AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Nous recherchons des persos adultes (mangemorts, profs, personnels, commercants, etc),
mais si vous tenez vraiment à jouer un élève, sachez que la maison des serdaigles vous 
acceuillera à bras ouvert car elle à grand besoin de votre activité pour la booster !
 
!!! Pour le passage des élèves pour l'année 2010/2011, merci de lire ceci. !!!

Partagez | 
 

 Despera Landers

Aller en bas 
AuteurMessage
Despera Landers.
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 69
Age Réel : 27
Localisation : Quelque part, de toute façon, je ne souhaite pas que l'on me dérange...
Emploi (ou maison) : Serpentard
Loisirs : Faire du mal, jouer au Quiddicht
Réputation : 1
Points d'expérience : 66
Date d'inscription : 15/04/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers

MessageSujet: Despera Landers   Mer 15 Avr - 22:15

Nom et Prénom : Despera Landers

Maison : Serpentard

Age : 17 ans

Année d'étude: 7° année

Mangemort célèbre ou non révélé : non révélée, toujours à poudlard en fait...

Physique :

Fine, mince, pas super grande, pas petite non plus, Despera est une jeune fille séductrice, et qui joue souvent de son physique.
Ces cheveux ne sont pas naturellement blancs, elle est en réalité brune mais se les décolore pour faire plus mystérieuse -on ne croise pas souvent une jeune fille de 18 ans aux cheveux blancs-.
Sa peau est également d'une certaine pâleur et l'on pourrait facilement croire à une poupée de porcelaine lorsque l'on la croise. Sa fragilité n'est seulement que d'apparence et beaucoup ont commis l'erreur de vouloir la "protéger" - nous éviterons de parler du sort qui leur ont été réservés-.
Ses cheveux sont lisses et fin : et elle n'est pas du genre à passer 2 heures dans la salle de bain le matin, mais elle parait tout de même constamment bien soignée.
Étant souple, cela lui procure une certaine agilité en combat.
Ses yeux noirs sont pénétrants et trahissent souvent ses pensées. Elle porte un regard hautain et supérieur à l'égare des autres -ou des faibles, comme vous voulez-.
Son visage naturellement doux et délicat se raidit lorsqu'elle croise des moldus : elle trouve leur "odeur" tout simplement ...répugnante...
Elle aime bien s'habiller d'une tenue qui fait ressortir ses formes de femme. Mais choisit souvent du noir, ou bien du rouge qui contraste magnifiquement avec son teint pâle.
Cette jeune fleur charismatique est doté d'épines empoisonnées... gare au "non-avertis"...

Caractère :

Son caractère est "changeant". Mais elle ne perd jamais de vue son but. Elle peut se montrer d'une cruauté sans pareille envers certaines personnes, elle peut tout aussi bien flatter les gens de "haut rang" capables de la faire monter sur "l'échelle du pouvoir".
Elle est prête à tout pour parvenir à ses fins, et il vaut mieux alors ne pas se mettre en travers de son chemin.

Lui accorder votre confiance ? Je ne vous le conseil pas... vous seriez bien stupide de le faire... Mais qui sait ? Despera est du genre manipulatrice... elle obtient toujours ce qu'elle veut... Elle sait jouer sur tous les terrains de jeux. Sauras-t-elle vous abusez ??? -vous ne serez pas les premiers...-

Rusée, elle fait souvent preuve d'une certaine désinvolture envers ses congénères.
Si elle pense que ce que vous lui raconter est sans intérêt, elle ne va pas gaspiller sa salive inutilement, et elle partira sans même vous prévenir. Sans un mot, alors, un petit conseil : ne la suivez pas... vous pourriez le regretter amèrement...Perde son temps elle déteste ça tout bonnement.
À la recherche du pouvoir et de la reconnaissance, cultivée et intelligente, elle n'accorde ses précieuses secondes qu'aux personnes ayant du renom élevé et de l'expérience en magie noire.

Sa froideur est à vous glacer le sang, ne vous avisez jamais de lui nuire. Ce sera à vos risques et périls.

Et pour finir, qu'il y a -t- il de plus à dire ? Ah oui :
Despera se soucie de ce que pensent les gens. Elle n'est pas du genre à laisser "pisser" comme on dit. Les messes basses, elle hait ça. Sa fureur ne sera que plus forte si vous décider de l'insulter, où de chuchoter quelque chose sur son passage -que vous parliez d'elle ou du dernier match de Quidditch auquel vous aviez participé-.


