léviter pour les placer sur les côtés de la salle, libérant ainsi un espace de taille respectable au centre. Ah, et bien voila qui était mieux, je préférais ça.

    Le vent frais qui s’engouffrait dans la salle ne me gênait absolument pas. Je venais d’un pays où nous avions beaucoup plus froid que ça. Là, c’était presque l’été. Les B.U.S.E.S et les aspics approchaient à grand pas. J’avais finis le programme théorique et pratique des cinquièmes et septièmes années, et ce cours serait plutôt l’occasion d’appliquer un certain nombre de chose qu’ils avaient vu durant leur année scolaire.

    Je me regardai dans le petit miroir quelques minutes, pour vérifier que tout était parfait. C’était bel et bien la perfection que je recherchais. Mes cheuveux était parfaitement lissés et tombait délicatement jusqu'en bas de mon dos, mes lunettes noir et or était parfaitement installées sur mon nez. J'avais toujours adoré ces lunettes. Elles me donnaient plus un air sauvage qu'autre chose. Me donnant à la fois un air froid et mystérieux. Parfait. Je m’éloignais du miroir pour regarder un instant le tableau. Une craie s’éleva doucement, et se mit écrire les mots que je lui dictais par la pensée.

    Citation :
    Cours de Défense Contre Les Forces Du Mal
    Initiation et Confirmation de la technique du Duel
    1 heure et demie de pratique.

    Je contemplais mon œuvre, avant de regarder la grosse pendule. Il me restait encore vingt minutes avant l’arrivée des premiers élèves. J’en profitai pour améliorer mon espace de duel, en rajoutant de grandes planches en bois derrière lesquelles se cacher, ou encore de la fausse végétation. Voila qui était encore plus convaincant. Tout cela me prit une dizaine de minutes, et les élèves n’allaient plus tarder à arriver à présent. Je m’assis sur le bureau, attendant le moment où ils passeraient la porte. Je n’espérais qu’une seule chose, qu’ils seraient bon et efficace. Je détestais lorsqu’il se conduisait comme des moins que rien. Heureusement, il y en avait toujours un ou deux pour remonter le niveau, parce que sinon, j’aurais quitté l’enseignement depuis longtemps. Je rêvais de rencontrer un jour l’élève parfait, mais depuis plus de dix ans que j’enseignais ici, je ne l’avais jamais trouvé. Certain s’en été approché, avait flirté avec la perfection, sans jamais l’atteindre, me décevant encore et encore.


Dernière édition par Allegra Stepanovitch le Jeu 13 Aoû - 17:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Deperderson
6° année
6° année
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age Réel : 25
Localisation : Tiens , Tiens voilà qu'on cherche Andy ?
Emploi (ou maison) : Pouffsoufle
Loisirs : Guitare , Piano , composer , écrire , rire , boire ( si , si c'est un loisir )
Réputation : 0
Points d'expérience : 16
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Premier Cours   Mer 5 Aoû - 12:52

Hier , il n'avait pas fait beau. Hier, il faisait froid. Hier, c'était un temps gris qui régnait sur Poudlard et les nuages semblaient si épais qu'aucun rayon de soleil n'arrivait à percer ..

La nuit passa à une vitesse folle et ce fut un mince rayon de soleil qui réveilla Andy le lendemain matin. Il ouvrit difficilement les yeux et un mince sourire se dessina sur son visage. Enfin, une journée ensoleillée, il allait pouvoir faire quelque chose de sa journée. Il se leva doucement et se rendit dans la salle de bain d'un pas léger .Il resta cinq bonnes minutes sous la douche . Après s'être correctement lavée, il coupa l'eau et sortit . Aujourdhui il avait cours de Defence contre les forces du mal ! Ha ! ha ! il ne séché jamais un seul cours , pas un ! Si tous ses profs étaient aussi canons que sa prof de DCLFDM il serait ravi de se rendre tous les jours en cours . Il aurait la banane ! Very Happy

Il sifflota gaiment en descendant les escaliers de marbre , les mains dans les poches . Il arriva près de la salle , il était sûrement le premier élève . Il passa la porte et lança d'une voix polie :
Bonjour Madame Stepanovitch ! dit-il avec un sourire .

Il lança un coup d'oeil au tableau , *Initiation et Confirmation de la technique du Duel ,1 heure et demie de pratique ! Pratique ? Cool *

La prof avait aménagé un espace de duel avec végétation , planches en bois etc .

Andy s'installa à sa place habituel , les autres n'allaient pas tarder à arriver .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reina Tanaka
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age Réel : 22
Localisation : Parce que tu me cherches ? Que c'est touchant...
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Réputation : 0
Points d'expérience : 28
Date d'inscription : 29/07/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Premier Cours   Mer 5 Aoû - 13:37

La jeune fille n'avait pas beaucoup dormi cette nuit, surtout à cause de ces camarades de chambres qui avaient fait du bruit jusqu'à tard le soir, comme d'habitude. Un peu plus et Reina n'hésitait pas à les stupéfier toutes, pour dormir au calme. Quand elle se fut calmer, il ne lui restait que quelques heures à dormir avant le cours du lendemain. Ces camarades de classes était des années inférieur à elle et leur premier cours se déroulait beaucoup plus tard que celui de la jeune japonaise, donc elle se fichait complétement de l'heure à laquelle elles se couchaient.

La jeune fille se prépara en vitesse le lendemain, essayant de faire le plus de bruit possible avec l'espoir de se venger de l'autre soir, mais aucune ne se réveilla. Tant pis, elle n'allait pas perdre son temps à réveiller ces têtes de citrouille. Elle finit de mettre sa robe de sorcière aux couleurs de Serdaigle puis alla se coiffer les cheveux. Heureusement pour elle, ses cheveux n'étaient pas trop rebelles le matin et elle se coiffait avec aisance et rapidité.

Elle regarda l'horloge magique au-dessus de la cheminée dans la Salle Commune en passant et vu qu'elle était à l'heure, mais elle préférait se depêcher quand même dans les escaliers. Il y avait peu d'élèves dans les escaliers de la tour de Serdaigle, comme toujours, mais une fois qu'elle arriva dans les escaliers des étages inférieurs, il y eu un peu plus de monde. Elle arriva enfin devant la classe de Défense contre les Forces du Mal, le premier cours de la journée qu'elle avait. Elle entra dans la classe et salua le professeur. En voyant Andy, elle alla s'assoir à côté de lui. Elle évita de lui parler, mais lui fit un petit sourire. Elle ne l'avait tout de même pas oublier en une nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier Cours   Mer 5 Aoû - 14:52

La première réaction de Livona en se levant fût : Nan !!!

Les rayons du soleil perçaient les volets verts du dortoir des filles , Livona prit avec brutalité son oreiller et le plaqua contre son visage dans l'espoir de se rendormir , mais il était trop tard Morphée l'avait abandonné . Elle se leva donc résigné à se rendre en cours de défense contre les force du mal . Après une heure passé sous l'eau brulante , cinq minutes à ce coiffer et dix à déjeuner ... elle était prête à y aller. Le regard vers le sol , les pieds trainants , elle traversa le couloir tel un fantôme .

* Ah , nous y voilà * elle pénétra dans la pièce et salua son professeur avec politesse .

*Hum , Hum de la pratique chouette*

Elle salua Andy et lança un regard vague à Reina . Elle se plaça sur la table à côté et attendit ...
Revenir en haut Aller en bas
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 24
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Premier Cours   Jeu 6 Aoû - 16:44

    Enzo s'éveilla aux lueurs de l'aube. Tourmenté, il était sortit tôt au matin pour faire une promenade autour du lac, seul. Ses pensées étaient tournées vers un peu tout ce qui le chamboulait ces temps-ci; Léonova, Brad, May, les BUSES. Rien de ce qui l'attendait ne lui faisait peur, et pourtant, il avait mal à l'estomac. Quelque chose le mettait mal à l'aise, quelque chose d'assez invisible mais qui le blessait, tout de même.
    Il fit courir ses yeux sur le paysage paradisiaque qui l'entourait. Le lac sombre, sa surface qui étincelait avec l'aide du soleil levant, la forêt interdite qui paraissait tout de suite plus .. éclairée ...
    Il soupira et respira l'air frais. Les yeux fermés, il laissa le vent lui caresser doucement la peau, il laissa le soleil effleurer son visage.
    Il balança alors son sac à dos sur son épaule pour rejoindre la Grande Salle, où il pourrait déjeuner en paix.
    Il était encore tôt et les élèves les plus courageux seulement étaient déjà levés. Enzo prit une part de cake et la grignotta lentement. Il ne mangeait pas grand chose le matin, mais ça lui suffi à tenir jusqu'au diner du midi. Il croisa quelques-uns de ses camarades et les salua d'un mouvement de tête. A peu près tout le monde s'écartait alors qu'il passait pour rejoindre sa salle de cours. Ca l'agaça mais il resta impassible, écoutant quelques bribes de conversation sans le vouloir.
    C'était puéril, tous ces gens qui ne savaient même pas de quoi ils parlent .. Lui et Léonova, s'était personnel, il avait pas besoin que des rumeurs inventées de toutes pièces s'en mêlent.
    Il lacha un grognement, voulant par la même occasion signifiquer qu'il avait entendu. Son regard se fut noir et il les envoya bouler plus loin.
    Arrivé devant la porte de la classe, ouverte, il entra sans se soucier des élèves, salua la prof' d'un hochement de tête et s'assit à un banc seul, près de Livona. L'autre place était réservée à sa Chère et Tendre.
    Il lut l'inscription après s'être assis et esquissa un sourire. Pratique ! Il aimait ça, beaucoup.
    Il commença à faire les claquettes avec ses ongles rongés sur le bois du banc. Il allait perdre face à sa copine, mais elle était bien plus puissante que lui. Lui, son principal atout face à elle, s'était la force physique, ce qui ne devait pas intervenir dans un duel à la baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Premier Cours   Ven 7 Aoû - 23:11

    J’avais dormis plutôt bien, pour la première fois depuis plusieurs semaines, et dieu seul savait Ô combien c’était agréable pour moi. Pas de mauvais rêves, de réveil en sueur à quatre heure et demie. Non, pour la première fois depuis longtemps, c’était mon réveil qui avait sonné à sept heure qui m’avait tiré de ce long sommeil sans rêve et surtout réparateur. J’avais pris la douche la veille au soir et avais donc tout mon temps pour traînasser dans mon lit, mais je m’étais levée espérant avoir le temps d’entrevoir Enzo avant notre premier cours de la journée. Pas de bol, lorsque j’avais posé la question à mon cousin, celui ci m’avait répondu qu’Enzo avait quitté le dortoir des Serpentard depuis longtemps. Je m’étais donc contenté de discipliner mes cheveux, d’enfiler mon uniforme de Poudlard, après avoir enlevé à l’aide de la magie les nombreux plis que lui avait valut une nuit en boule sur mon sac bien sûr.

    Les B.U.S.E.S. approchaient à grand pas, et j’avais vraiment hâte que l’année se termine. Premièrement, je pourrait souffler, et deuxièmement, j’allais pouvoir passer du temps avec Enzo. L’examen en lui même ne me stressait pas particulièrement. Je ne savais pas ce que je voulais faire plus tard, ni les matières que je voudrai suivre, mais je savais en revanche que j’aurai toutes mes B.U.S.E.S. Un point qui me rapprochait de mon père : j’avais toujours été brillante.

    J’étais montée au rez-de-chaussée pour me rendre à la Grande Salle et avaler mon petit déjeuner. Contrairement à Enzo, qui cela faisait beaucoup rire, j’avais besoin de manger le matin, si je ne voulais pas tomber avant midi et demie. Je ne lésinait pas sur le petit déjeuner, sachant que de toute façon, grâce à ma fichue morphologie, je ne prendrais pas un seul kilo. Brioche, confiture, thé, porridge et tuti cuanti. Une fois le tout avalé, je me dirigeais, mon sac sur l’épaule vers le troisième étage. Certaines conversations se taisaient à mon passage, mais j’endentais des bribes de certaines autres. Chose qui me fit sourire. Les gens n’avait vraiment pas de vie pour passer leur temps à faire circuler des racontars sur la celle des autres. Les escaliers eux au moins avaient décidé de ne pas se montrer trop capricieux ce matin, et je les en remerciai avant d’entrer dans la salle de défense contre les forces du mal. Je saluai le professeur Stepanovitch, qui même assise sur le bureau et non sur la chaise, dégageait toujours une grâce et un aura qui lui étaient propres. C’est seulement après que je découvris la salle.

    Un sourire illumina mon visage en reconnaissant une salle de duel, avant même que je lise les écritures au tableau. J’adorais les duels. C’était une des rares choses que l’on nous apprenait qui serve à quelque chose à mes yeux. Les bureau avaient disparus, et les chaise avaient changé de place, je mis donc quelques seconde avant d’aller m’asseoir. J’aperçu Enzo, et je me dirigeai donc vers lui. Pas de baiser matinal, nous étions en cours tout de même, mais je lui adressai un clin d’œil lorsque je m’assis. Le cours ne semblait pas avoir commencé, c’est pourquoi je me permis de me rapprocher de son oreille pour lui murmurer quelques mots, à lui et à lui seul.

    Salut mon prince. J’ai entendu une rumeur plutôt sympathique ce matin en te rejoignant. Apparemment je t’aurais fait boire un puissant filtre d’amour. Saches que si tu me demande l’antidote, et que si c’est vraiment ce que tu veux, je finirai par me résoudre à te le donner. A contre cœur, certes, mais je le ferai.

    Les jaloux pouvaient vraiment inventer n’importe quoi… Je lui adressai un sourire, avant de me concentrer sur l’espace de duel, comme si j’élaborai déjà un éventuel plan d’action. J’étais comme ça. Mon esprit tournait déjà à cent à l’heure alors que le cours n’avait pas encore commencé. Ma baguette était déjà sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allegra Stepanovitch
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Professeur de DCFM
Réputation : 2
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 01/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Veuf(ve)
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Premier Cours   Ven 7 Aoû - 23:44

    J’avais regardé les élèves rentrer, répondant à ceux qui s’adressaient à moi par un simple bonjour, le regard à moitié dans le vide. Et pourtant, je les surveillais bien plus que ceux je ne laissait paraître, et ils semblaient le savoir puisqu’ils ne bronchaient pas. Bah, ils devaient certainement commencer à mon connaître. J’étudiais chacun des nouveaux arrivant, me remémorant ceux que je savais sur eux. Le principal atout lors d’un combat est de savoir à qui on a affaire. Et bien, dans l’enseignement, c’était la même chose. Le premier arrivant était un Poufsouffle de sixième année que je préférais garder à l’œil, ce fut d’ailleurs le seul à me saluer verbalement. Je lui répondit par un simple "Bonjour monsieur Deperderson" très peu expressif. Une Serdaigle et deux Serpentard suivirent, me saluant chacun poliment. Suivis de près par Miss Lestrange, que je connaissais très bien de réputation, que j’avais comme élève depuis maintenant cinq ans, et qui attisait ma curiosité. Comment ne pas être curieux, lorsque qu’on a connaissance de son arbre généalogique, et des tous ce qui courrait sur elle. Bien sur, j’avais pour devise de ne pas me fier à ce que les autres racontent, mais le caractère tantôt taciturne, tantôt expressif de la jeune fille m’intriguait, tout comme son incroyable puissante magique, dont elle n’avait sûrement pas connaissance. Si ses connaissances étaient limitées pour le moment, et elle était à Poudlard pour ça, j’étais certaine qu’elle était la sorcière la plus puissante que j’eu connus, et son aptitude naturelle pour la magie, et notamment pour ma matière, ne m’avait pas échappée. Encore une qui aurait ses B.U.S.E.S sans problème. Comme le jeune homme assis à côté d’elle d’ailleurs. Lui aussi brillant, et au caractère au moins aussi intéressant que celui de la jeune fille. J’étais curieuse de les voirs mener un duel ces deux là. Tout comme la Vélane, qui était une élève qui passait plutôt inaperçu, mais qui était également plutôt douée dans ma matière.

    Bon et bien tout les élèves semblaient être arrivés, je m’arrachai donc à ma réflexion. J’aimais ça réfléchir. Surtout décortiquer les gens. La plupart du temps, je tombai juste. Mais il arrivait que des individus arrivent encore à me surprendre. Je fermai la porte à l’aide de mon très chère partenaire de toujours, à savoir la petite brise qui circulait dans la classe, sans aucun effort. Lorsque je pouvais sentir le vent, le contrôler devenait un jeu d’enfant. Je sautais gracieusement de mon bureau, pour m’adresser aux élèves, après avoir fait taire d’un regard les quelques bavards qui s’obstinaient à essayer de parler en douce durant mon cours. Je m’adressai donc à eux d’une voix sèche et froide.

    Bon, et bien nous allons commencer. Tant pis pour les retardataires. Je crois savoir qu’il n’y a aucun débutant dans cette salle, et que vous avez tous plus ou moins déjà fait un duel avec moi. Il est donc inutile de vous rappeler les règles. Pas de triches, pas de coups bas, pas de contact physique. J’entends par triche l’intervention d’un élève extérieur au combat, je suis la seule à pouvoir intervenir, et par coup bas toutes les petites phrases mesquines qui peuvent naître dans la tête d’un élève de Poudlard. Les sortilèges impardonnables sont bien entendu interdit, même si je sait que quelque uns d’entre vous les maîtrisent. On apprend pas à faire la grimace à un vieux singe… A part ça, votre seule limite sera votre originalité et votre imagination. Et dieu seul sait à quel point certaines personnes manquent des deux.

    Je m’arrêtai quelques secondes, pour leur laisser le temps d’assimiler. Personnellement, cela ne m’aurait pas déplu d’organiser un duel où tout les coups sont permis, mais le règlement est le règlement. Je continuai sur le même ton, une pointe d’ironie en plus.

    Aurais-je l’honneur d’avoir des volontaires ? On ne sait jamais, l’espoir fait vivre. Sinon je désignerai bien entendu. Vous y passerez tous pendant cette heure de demie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marina Tresty
4° année
4° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 91
Age Réel : 29
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Réputation : 0
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 07/07/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Premier Cours   Jeu 13 Aoû - 23:57

Marina ouvrit les yeux ce matin, un peu trop tard, une panique prit la jeune Serdaigle, qui s'habilla rapidement sans même prendre le temps de se doucher, de toute manière elle verra ça ce soir, elle était en retard et c'était bien la première fois que ça lui arrivait... Pourquoi un retard alors que notre jeune Serdaigle détestait se faire remarquer et se faire réprimander par les professeurs...

La jeune fille glissa ses manuels pour la journée et se dit que si elle avait une heure de libre elle reviendrai prendre sa douche express.. Marina se regarda rapidement dans la glace , ses cheveux étaient en bataille, normal car cela faisait bientôt dix minutes qu'elle était sur ses jambes... Une fois l'uniforme mit et son sac sur le dos, elle courra le plus vite possible...

La jeune Tresty traversa les couloirs en courant, les escaliers qui n'en faisaient qu'à leurs têtes le rendait nerveuse... Elle savait qu'elle allait avoir du retard, elle avait qu'une seule hantise.. faire perdre des points à sa maison, elle préférait encore avoir une retenue...

La jeune fille arriva devant la porte, essoufflée, les cheveux en batailles à nouveau, elle se recoiffa rapidement et entra timidement en regardant autour d'elle... Elle fit un signe timide au professeur


" Désolée Professeur , mon réveil n'a pas sonné.."

Excuse banale?? Comme plusieurs élèves utilisaient pour se sortir d'affaire, certes elle était ridicule mais c'était malheureusement la vérité dans le cas de Marina, son maudit réveil l'avait lâché pendant la nuit.. Elle alla s'assoir seule, à la deuxième table... quatre élèves étaient déjà la, deux serpentard , une serdaigle qui était très jolie, et un poufsouffle...

Marina ne sortit pas ses affaires car elle vit qu'elle allait faire des duels, mais elle attendait car ils étaient impairs, la jeune fille attendit un signe du professeur et quelques éventuelles explications...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allegra Stepanovitch
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Professeur de DCFM
Réputation : 2
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 01/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Veuf(ve)
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Premier Cours   Ven 14 Aoû - 0:42

    La porte s’ouvrit à la volée et une élève de Serdaigle entra. Les cheveux ébouriffés, me jetant un regard timide. Elle était en quatrième année, et me connaissait. Elle savait très bien qu’elle n’échapperait pas aux reproches, et bien sur aux points en moins. J’hésitais entre un retrait de cinq ou de dix points. Bon, j’étais de bonne humeur aujourd’hui, et je tranchai pour cinq. Je connaissais Miss Tresty, et c’était bien la première fois qu’elle arrivait en retard à l’un de mes cours depuis son arrivée ici, à Poudlard. Mon regard était sévère et froid, faut dire que ça changeait pas vraiment de d’habitude. Je lui fis un signe froid de la tête, lui montrant la place où elle pourrait s’assoir pendant le cours. Un silence s’installa pendant une minute, les élèves sachant très bien que dans mon cours, on ne parlait pas.