Histoire :

Despera est la cadette d'une famille comprenant son père, sa mère et ses deux frères. Ses derniers ont deux ans, pour l'un, et trois, pour l'autre, de différence d'âge avec elle.
Le premier, studieux et intelligent est un Serdaigle, le deuxième loyal et fraternel est à Poufsoufle.
Mais elle ? Serpentard voyons. Le choixpeau magique n'a pas hésitait : sa ruse étant sa plus grande qualité -ou défaut à vous de voir- émanait d'elle dès son arrivée et même avant. Son désir de puissance, son expression dédaigneuse envers les autres, son audace aussi, n'a pas laissé le choix à d'autre suppositions lors de la répartition des quatre maisons -il y a de cela quelques années maintenant-.

Bref, avant d'aller à poudlard pour y apprendre l'art de la magie, ses parents l'obligèrent à se rendre à une école de moldus.
Despera fût rejetée des autres par son "exantrisme", soit disant que les "sorciers" et la "magie" n'existaient pas...

Elle se mit à haïr les moldus, et ses parents également ( pour l'envoyer dans cette école indigne de ses compétence, tout en connaissant le secret que détenait sa famille, et ceux, depuis des siècles !!! ).

Despera voulait plus que tout entrée à Poudlard comme ses frères, elle voulait se retrouver avec des gens qui la comprendraient. Avec des gens digne de sa personne.
Lorsqu'elle fût admise à la maison des Serpentards, sa famille la regarda d'un autre oeil, sachant que tous les sorciers et sorcières ayant mal tournés avaient été également dans cette maison.

Ses années d'études de la magie commencèrent, et elle n'attendit pas longtemps avant d'enfreindre les règles. Elle et ses "amis" de Serpentards enchaînaient les mauvais coups.

Ce qui nous mènent à aujourd'hui. Despera est devenue ce qu'elle est. Elle ne regrette rien, pour elle, elle a choisit le bon chemin. Celui de la torture, celui du mal, celui de la vengeance pure.. Les moldus n'ont qu'à bien se tenir ! Idem pour les sang-mêlés...


Situation familiale :

Situation familiale ? On va le lui demander : "Attendez, vous parlez de ces traites à leurs sang ??? Ils ne font pas partis de ma famille. Ils n'ont fait que déshonorer mes ancêtres...". Bon, eh bien vous savez tout ! -tendue quoi-.

Origines : Irlandaise de sang pure.

Situation amoureuse : Il faut qu'elle trouve un homme digne d'elle voyons, et cela est plutôt rare.

Loisirs :

Torturer, faire souffrir, jubiler, ce servir de son pouvoir pour faire mal. Manigancer des mauvais coups. Discuter avec des gens importants -mages noirs plus précisément-. Voler sur son ballais, les jours de pluie. Faire du Quiddicht. Elle adore les cognards...

Aime :

Faire du mal, faire souffrir, torturer pour le simple plaisir. Mais elle aime cela encore plus quand elle le fait pour un but précis. Faire comprendre aux nés-moldus qu'ils ne devraient pas exister... ah ! Quel plaisir !
Déjouer les plans de ces éventuels ennemis l'amuse également.
Et enfin le Quidditch, grande amateuse de ce sport, elle apprécie particulièrement le rôle de batteuse... allez savoir pourquoi...

N'aime pas :

Les moldus -au moins on est fixé...-

Les gens qui n'ont aucunes convictions, aucunes ambition dans la vie. Des gens qui prennent inutilement de la place. Et qui lui prennent tout aussi inutilement son temps. Encore pourraient-ils lui servir d'elfes de maison ? Non, bien sûr : ils ne fourniraient qu'un travail médiocre, et un elfe, ça prend moins de place !
Non, en fait, si on y réfléchit bien, elle déteste presque tout... Les mangemorts de haut rang aussi : elle est jalouse de leur célébrité. Elle souhaite plus que tout les surpasser...

Couleur préférée: blanc

Animal préféré: chouette blanche, on est bien obligé dans choisir un, alors autant qu'il soit utile...

Niveau de meurtres/agressions commis: %

-j'ai pas trop compris le pourcentage- on va dire :

Elle n'a pas commis aucun de meurtre pour l'instant, elle préfère la torture, lire la peur sur le visage de ses anciennes victimes ayant survécues lorsque ces derniers la croisent... elle débute...
Mais elle est du genre cruelle. Et puis, elle veut se créer trois Horcruxes, le chiffre trois est un beau chiffre. Mais elle ne s'arrêtera pas à trois existences méprisantes éliminées... Il faut "nettoyer" la planète de tous les moldus qui y grouillent.
À la rigueur en gardé quelques uns pour la servir pourquoi pas ?

Lieu de résidence (planques pour les célèbres): Un appartement pas loin de Londres -quand elle n'est pas à Poudlard elle ne rentre en effet pas chez elle-. Elle recherche le quartier principale des mangemorts -mais doit finir sa dernière année-.

Signe particulier :

Elle ne possède pas la marque des mangemorts pour l'