    Miss Tresty nous fait l’honneur de sa présence. Très bien miss Tresty, asseyez vous en silence et vos petits camarades pourront vous remerciez pour les cinq points que je retire à Serdaigle. Ou plutôt, il pourront remercier votre réveil.

    Je regardai la jeune fille qui allait s’asseoir d’un air penaud. Et pas un seul élève pour se porter volontaire. Je me souvins pendant un instant de mon propre professeur de défense contre les forces du mal. Un macho de première classe, qui ne supportait le fait que j’ai été largement pistonnée pour devenir la première et seule élève féminine de Dumstrang. Lorsqu’il fallait un volontaire, j’étais toujours la première désignée par cette face de troll. Il rageait de voir que malgré le fait que je sois une fille, j’étais toujours la meilleure dans sa matière. Bien meilleure que ses élèves masculins. Je ne pensais pas être injuste. J’étais sévère, dure, froide, mais quelle que soit la maison à laquelle ils appartenaient. Je n’aimais pas les sangs de bourbes. C’étais sur. Je faisais cependant tout pour que tous mes élèves soit traités à la même enseigne.

    Bon, il allait bien entendu me falloir deux volontaires. Mon esprit s’égara. Je pensais que j’aurais bien aimé faire un duel contre la Lestrange. Mais j’étais professeur. Ma curiosité ne serait pas assouvie aujourd’hui. Mon regard bleu balaya la salle de classe. Miss Tresty me semblait être la personne qui s’imposait en premier. Un retard serait toujours puni. C’était une chose qui m’horripilait. Quand à la deuxième. Je voulais au minimum un sixième année, Marina Tresty étant en quatrième année. Dans la vraie vie, on n’affronte pas forcément quelqu’un de son niveau, il faut savoir ruser et faire preuve d’inventivité. Marina était dotée d’imagination, et je la croyais capable de réussir. C’était un concept que j’avais emprunté à mon ancien professeur. La seule bonne idée que ce crétin n’ait jamais eue.

    Bon, et bien pas de volontaires. Miss Tresty, approchez vous. Placez-vous à ma gauche. Et voyons voir... Miss Tanaka ? Venez ici. Vous serez à ma droite. Je ne veux pas de protestations quand à votre différence de niveau.

    J’attendis que les deux élèves prennent place. Je me levai de mon bureau, pour me placer sur le côté de la zone de duel. Je sortis ma baguette. Il fallait être prête à intervenir en cas de déraillement. Même si avec les élèves que j’avais choisis pour commencer, j’en doutais. On verrait plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marina Tresty
4° année
4° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 91
Age Réel : 29
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Réputation : 0
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 07/07/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Premier Cours   Ven 14 Aoû - 14:51

Marina regarda le professeur, elle venait de faire perdre cinq points à sa maison, la jeune fille regarda autour d'elle et se demandait si ses camarades de Serdaigle allaient être heureux de voir qu'une petite fille timide venait par un simple retard de faire perdre ces points... La jeune fille resta sans rien dire, et attendit que le professeur continue son cours...

Elle recommença à parler et parla un peu des duels avant de nommer deux élèves,Marina manqua de s'étouffer avec sa salive quand elle entendit son prénom, et une autre élève ... Elle prit sa baguette, sa seule arme et alla rejoindre le professeur ...

La jeune Serdaigle venait de virer au rouge, qu'allait elle faire, de tout façon elle connaissait quelques sortilèges certes mais elle avait peur que son adversaire ne lui en sortent des sorts qu'elle même ne connaissait pas, vu qu'elle n'était qu'en 4eme année...

Debout face à tout le monde, qui la regardait, elle aurait aimé se creuser un trou et se mettre dedans, elle n'aimait pas être dévisagée , elle prit une inspiration et regarda le tableau pour ne pas sentir tous ces regards .. Marina se posait mille et une questions, n'allait elle pas se ridiculiser comme toujours?? Allait elle apprendre quelque chose en plus??

La jeune fille avait elle aussi quitter sa place pour venir se placer face à elle, Marina la regardait dans les yeux essayant de ne pas ciller, et prépara sa baguette pour se défendre...

Le temps se faisait long, elle aurait préféré rester à sa place observer deux autres personnes, mais là , elle devait prouver aux autres que même venant d'une famille de moldu, elle pouvait être plus brillante que les sang purs ou sang mêlés... La jeune fille se concentra et prépara son premier sort, qui était celui de désarmement pour ensuite lancer un sortilège facile, qu'elle avait appris l'année dernière en troisième année, il ne restait plus qu'à se souvenir d'un ou deux d'entre tous..

Elle posa un regard interrogateur au professeur pour savoir quand le duel pouvait il commencer.. et Surtout quand il devait se terminer car sa place lui manquait énormément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reina Tanaka
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age Réel : 22
Localisation : Parce que tu me cherches ? Que c'est touchant...
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Réputation : 0
Points d'expérience : 28
Date d'inscription : 29/07/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Premier Cours   Sam 22 Aoû - 18:59

Reina observait l'arrivée des élèves, sans vraiment sans soucier, et ne fit pas vraiment attention à la Serpentard qui l'ignora. Elle se souvenait vaguement de cette fille, mais elle ne connaissait même pas son prénom, et rien d'autre sur son identité. Alors que le cours avait déjà commencé depuis quelques minutes déjà, une Serdaigle de quelques années de moins qu'elle fit son entrée en classe, en retard, ce qui fit perdre 5 points à sa propre maison. Elle n'en voulait pas du tout à la jeune fille. Elle pouvait même aller jusqu'à dire que perdre des points ne l'attristé pas du tout, mais elle ne savait pas comment réagissaient les autres élèves de Serdaigle.

Le cours continua, et la professeur de Défence contre les Forces du Mal fut contrainte de choisir elle-même les premiers élèves, étant donné qu'il n'y avait aucun volontaire. Les duels n'étaient pas ce que préférait la jeune japonaise, surtout quand elle se retrouvait devant une foule d'élève comme spectateurs. Et malheureusement pour elle, elle fut choisis. En fait, elle préférait : une fois que son tour serait passé, elle n'aurait plus à s'en faire, à moins qu'elle ne doive passer une seconde fois.

La vélane se leva et alla se placer à la droite de leur professeur, comme on le lui avait demandé. Elle prépara sa baguette presque en même que la jeune fille en face d'elle, qui était justement la Serdaigle qui était arrivée en retard. La jeune japonaise se demanda presque si leur professeur n'avait pas fait exprès de l'a choisir, étant donné qu'elle venait de se faire remarquer. Après cette petite humiliation, la Serdaigle en face d'elle n'avait certes pas envie d'une défaite. Reina n'avait pas peur, mais elle avait appris à ne pas sous-estimer son adversaire, et avait même tendance à le sur-estimer, ce qui l'a mettait parfois mal à l'aise.

Elle sentit le regard de tous les élèves sur elle, et la fille en face d'elle ressentait la même chose qu'elle. Ca avait de quoi mettre mal à l'aise, ca aussi. La jeune japonaise se remémora rapidement une petite liste de sort qui pourrait beaucoup lui servir lors de ce duel. Elle s'efforcait aussi à faire partir tout le stress, sans ciller du regard, et se concentrer pour le début de l'affrontement. Les deux jeunes filles de Serdaigle n'attendait plus que le coup de feu de leur professeur pour attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allegra Stepanovitch
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Professeur de DCFM
Réputation : 2
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 01/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Veuf(ve)
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 23 Aoû - 14:50

    Je vis le visage de Miss Tresty se décomposer, avant de virer au rouge lorsque j’avais prononcé son nom. Je m’y attendais, commençant à connaître la jeune élève qui était dans la classe depuis quatre ans. Elle s’était levée la première pour se placer à la place que je lui avais indiquée, sans même rouspéter parce que son adversaire avait deux années d’avances sur elle. Cela ne sembla même pas lui traverser l’esprit. Cette jeune fille était surprenante. Ce genre de chose aurait été suivi, à Dumstrang, par des plaintes d’indignation lorsque j’y étudiais. Je remarquai qu’elle ne tremblait pas. C’était une bonne chose, qui était toujours un avantage. Son adversaire pouvait certainement se douter qu’elle avait peur, mais rien ne lui permettait d’en avoir la certitude.

    Lorsque la sixième année entendit son nom, son visage resta neutre. Elle semblait réfléchir lorsqu’elle se leva et s’approcha de moi. J’avais déjà vu miss Tanaka faire un duel, et je savais qu’elle ne ferait pas l’erreur de sous estimer son adversaire, chose stupide qui pouvait vous faire perdre un duel. Cela se produisait souvent lorsque j’étais moi-même élève. Ma silhouette fine et délicate provoquait un instant d’hésitation sur mes adversaires. Hésitation qui leur était la plupart du temps fatale. Voilà que j’étais replongée dans mes jeunes années. Dumstrang était une école très différente de Poudlard, par beaucoup de côté. La magie noire n’y était pas tabou, pas comme ici. On nous l’enseignait. Les élèves se construisaient avec, et choisissaient leur camp en connaissance de cause. Et la magie noire était une chose tellement envoûtante, que bien entendu, le Seigneur des Ténèbres avait eu beaucoup de sympathisant parmi les slaves. Et les mangemorts continuaient à être admirer par la plupart des étudiants. Bien sur, les pays slaves comptaient également d’honorables sorciers bien sous tous les rapports… Mais terriblement ennuyeux.

    Quoi qu’il en soit, il était temps de lancer le duel. Les deux élèves se faisaient face, leur regard se dirigeant tour à tour vers moi ou vers leur adversaire. Je précisai d’une voix neutre, fidèle à moi-même.

    Le duel va commencer tenez vous prêtes. Bien entendu, je veux quelque chose en règle. Salut et tout ce qui va avec.

    Je levai ma baguette, les deux élèves se regardaient à présent dans les yeux. Je les regardai se saluer, et une fois le salut fait, des étincelles dorées sortirent de ma baguette. Le duel pouvait commencer.

    [Hj : excusez-moi, c’est court, mais j’ai eu du mal à faire un post entier pour lancer le duel…Allez y, ne faite plus attention aux autre, mais je ne veux pas que cela s'éternise. Vous avez jusqu'au 6 Septembre pour finir (vous pouvez finir avant bien sur) et après je décrirai moi même le duel si ce n'est pas finit.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Brown
7° année
7° année
avatar

Masculin Nombre de messages : 1128
Age Réel : 24
Localisation : Juste derrière toi...
Emploi (ou maison) : Gryffondor
Réputation : 0
Points d'expérience : 140
Date d'inscription : 21/07/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moitié moitié

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 23 Aoû - 17:04

Il faisait chaud. Du moins ce fût la première impression qu'eut Matt en ouvrant les yeux. Son lit, pourtant d'apparence confortable, le mit mal à l'aise: une sensation étrange lui parcouru tout le corps. D'un bon, le jeune Gryffondor sauta de son matelas et l'observa: ce n'était pas difficile, le jour avait déjà envahi la pièce. Il était trempé... Une grosse trace se dessinait au milieu du lit dont les draps bouchonnés étaient entassés par terre. Petit moment d'hésitation... Non! Bien sûr ce n'était que de la transpiration... sans aucun doute... Nouveau moment de panique: le réveil rappela à Mattew qu'il ne lui restait que cinq minutes pour se rendre à son cours de Défense Contre les Forces du Mal. Il s'habilla d'une rapidité qui le surprit lui-même. Sa baguette, son manuel: le compte y était... Il traversa la Salle commune déserte puis dévala les escaliers jusqu'au rez-de-chaussée. *Pourquoi fallait-il que les Gryffondor dorment dans une Tour au septième étage... Il avait déjà fait assez de sport cette nuit, enfin, c'est ce qu'il lui semblait: la première nuit du cycle est toujours la plus difficile * Arrivé dans la Grande Salle, il fût bousculé par un Serpentard grognon, assez grand, les cheveux très noirs, le regard sombre... Il ne semblait même pas s'en être aperçu. Il s'installa à une table et entama une assiette de toasts. Derrière lui, une conversation l'interpela: sept élèves de toutes maisons confondues gloussaient au sujet d'un certain Enzo et d'une Léonova... Matt se re-concentra sur ses toast qu'il avala avec une faim de loup *C'était le cas de le dire...* Enfin, il prit le chemin de la Salle de DCFM *Encore des escaliers...* Il leva le point pour frapper à la porte lorsqu'il entendit de l'autre côté:

"...asseyez vous en silence et vos petits camarades pourront vous remerciez pour les cinq points que je retire à Serdaigle. Ou plutôt, il pourront remercier votre réveil "

Mince, dès le premier cours ce serrait bête... Il prit son courage à deux main puis frappa. La porte s'ouvrit d'elle même: il pu distinguer que 2 filles se tenaient debout, au centre de la pièce. Il vit aussi quatre autres assis et le Professeur Stepanovitch qui le fixait.

" Euh bonjour... Désolé d'être en retard mais... Je suis Mattew Brown, la Directrice vous a surement parlée de moi, vous savez... J'ai le mot d'excuses quelque part... mais il est possible que j'arrive en retard un fois par mois...environs... "

Les autres élèves semblaient étonné mais le Professeur Stepanovitch restait impassible.


Dernière édition par Matt Brown le Lun 24 Aoû - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allegra Stepanovitch
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Professeur de DCFM
Réputation : 2
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 01/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Veuf(ve)
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 23 Aoû - 23:49

    Les jeunes filles avaient salué, et s’apprêtaient à lancer leur premier sort lorsqu’on frappa à la porte. S’il y avait bien une chose que je ne supportais pas, c’était que l’on interrompe un duel. C’était même considéré comme une offense grave par certains sorciers, et par tous les sorciers slaves. Je ne faisais pas l’exception. Même lors d’un vrai duel dont l’issue était la mort pour le perdant, un slave n’aidait jamais son ami, s’il était en difficulté. On interrompais pas un duel, point. Je n’eu pas besoin d’arrêter les deux duellistes, toutes deux attendaient que j’ouvre la porte au nouvel arrivant. Je levai ma baguette et en un geste distrait, la porte fut ouverte. L’élève qui était derrière allait avoir droit à ma fureur. Enfin façon de parler. Peut-on parler de fureur de la part de quelqu’un froid comme moi. Mes yeux couleurs jade clair lançaient néanmoins des éclairs au nouveau venu.

    Je n’avais pas eu d’entrevue avec Mi-Lie au sujet du nouveau venu, et même si j’en avais eu, j’aurais retiré des points à ce jeune énergumène. Je ne faisais pas d’exception, jamais, même avec une excuse que mes collègues acceptais. Si Mi-Lie avait quelque chose à y redire, et bien elle n’avait qu’à venir me voir. Mes méthodes étaient mes méthodes. J’étais assez douée dans la matière que j’enseignais pour me permettre ce genre de chose. Lorsque je m’adressai à Mr Brown, mais voix claqua, sèche.

    Je n’ai pas eu de discussion avec Mme la directrice Mr Brown, et je ne fais pas d’exception. Sachez que je n’accepte aucune excuse à un retard. Je suis sure que Miss Tresty ici présente avait elle aussi une très bonne excuse, et il serait injuste de considérer la votre et non la sienne. Je retire donc cinq point à Gryffondor.

    L’élève se dirigea vers sa place. C’était mal me connaître. Si je n’avais pas ordonné d’aller s’asseoir à sa place, on ne s’asseyais pas à sa place. Ma voix le rappela à l’ordre, le figeant.

    Je n’ai pas finis avec vous Mr Brown. Comme vous l’avez peut-être remarqué, si la chose qui vous sert de cerveau est en état de marche, vous venez d’interrompre un duel. Sachez que c’est considéré comme la plus grave des offense par la plupart des sorciers. Cinq points supplémentaires son donc retirés à votre maison, en espérant que cela vous aidera à ne plus réitérer cette offense. Néanmoins, vous avez attisé ma curiosité, et vous viendrai me voir à la fin du cours. C’est finis. Allez vous asseoir, et si j’était vous, je me tiendrai tranquille jusqu’à la fin du cours. Miss Tanaka, Miss Tresty, je suis désolée pour vous, vous pouvez reprendre.

    Je concentrais à nouveau mon attention sur les deux jeunes filles, oubliant le jeune élève de Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allegra Stepanovitch
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Professeur de DCFM
Réputation : 2
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 01/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Veuf(ve)
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Premier Cours   Sam 5 Sep - 18:02

    Le duel s’était terminée par la victoire de la sixième année, me decevant. Je m’attendais à plus d’inventivité et plus d’envie de victoire de la part de Miss Treasty. Le duel avait trainé en longueur, et j’avais donc décidé de dispenser à mes élèves un cours théorique. J’étais trop déçue pour poursuivre l’épreuve de duel, et je n’avais plus te temps de faire démarrer deux nouveaux combattants de toute façon. Après une demi-heure de cours sur l’art du duel, j’avais laissé partir tout mes apprentis, en demandant à Mr Brown de rester. Il avait essayé de se défendre comme il le pouvait, mais j’avais mis les choses au clair avec lui.

    Mr, je ne fais aucun traitement de faveur. Vous perdrez des points chaque fois que vous arriverez en retard. Est-ce bien clair ?

    Il n’avait pas l’air ravi, mais n’avait pas apparemment envie de faire perdre plus de point à sa maison. Il été partit sans vouloir m’en dire plus sur son problème, mais de toute façon, même si je l’avais su... J’avais toujours eu une réelle aversion pour les hybrides.

    L’année était finie.


    2 Septembre - Salle de Défense contre les forces du mal
    Nouvelle année qui commence


    J’avais passé des vacances agréables. Revenir dans ma Russie natale m’avait fait le plus grand bien, et mon neveu, Anatoli Jablokov, allait venir étudier à Poudlard pour sa deuxième année. Ses parents voulaient qu’il bénéficie du meilleur enseignement, et Poudlard était la meilleure école en ce moment. Il avait été décidé qu’il rentrerait chez ses parents à Noël, ou qu’il resterait à Poudlard, mais j’avais refusé de le prendre chez moi. Je n’aimais pas vraiment les enfants. Surtout les plus jeunes.

    Le premier cours de l’année avait débuté, et je souhaitais réitérer l’expérience du duel, avec les mêmes règles que la dernière fois. Sauf qu’aujourd’hui, je ne me tromperai pas quand aux personnes que je choisirai. Les élèves étaient assis, et je leur avais fait à peu près le même discours que la fois précédente. J’avais annoncé que je réitérais l'expérience des duels, rappelé les règles, et j’avais regardé la classe d’un air pensif. Je savais très bien qui j’allais choisir, et cette fois ci, je n’avais pas demandé de volontaire. Cela signifiait que je savais qui j’allais prendre, ils le savaient et semblaient attendre en espérant que cela n’allait pas êtres eux. Sauf les deux que je comptais choisir... Etonnant ? Non, j’espérais sincèrement qu’ils allaient être différents. Différents des dernières combattantes du duel que j’avais organisé. Je les appelais donc d’une voix neutre, et pouvant même paraitre froide.


    Miss Lestrange, Mr Cloud. Venez ici. Vous commencerez pour cette séance. J’ose espérer que vous ne me décevrez pas. Miss Lestrange, placez vous à ma droite. Mr Cloud, vous serez donc à gauche.

    J’attendis que les deux élèves se lèvent et viennent se placer, et je lançais à présent le duel. Qui risquait d’être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 24
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Premier Cours   Sam 5 Sep - 19:04

    Mr Cloud était heureux d'être en cours de Défense contre les Forces du Mal. Mister Cloud avait aussi passé de merveilleuses vacances, finalement trop courtes. Enfin, Poudlard était important pour le reste de sa vie, mais les deux mois en compagnie de Léonova l'avait un peu attendrit.
    Il écoutait parfaitement, fixant la main de Léonova posée sur le bureau comme s'il aurait voulu la saisir. Mais il savait qu'un tel geste n'aurait pas été toléré en cours, surtout avec Mme Stepanovitch comme professeur. Bien sûr, il s'attendait à passer un jour ou l'autre sur la table de duels mais pas directement. Surtout que, n'ayant pas encore obtenu leur majorité, ils ne pouvaient toujours pas exercer la magie en dehors de Poudlard, ce qui les avait un peu ramollis en histoire de sortilèges. Mais bon, tous étaient dans le même cas et temps mieux. La prof' appella les deux serpentards, s'est d'un air neutre qu'il observa d'abord Léonova pour se relever, toujours de marbre.


    Miss Lestrange, Mr Cloud. Venez ici. Vous commencerez pour cette séance. J’ose espérer que vous ne me décevrez pas. Miss Lestrange, placez vous à ma droite. Mr Cloud, vous serez donc à gauche.

    Le garçon se dirigea vers la droite, adressant un sourire presque inexistant à la prof. La décevoir ? Comment pourraient-ils ? Léonova était certainement la plus puissante élève de la classe, même en comptant leur professeur. Son seul soucis, c'est qu'elle n'avait pas encore appris, ses connaissances magiques étaient normales pour une sixième année. C'était contraire à Enzo, d'ailleurs. Lui qui passait son temps à lire: journal intime où plusieurs sortilèges d'une grande puissance qu'il n'osait pas utiliser étaient inscrits, livres de l'école qui lui retraçait quelques combats, ect. Enzo était connaisseur, mais beaucoup moins puissant.
    Les deux amoureux avaient chacun leur chance de remporter le combat, il fallait voir ce qu'ils auront élaboré comme tactique ...
    Il grimpa sur l'estrade et tira d'un geste habile sa baguette de sa poche. Bien sûr, ce serait un beau combat, même s'ils ne voulaient pas à tout prix obtenir la victoire de faire mal à l'autre ..
    Enzo savait contrôler tout ce qui sortait de sa baguette, il n'y avait aucune chance qu'il blesse sa copine sans le vouloir. Il pointa sa baguette vers l'avant, faisant tourner ses méninges en dressant la liste des sortilèges qu'il pourrait utiliser pour vaincre.
    Les paroles d'Allegra Stepanovich lui résonnaient dans la tête, Soyez créatifs ...
    Un sourire d'en garde se dessina sur son visage. Il était complice et à la fois, il ne laisserait pas Léonova l'emporter exprès ..
    Il se concentra sur le top de la prof, fixant la Verte et Argent dans ses yeux bleus translucides. Il fermait toujours son esprit, sans forcer son talent .. Si Léonova essayait d'entrer en lui afin de découvrir sa stratégie, elle se cognerait à un mur invisible ..
    Pour une fois, il resta mystérieux sur ses intentions dans ses yeux, et elle avait l'air de faire la même chose de son côté.
    Il continuait de sourire, son Protego qui lui restait sur le bout de la langue si elle tentait une attaque directe ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Premier Cours   Sam 5 Sep - 20:00

    J’attendais patiemment que le professeur Stepanovitch choisisse les duellistes. Je savais moi aussi bien entende que mon tour viendrai, mais je ne m’attendais pas à être la première, ni à affronter Enzo. Mais ce fut le cas...

    Miss Lestrange, Mr Cloud. Venez ici. Vous commencerez pour cette séance. J’ose espérer que vous ne me décevrez pas. Miss Lestrange, placez vous à ma droite. Mr Cloud, vous serez donc à gauche.

    Je me levai le visage complètement fermé, mon esprit tournant à très vive allure et en attrapant ma baguette. Bois de lierre, ventricule de dragon, très souple et rapide. Elle ne m’avait jamais fait défaut. J’avais toujours été le genre de personne à réfléchir, à imaginer des plans à l’avance, et là je savais pas quoi j’allais commencer. J’avais deux ou trois petits donc qui risquaient de m’être utiles. Finalement, j’étais vraiment très heureuse de me mesurer à Enzo... J’allais enfin pouvoir voir ce qu’il duel entre nous donnait. Prometteur, je l’espérais. Je préférais me battre contre quelqu’un comme lui que contre un Gryffondor que j’aurais écrasé à plate couture. Enzo était dangereux pour ses adversaires je le savais et ça me plaisait. Je me dirigeais vers ma gauche, donc la droite du professeur qui nous faisait face. J’enjambais délicatement et gracieusement l’estrade. Non, rien dans mon attitude, ni dans mon physique ne laissait penser que j’étais dangereuse, or la plupart du temps c’était une erreur. Erreur qu’Enzo ne ferait pas, je le savais. Je me mis face à Enzo. Au coup de départ du professeur Stepanovitch, je saluai, comme on salue dans un duel à la baguette. Un sourire flottant sur mes lèvres. Un sourire amusé, et avide de connaître l’issue du duel. Rien ne laissait voir que je laisserai mon petit ami gagner non plus. Tout simplement parce que je n’en avais pas l’intention. Et je lisais dans les yeux d’Enzo qu’il en était de même. Mon sourire s’étendit.

    Après le salut, ma baguette se leva. Je ne souriais absolument plus. Mon regard toujours vrillé dans le sien étincelait d’une fierté, d’une envie de victoire. Je n’étais absolument plus Léonova Lestrange, l’élève de 6e année et la petite amie. La duelliste en moi venait de s’animer. Ma baguette toujours dressée devant moi, j’observais les gestes d’Enzo.

    La petite amie d’Enzo que j’étais ne se serrais jamais permit de s’insinuer dans ses pensées. Mais là j’étais la duelliste, et je ne pouvais pas faire de mal si je m’y introduisais en limitant mes recherches à un quelconque plan d’action. Ce que je fis. Toute ma legilimencie déployée, je scrutai son esprit, ma baguette toujours devant moi. Raté. Mon esprit se cogna à un mur. Sensation nouvelle, je n’avais jamais employé mes don sur Enzo, et personne pour l’instant n’avais su y résister. Mais je m’y attendais, et je ne parus pas troublée. J’avais essayé, sachant très bien qu’il était occlumens. J’avais maintenant confirmation qu’il était concentré. Parfaitement.

    Le combat s’annonçait intéressant.

    Alors qu’il me fixait sa baguette dirigée vers moi, attendant sûrement que je l’attaque lui, je pointai ma baguette vers les fenêtres, pour dire d’une voix forte.


    Obscuro !

    Une trace d’un noir très épais se dessina sur les fenêtres. Je réitérai le sortilège sut les ampoules des lumières de la salle, qui se couvrirent toutes d’un noir épais également. La salle de cours était maintenant presque complètement plongée dans le noir. Mais pas pour moi. Ma deuxième membrane prit le relai, et sans transition aucune, je voyais comme en plein jour. Je me déplaçai doucement sur la gauche, pour qu’Enzo ne sache plus où j’étais. Ma baguette était à présent à nouveau pointée vers lui, attendant n’importe quelle offensive. Je dit d’une voix plus basse à présent.

    Serpensortia.

    Un serpent d’un vert olive presque argenté sortit de ma baguette pour atterrir au milieu de la salle de duel. Ma voix siffla, mais lorsque qu’elle résonna, elle n’avait rien d’humain. Le fourchelangue. Une langue incompréhensible pour toute personne qui ne possède pas ce don. La langue des serpents. Un don que mon ancêtre en personne avait légué à tous ces descendants.

    Š - Contente toi de faire peur – Š


    Vu par un autre sorcier de la pièce, mes paroles ressemblaient plus à un sifflement étranglé. On aurait tout aussi bien pu penser que je lui ordonnais de l’attaquer. Je bougeai encore, pour ne pas rendre la tache encore plus facile à Enzo maintenant que j’avais parlé. S’il voulait savoir où j’étais, il allait avoir besoin du sortilège lumos et de rapidité. Mais je savais qu’il n’en manquait pas, et que c’était loin d’être fini.

    Le serpent lui, se rapprochais en sifflant, ajoutant un peu plus de noirceur à l'atmosphère de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Cohen
Prefet
Prefet
avatar

Masculin Nombre de messages : 1072
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Gryffondor
Loisirs : Mener l'enquête, le sport, le cinéma.
Réputation : 0
Points d'expérience : 147
Date d'inscription : 31/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 6 Sep - 19:15

Jared était assis sur le bord d'une table au fond de la classe avec les autres élèves. Depuis le début du cours il avait été plutôt discret, de telle manière qu'on aurait pu croire qu'il n'était pas là. Cependant il était bel et bien là, et il observait. Il essayait de capter chaque détail qui pourrait le rendre plus fort. Le professeur paraissait bien sévère quand Jared entendit la sanction donné à Gryffondor pour le retard de Matt. Il ne savait pas si elle était d'un naturel exigeant voir méchant, ou si c'était seulement un rôle qu'elle se donnait en classe, qui avait un rapport avec son cours. Un duel aller commencer entre Léonova et Enzo, tout les deux élèves à Serpentard.

*Je me demande bien qui va remporter ce duel *

Il regarda puis son regard se flouta et il se perdit dans ses pensées. Il repensa à cette fameuse nuit.. La nuit du crime, de l'assassinat de ses grand-parents. Il se rappela du sort d'endoloris qu'il leur avait infligé puis du sort impardonnable qui les tua sur le coup. Depuis ce soir-là, Jared s'était promis de les venger et il comptait bien s'entrainer le plus possible afin d'être près quand il l'aurait retrouvé. C'est pour cela que dans ses 5 précédentes années d'études à Poudlard, il n'avait jamais manqué une seule fois le cours de Défense contre les forces du Mal. Bien sur, quand il apprenait une nouvelle attaque, ou défense, il s'entrainait en dehors des cours, jusqu'à la maitriser parfaitement. Il secoua la tête pour se sortir de ses pensées et re-posa son regard sur la scène de duel qui se passait devant lui. Malheureusement, Léonova fit apparaitre un serpent.. Et Jared avait une horrible phobie de ce reptile. Tout d'un coup, il se sentit très mal à l'aise, et essayer de rester concentré alors que la peur le rongeait. Jared n'était pas un garçon peureux, sa seule vraie peur était cette animal qu'il trouvait tout à fait répugnant. La bouche de Jared se tordit.

*Oh génial ... >< Pouarf ! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 24
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 6 Sep - 23:19

    Prévisible !

    Lança-t-il tout haut, d'une voix amusée. Elle voyait dans le noir, et il avait tout de suite pensé à cette option, que d'amener l'obscurité dans la salle pour l'attaquer. Enfin, il avait réfléchi plus ou moins à comment repousser le problème ..
    Elle avait sorti tout de suite le grand jeu et ses nombreux atouts. Le Fourchelang, Nyctopathie .. Facile tout ça ! Enfin, il était quand même fier d'avoir su repousser la légilimencie de sa petite amie .. L'héritière était puissante, mais il devait la prendre de vitesse et parer ses attaques. Aussi, il ne stressait pas comme certains qui se mirent à parler à leur voisin pour commenter l'attaque .. Enzo fit claquer sa langue plutôt fort, par énervement. Il écoutait le serpent se déplacer, glissant en produisant un léger frottement sur le tapis. Léonova parla au serpent, il ne capta pas à comprendre, adressa juste un sourire amusé à Léo qui le voyait certainement et dressa sa baguette vers l'avant en attendant. Si le serpent l'attaquait, il le réduirait en cendres. Si Léonova attaquait, même d'un sortilège informulé, la lumière qui s'échapperait de sa baguette vers lui, il était prêt à appeler son bouclier .. Le sien d'une couleur noire argentée.
    Sa principale difficulté était de ne pas savoir où Léonova se trouvait ..

    Ses yeux bleus scrutèrent l'obscurité opaque qui le rendait aveugle. Il restait calme, sur la défensive, attendant que sa chère compagne l'attaque alors que son serpent rampait à quelques vingtaines de centimètres de lui ... Lorsqu'il fut sûr que celui-ci sifflait sans plus vraiment bouger tout autour de ses jambes, Enzo prononça son premier sortilège .. Il savait que Léonova n'aurait certainement pas ordonné de l'attaquer. Mais il pouvait dire que ce reptile le stressait un minimum et qu'il se porterait mieux sans lui ...
    Il cligna des yeux, pointa sa baguette vers le serpent.


    Duro !

    Il visa juste. Ou bien, il crut viser juste car le sifflement s'interrompit soudainement. Ce sortilège avait pour vu de transformer l'objet ou l'animal pointé en pierre .. Ca fera un joli souvenir sur la cheminée de Léonova, au manoir ! Enzo ne resta pas immobile, il se déplaça de quelques pas vers l'avant .. Pour faire reculer Léonova et pour essayer de percevoir son souffle .. Mais elle restait silencieuse et introuvable. Il se retourna soudainement et pointa sa baguette à l'aveuglette derrière lui pour lancer un nouveau sortilège pas vraiment offensif, mais pour y voir plus clair .. Enfin, ça lui serait utile pour viser, en tout cas, et pour avoir un millième de seconde de plus pour anticiper ses coups ..

    Spero Patronum !

    Un jet de lumière blanc étincelant jaillit de sa baguette, illuminant toute la salle de cours et niquant au passage ses yeux, qui n'étaient pas habitués à tant de clarté ... La lumière se rassembla en un oiseau qui survola deux fois la salle en poussant un cri. Son patronus était un faucon, vif et rapide. Petit animal qui fusait en battant sauvagement des ailes. Enzo repéra Léonova dès qu'il eut retrouvé la vue, comme un peu tout le monde, normalement .. Et l'attaqua directement, sans prévenir ...
    Le faucon persista, comme s'il recherchait les détraqueurs. Le garçon le controlait dans un petit coin de son esprit, mais il voulait juste le faire rester pour voir mieux .. Et un peu plus loin que le bout de sa baguette ..


    * Conjunctiva *

    Un petit sortilège informulé, peut-être murmurer sans qu'il ne s'en rende compte .. Ses yeux à lui papillonnaient toujours devant la lumire pure que dégageait son petit patronus, qui tournait autour de son adversaire du jour. Le sortilège ayant pour but de rendre aveugle la personne qu'il visait, remettant leurs chances d'égales à égales .. Il ne se sentirait plus en danger, bien dominé, mais il sentirait qu'il aurait encore toutes ses chances .. Aux aguets, le jeune homme ne se permettaient pas de sous-estimer Léonova, même s'il ne la connaissait que trop bien et anticipait la plupart de ses sortilèges préférés .. Il savait aussi qu'elle s'avantagerait toujours grâce à ses dons ... Il renforça son mur et bloqua deux fois plus son esprit sans s'en rendre compte, par pur précaution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Premier Cours   Lun 7 Sep - 17:33

    Je ne répondis pas à la pique d’Enzo, certainement destinée à me faire parler. Je restai immobile, sachant qu’il n’allait pas tarder à riposter. Il semblait attendre, attendre que le serpent s’immobilise. Je voyais clairement ses yeux qui ne voyaient pas. Il pointa sa baguette sur le bruit, et je sus qu’il allait toucher juste. En effet, le serpent se transforma en pierre. Je savais qu’il ne mettrait pas longtemps à s’en débarrasser. Je finis par ouvrir la bouche, juste après qu’il ai lancé son sortilège. Avant de me déplacer bien entendu d’un pas silencieux et gracieux. Pour me placer quelques mètres plus loin.

    Tu n’es vraiment pas drôle... Avec quoi vais-je m’amuser...

    Un sourire se dessina sur mon visage avant que je ne me déplace. Enzo s’approcha, pour se retrouver à seulement deux mètre de ma personne. Je ne bougeai pas, retenant mon souffle en sachant pertinemment que cela pourrai le guider. Et là, chose à laquelle je ne m’attendais pas, Enzo lança un patronus. Une lumière vive et aveuglante inonda la pièce, et je su qu’il m’avait repéré. Sa baguette se pointa sur moi. Mes yeux se voilèrent, impression désagréable. Je ressentais comme si un tissu léger recouvrait mes yeux. Et surtout j’étais maintenant aveugle. Un sortilège informulé. Pas besoin d’être un génie, pour le deviner, on ne devenait pas aveugle naturellement.

    Je laissai échapper un juron en fourchelangue, avant de reculer et de me mettre derrière ce que je pensais être un planche en bois, dressée comme dans la plupart des espaces de duel. Mon esprit tourna à cent à l’heure, alors que j’essayai machinalement d’entre dans celui d’Enzo. Il avait touché à mes yeux, je ne voyais pas pourquoi je n’essayerai pas encore. Je me concentrai, visualisent intérieurement Enzo, et plongeant le mien, comme un flèche aiguisée dans le sien. Un mur brutal se dressa. J’essayais à nouveau, en concentrant encore plus tout mon esprit vers la chute de ce mur. Rien à faire, il tenait bon. Pour l’instant du moins. Dans un coin de ma tête je gardai mon esprit tourné vers le sien, prêt à attaquer au premier signe de faiblesse du mur. L’attaque avait été violente et il avait du la sentir autant que moi.

    Qu’est ce que ma mère aurait fait dans ma situation ? Non, mauvaise idée. Ma mère se serait contenté de lancer un Doloris, et même si je savais m’en servir, jamais en cours, et encore moins contre Enzo. Bon, j’étais aveugle, et je savais que je pouvais mettre fin au sortilège lancé par Enzo, mais cela annulerai également tout ce que j’avais fais pour l’instant. Je n’hésitais pas, trop inconfortable lorsque j’étais privée de vision. Je me concentrai sur la pièce, la visualisant avant de dire d’une voix forte.


    Finite Incantatem

    Mes yeux voilés se mirent à revoir de façon brutale, chose qui me colla un mal de tête pendant quelques secondes. Au même moment, la pièce s’éclaira, les traces noires disparaissant. Le Serpent reprit vie à quelque centième de seconde d’intervalle seulement et le faucon argenté disparu. Nous y voila. J’y voyais à présent. Je savais qu’il ne se laisserait pas attaquer simplement, maîtrisant comme moi le sortilège du bouclier. Je restai dans ma cachette, le temps de prononcer dans ma tête un sortilège informulé.

    *Avis*

    Un groupe de petit oiseau apparu, et avant qu’Enzo n’ai le temps de se poser la question, je sortis de derrière le parapet, redevenant visible. Je lançai à voix haute cette fois ci, en pointa ma baguette sur mon petit ami.

    Opugno !

    Bon, les oiseaux, ce n’était pas bien dangereux, mais ça me permettais surtout de déconcentrer Enzo pendant quelques seconde alors que les oiseaux fonçaient droit sur lui. Le temps pour moi de tenter une nouvelle intrusion dans son esprit et un sortilège qui le visait directement. L’intrusion échoua, il était bien plus dur d’entrer dans son esprit. J’aurais peu être put le faire dans un moment que nous partagions tous les deux, mais là, sa garde n’était absolument pas baissée. Quand au sortilège, il avait été lancé de façon informulée.

    *Levicorpus*

    Je savais qu’il était parfaitement lancé, mais je ne savais pas si Enzo allait ou non réussir à s’en protéger. Par contre, ce combat m’excitait de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 24
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Premier Cours   Lun 7 Sep - 22:07

    Tu n’es vraiment pas drôle... Avec quoi vais-je m’amuser...

    Elle rétablit la lumière, lui rendant la vue, mais ramenant aussi la clarté dans la pièce. Enzo cligna des yeux à nouveau, vit du coin de l'oeil cette lumière si pure qui se dégageait du faucon s'évanouir, laissant la clarté du jour qui perçait doucement à travers les volets prendre le relais. Son regard de lynx eut une lueur amusée ... Bien sûr qu'il aimait ça. Biensûr qu'il était fier d'affronter la fille du plus grand des Mages Noirs de tous les temps à armes égales en duel à la baguette. Il serait encore plus fier s'il le remportait, ce duel. Et la fierté était l'une des caractéristiques que le jeune Serpentard portait dans son coeur. Il n'était déjà pas préfet, si en plus il se faisait battre par une fille - même par l'héritière - ce serait s'il perdait un peu de dignité et de fierté .. Même perdre en se battant comme un lion ...
    Elle fit apparaître un groupe d'oiseaux .. Ca, ça sentait mauvais ! Il connaissait ce sortilège seulement à une utilité .. Ces oiseaux, à un nouveau sortilège, réagissaient comme des furies et attaquaient la victime désignée par son propriétaire .. Enzo afficha un air étonné.
    Il attendait l'ordre et fut surpris quand les oiseaux fusèrent sur lui. Il fit apparaître assez tardivement son bouclier. D'autant plus qu'elle forçait sur son esprit pour y pénétrer. Il laissa une mini-faille où il lui laissa un petit message, provocateur. N'oubliez pas que c'était son ennemi, son adversaire dans ce combat.


    * Essaye toujours de me sonder la tête ! *

    N'oubliez pas qu'il a horreur de cette sorte de magie. Son intimité, ses pensées, c'était secret ! C'était son paradis, son esprit, ses souvenirs horribles mais qui lui donnaient le pourquoi de son être. Ses moments durs, même décrits, étaient encore très loin des sentiments qu'il avait pu ressentir. Et cette douleur, il ne la partagerait jamais, Léonova ne pouvait que l'imaginer ..
    Léonova qui le surprit sans vraiment le surprendre. Il s'y attendait, mais il était tellement sur ses gardes qu'il mit un temps plus grand à réagir. Le sortilège le toucha à l'estomac, il fut propulsé en l'air par une main invisible qui le portait par son pied. Il afficha un sourire. Ce sortilège lui permettait de gagner de la hauteur et donc, d'atteindre sa cible même cachée derrière un rempart improvisée. Il réagit du tac au tac, la baguette qui n'avait pas quitté Léo de sa cible.


    * Rictusempra ! *

    Sortilège du rire. Obligation de rire si ça atteignait la cible. En tout cas, ce sortilège était déconcentrant et totalement incontrôlable.
    Sans savoir si ça avait atteint ou non sa cible, il se délivra de cette position, de laquelle il ne pouvait pas éviter les attaques en effectuant des roulades .. Un petit Liberacorpus et il retomba sur ses pieds, directement en se planquant derrière une table renversée, idéalement placée pour un duel qui ne se passait pas dans un espace étroit et long .. Ici, le tapis était carré, d'une dizaine de mètre, avec divers objets sans réelle but offensif disperçé sur le sol, comme pour rendre plus réaliste .. Son cerveau tournait à du 100 à l'heure, réfléchissant aux sortilèges de base qui permettait d'immobiliser un adversaire pas trop rapide .. Ou plutôt, d'un adversaire qui ne serait pas en état de combattre, suite à un autre sortilège de diversion. Il entendait la classe parler, des cris d'étonnement, des rires moqueurs. Ca l'agaçait, il n'arrivait plus à retrouver l'entierté des formules .. Tant pis, il ferait sans ! Il vérifia que sa tête était toujours protégée. A choisir, il préférait perdre le combat que son ennemi n'entre dans sa tête .. Aussi était-il plus souvent sur la défensive que sur l'offensive sur le moment ..
    Enfin, allons-y, c'était un combat amical, pour s'entrainer .. S'il avait fait un mauvais choix, Mme Stepanovich le lui dira après ..
    Pour le moment, la victoire l'attendait ..
    Il sortit par l'autre côté de la table, soudainement, et fonça droit vers Léonova, un éclair rouge fusa de sa baguette.


    Everte Statis !

    Il savait qu'elle allait contrer et resta donc à distance respectable, prêt à ressortir son bouclier. Il resta cette fois à découvert. Il était tant de donner à ces élèves une petite démonstration de force et de vivacité. A armes égales .. Léonova était bien plus puissante que ce Cher Enzo, mais celui-ci compensait avec sa vitesse de répondant ainsi que par son anticipation.
    Et les sortilèges volèrent, dérivés par les boucliers de l'un et de l'autre, sans être touchés ...



    [ Enfin, tu peux être touchée si tu veux XD Et si ça t'embête pas, le vrai duel avec les sortilèges qui explosent dans tous les sens en cassant tout autour d'eux sans qu'il le remarque .. =D ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allegra Stepanovitch
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Professeur de DCFM
Réputation : 2
Points d'expérience : 29
Date d'inscription : 01/08/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Veuf(ve)
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 13 Sep - 12:12

    [Hj : Je vais décrire les réactions de Léo à ton dernier sort ici, avant d’arrêter le combat, la flemme d’écrire deux posts.]

    J’observai le combat avec un intérêt difficile à masquer. Les sortilèges fusaient avec une rapidité impressionnante, les deux duellistes n’hésitants que quelques centièmes de secondes avant de riposter. Je fus surprise que Mr Cloud soit atteint par le lévicorpus de La jeune Miss Lestrange, et surprise aussi qu’elle arrive à activer son bouclier à temps pour éviter le rictusempra lancé par celui-ci. Par contre, elle ne fut pas assez rapide pour contrer le second sortilège lancé par le garçon, et se retrouva projeté contre la vitre par l’Everte Statis. La vitre se brisa, mais la jeune fille paraissait intacte, puisqu’elle se releva en une ou deux seconde, pour se réfugier derrière l’un de seuls panneau encore intact. Bon au moins, je n’aurais pas besoin de la guérir. J’ignorai que la jeune fille était légilimens, et mon esprit était complètement absorbé par le combat. Aussi, un fait assez rare en magie mais possible se produisit. Une des tentatives pour pénétrer dans l’esprit de son adversaire de Lestrange ricocha, et c’est dans le mien qu’elle entra. L’espace d’une seconde avant que je bloque mon esprit. Je pestai mentalement. J’aurais du être complètement concentrée ! Je ne savais pas ce qu’elle avait vu, mais son visage afficha un air étonné, avant de replonger dans le combat. Les sortilèges fusèrent, mais je n’étais plus autant concentrée sur le combat, cherchant à protéger mon esprit, me demandant ce qu’elle avait vu. Cela semblait l’intéresser, puisque lorsqu’elle utilisa à nouveau la légilimencie, ce n’était plus contre son adversaire, mais contre moi. Mais elle n’arriverait à rien, lorsque j’étais concentrée, j’étais une occlumens parfaite.

    Le combat m’intéressait néanmoins toujours, et je fus agréablement surprise de voir que les deux combattants ne furent plus touchés par un sortilège lancé par l’autre. Ces deux adolescents avaient vraiment plus d’un tour dans leur sac. Je sentais la jeune Lestrange bien plus puissante que tous les élèves de cette classe réunis, mais Mr Could, possédant une puissance normale, rivalisait par sa vivacité, ses connaissances en matière de sortilèges et sa maîtrise sans faille de l’occlumencie.

    Au bout de vingt cinq minutes de combat, j’étais épuisée d’avoir repoussé les attaques de Miss Lestrange, et aucun vainqueur ne se dessinait, je décidai donc d’arrêter le combat. Aucun d’eux n’avait l’air décidé à se laisser dominer. Ils faisaient vraiment de beaux duellistes. Je dressai un mur invisible entre eux, avant de dire d’une voix forte, signifiant que le combat était terminé.


    Finite Incantatem

    Les deux adolescents comprirent tous de suite, baissèrent leur baguette, et pendant que la salle reprenait forme, ils saluèrent, un sourire aux lèvres. J’avais le sentiment que ce combat avait été un défi pour eux.

    Mr Cloud, Miss Lestrange, vous pouvez retourner à votre place. C’était un beau combat, un très beau combat. Je vous accorde cinq points à chacun, pour cette combativité et l’originalité dont vous avez fait preuve durant le combat. Une légilimens... C’est vraiment impressionant, tout comme votre maîtrise de l’occlumencie Mr Cloud.

    Je les observai retourner s’asseoir à côté, à leur place parmi les élèves. Les autres élèves que miss Lestrange devaient se demander comment je savais qu’elle était legilimens, mais elle ne dit rien, son visage resta fermé. J’ajoutai d’une voix plus basse, dans un sourire.

    Néanmoins je n’avais interdit que les sortilèges impardonnables. Ce n’était pas la peine d’être aussi gentils l’un avec l’autre.

    Je savais bien qu’ils ne considéraient pas qu’ils avaient été gentils, mais par là, je voulais dire qu’ils n’avaient pas vraiment cherché à se blesser. Le cours terminait normalement dans une demi-heure, mais l’intrusion de Lestrange dans mes pensées m’avait troublée.

    Bon, le cours se termine. Comme devoir pour notre prochain cours, vous me ferez un paragraphe explicatif, et pourquoi par illustré de 15 lignes sur ″l’art du duel″. Vos camarades viennent de vous montrer un exemple très satisfaisant, pensez à vous en inspirer.

    Sur ce, je retournai m’asseoir à mon bureau.

    [Hj : Le cours terminé, vous pouvez décrire vos impressions, et votre sortie. Vous pouvez bien entendu vouloir parler au professeur. Je posterai le prochain cours lorsque j’aurais tous les devoirs. Vous avez jusqu’au 13 novembre. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Brown
7° année
7° année
avatar

Masculin Nombre de messages : 1128
Age Réel : 24
Localisation : Juste derrière toi...
Emploi (ou maison) : Gryffondor
Réputation : 0
Points d'expérience : 140
Date d'inscription : 21/07/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moitié moitié

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 13 Sep - 15:25

En entrant dans la classe, Mattew n'avait pas remarqué la présence de la jeune Lestrange. Il faut dire qu'il était arrivé en courant et dans la précipitation n'avait pas prit le temps d'observer les élèves déjà présents. Prit de court par le Professeur Stepanovitch, Matt ne pu prononcer un mot pour sa défense lorsqu'elle lui ordonna de s'asseoir. C'est à ce moment là qu'il aperçu une main bouger, lui indiquant de s'approcher: c'était celle de Jared, l'un des Gryffondor avec lequel il partageait son dortoir. Rassurer de voir un visage familier et accueillant comme celui de Jared, Matt avança à grand pas jusqu'à la chaise inoccupée à côté de son camarade.

Le combat qui opposait deux Serdaigle qu'il n'avait jamais eu l'honneur de rencontré lui paru court et hésitant. Le Professeur Stepanovitch paraissait aussi furieuse que lorsqu'il était entré dans la salle lorsqu'elle pria les deux jeunes filles de retourner à leurs places.

SECOND COURS
Les vacances étaient passées et le temps reprit son cours. Justement, Matt avait un cours de Défense Contre les Forces du Mal. Il se rassi à côté de Jared et observa le Professeur Stepanovitch.
Elle scrutait la classe en cherchant deux nouveaux duelistes mais semblait déjà savoir ceux qu'elle allait choisir. Matt ferma alors ses yeux, espérant ainsi disparaitre et faire oublier son précédent retard. Une immense satisfaction traversa son corps accompagné d'une grand inspiration lorsque elle prononça deux autres noms que le siens: Cloud et Lestrange. Lestrange? Cette jeune fille ne lui était pas inconnu: il l'avait rencontré près du lac avant qu'elle ne s'en fuisse en courant. Cette dernière impression l'avait laissé perplexe. Il regarda alors la jeune fille venir se placer au centre de la pièce et lever sa baguette. Elle, ne lui portait aucune attention et semblait ne pas le remarquer.

Le duel qui s'en suivit, contrairement au précédent, était passionnant: les deux adversaires esquivaient tours à tours les attaques de l'autre laissant ainsi planer un suspense intense dans la salle. Personne ne parler, tous captiver par le combat. Au bout d'un moment qui lui paru interminable, le Professeur Stepanovitch ordonna l'arrêt du duel. Egalité parfaite entre la jeune Lestrange et le garçon qu'il reconnu comme celui qui l'avait bousculé le matin même.

"C’était un beau combat, un très beau combat. Je vous accorde cinq points à chacun, pour cette combativité et l’originalité dont vous avez fait preuve durant le combat."

A l'écoute de cette phrase, Mattew ne comprit pas le pourquoi du choix de ces deux adversaires puisqu'ils étaient tous deux membres de la même maison, obligeant donc Serpentard à gagné obligatoirement minimum 5 points. Matt sorti de ses pensées lorque le Professeur s'exprima.

"Bon, le cours se termine. Comme devoir pour notre prochain cours, vous me ferez un paragraphe explicatif, et pourquoi par illustré de 15 lignes sur ″l’art du duel″. Vos camarades viennent de vous montrer un exemple très satisfaisant, pensez à vous en inspirer."

Il se leva et se dirigea en direction du bureau de Stepanovitch, un papier à la main.

" Professeur? Je n'ai pas eu le temps de vous montrer ça, mais c'est mon justificatif de retard. "

Il lui tendit le parchemin et attendit patiemment qu'elle eu fini de le lire.


Citation :
A tous les professeurs,
Je soussignée Mi Lie, Directrice de Poudlard et Ministre du Ministère de la Magie, autorise le sorcier Mattew Brown, élève de la maison Gryffondor, a arriver occasionnellement après le commencement des cours matinaux et ce pour une raison d’ordre personnel.
Que tous les enseignants qui y verraient une objection viennent m’en faire part.
Votre directrice,
Mi-Lie


[hj: pour voir l'original: http://poudlard4ever.forumactif.com/bureau-de-la-directrice-mi-lie-f28/demande-d-une-lettre-d-excuse-t1179.htm#15825]


Dernière édition par Matt Brown le Mer 16 Sep - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Cloud
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 636
Age Réel : 24
Localisation : Dans tes rêves les plus fous...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 11
Points d'expérience : 105
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Inconnu

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 13 Sep - 20:21

    Alors qu'Enzo commençait à mouiller son t-shirt, extrêmement concentré sur tout ce que Léonova lui balançait dans le bouclier ainsi qu'aux sorts qu'il renvoyait lui-même sur le sien. Chacun en espérant que celui de l'autre ne craque. Un mur se dressa entre eux, invisible, mais Enzo comprit qu'il ne servait à rien de le forcer. Il baissa sa baguette, observa la prof qui semblait un rien sonné .. Il n'était pas au courant de ce que Léonova avait essayé de faire pendant le combat. Elle ne forçait pas seulement son esprit, mais aussi celui de Mme Stepanovitch. Il rangea sa baguette. C'était mieux ainsi, qu'il finisse égalité. Pour la fierté de chacun. La prof' de Défense contre les Forces du Mal effaça son mur, un mince sourire se forma sur ses lèvres alors qu'il s'inclina devant sa copine. Il reprit alors ses mouvements calmes et parlant, son air indifférent qui balaya les élèves du regard alors qu'il rejoignait sa place en silence, en laissant passer Léonova d'abord, en bon gentleman ..
    Il s'assit sur son banc, aux côtés de Léo et chercha sa main à taton pour la serrer dans ses doigts. En silence, personne ne pouvait voir leur contact, un frisson parcourut son corps. Il avait oublié à moitié le combat, perdu dans ses pensées et dans les paroles de Mme Stepanovich. Il eut un sourire mi-mauvais mi-amusé par son attitude, comme si elle baissait totalement son chapeau et qu'elle s'inclinait.


    "C’était un beau combat, un très beau combat. Je vous accorde cinq points à chacun, pour cette combativité et l’originalité dont vous avez fait preuve durant le combat."

    Il açquisa, sa façon à lui de dire merci. Il n'allait pas faire la fayot en essayant de gratter quelques points de plus et de s'attirer les bonnes grâces de cette dernière. Surtout qu'elle semblait un peu perturbée ..

    "Néanmoins je n’avais interdit que les sortilèges impardonnables. Ce n’était pas la peine d’être aussi gentils l’un avec l’autre."

    Il afficha un sourire. Il aurait bien aimé la voir, elle, aveugle avec l'être le plus puissant face à elle qu'elle connaissait .. Et un serpent mortel à la moindre mordure qui vous tournait autour des jambes .. C'est vrai que lui y était allé doucement avant de s'y mettre, s'habituant un peu avant de se laisser aller dans l'action .. Mais bon, jamais il n'aurait essayé de blesser la Verte et Argent .. C'était un défi qu'ils s'étaient donnés, mais il n'aurait jamais lançé de sortilèges qui auraient pu vraiment lui faire mal ..

    "Bon, le cours se termine. Comme devoir pour notre prochain cours, vous me ferez un paragraphe explicatif, et pourquoi par illustré de 15 lignes sur ″l’art du duel″. Vos camarades viennent de vous montrer un exemple très satisfaisant, pensez à vous en inspirer."

    Il poussa un soupir avant de regarder la prof une dernière fois retourner à son bureau. Le garçon rassembla ses affaires avant de se lever et de quitter la classe. Il se colla contre un mur, posa son pied dessus, son sac glissé sur une épaule. Une fois que sa copine sortit de la classe, il lui prit la main, lui donna un rapide petit baiser et ils se dirigèrent vers la Grande Salle pour prendre leur diner ..
    Il ne dirait rien, jusqu'à ce qu'ils soient seuls, ou qu'on ne les regarde plus avec de grands yeux ronds comme si on s'attendait à ce qu'ils lancent des sortilèges dans tous les sens ..
    Mais plus aujourd'hui .. Il était fatigué ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonova Lestrange
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 884
Age Réel : 26
Emploi (ou maison) : Serpentard
Réputation : 26
Points d'expérience : 209
Date d'inscription : 12/06/2007

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: En couple
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Premier Cours   Dim 13 Sep - 20:56

    J’était en sueur et un certain nombre de mèche commençaient à dépasser de ma couette haute, qui était parfaite au début du cours, mon cœur battait à cent à l’heure et j’haletais difficilement, pourtant que n’avais jamais été plus excitée. J’étais gagnée par l’euphorie que le duel causait chez moi, plus que chez n’importe qui d’autre. Mes pensées étaient totalement orientées vers cela. Depuis le début du duel, j’avais cessé de voir Enzo comme la personne que j’aimais de toutes mes forces, et je savais pertinemment que, contrairement à lui, si le duel avait duré, j’aurais été capable de lui faire mal. Vraiment mal. C’est effrayée que je me rendis compte de cela. La seule chose qui me tenait debout alors que j’étais épuisée et que c’était mon dernier cours de la journée, la chose qui m’avait permis de me relever aussi rapidement après avoir été projeté contre la vitre qui s’était brisée – parce que oui, j’avais été sonné et eu vraiment mal pendant quelques seconde – cette seule chose c’était mon esprit de compétition, et le fait que je ne supporterai pas une défaire. Et encore moins contre Enzo. Je ne voulais pas avoir l’image de la petite amie docile, même si j’en été encore très loin. Alors oui, durant le duel, c’était mon orgueil qui m’avait maintenue debout. Alors lorsque le professeur Stepanovitch nous avait ordonné d’aller nous asseoir, c’était ravie que je m’étais laissée tomber gracieusement sur le banc. Enzo avais prit ma main, et j’avais eu du mal à me retenir de poser la tête sur son épaule et de fermer les yeux. Vingt cinq minutes, c’était très long pour un duel. Même pour des adultes parfaitement formés. Et n’oublions pas que nous n’étions que des adolescents.

    J’étais redevenue la petite amie, et je m’en voulais d’avoir réagit de manière si... bestiale et instinctive. Parce que c’était bien ce que j’avais fait. Enzo ne m’en voudrait certainement pas, mais moi je m’en voulais. Mais surtout j’étais préoccupée. Pendant quelques secondes ma legilimencie avait ricoché sur Enzo pour se planter dans l’esprit du professeur Stepanovitch, avant que je ne sois repoussée. Déjà, lorsqu’on apprenait l’occlumencie, c’était qu’on avait quelque chose à cacher. Et ce que j’avais vu... Et bien ce que j’avais vu me poussais à m’inquiéter. Cette femme n’était pas mangemort, mais c’était tout comme. Cette chère Allegra avait des idées bien en harmonie avec la doctrine de Voltore. Et je détestais les mangemorts, pour la simple et bonne raison que j’en avais peur. Je détestais toujours ce dont j’avais peur. Ce n’était même pas parce que je n’étais pas en accord avec eux. J’avais peur du sort qu’ils m’avaient réservé. Et voila qu’à présent, je venais de disputer un duel – la meilleure chose pour apprendre de quoi quelqu’un est fait, devant cette femme. Je me penchais doucement vers Enzo, et lui dit d’une voix que seul lui pouvait entendre.


    Il faut que je te parle.

    Quelques mots, prononcés sur un ton neutre. Quoi de plus inquiétant ? Il planta ses yeux dans les miens, avant de se reconcentrer sur les paroles du professeur. J’avais manqué le début, tellement plongée dans mes pensées et mes doutes.

    ...Comme devoir pour notre prochain cours, vous me ferez un paragraphe explicatif, et pourquoi par illustré de 15 lignes sur ″l’art du duel″. Vos camarades viennent de vous montrer un exemple très satisfaisant, pensez à vous en inspirer.

    Super. Des devoirs en plus. Elle semblait vraiment perturbée maintenant que j’y pensais. Elle savait que j’avais vu quelque chose, mais savait-elle quoi. Je sortis de la classe, me laissai embrasser par Enzo, avant de me laisser diriger vers la Grande Salle pour dîner.

    -> Grande Salle. [Hj : Tu peux ouvrir le sujet, en le faisant dans la continuité de celui là ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier Cours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier Cours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
..::PoUdLaRd4eVeR::.. :: ..::LE 3° ETAGE::.. :: ..::*Salles*::.. :: Salle de défense contre les forces du mal-
Sauter vers: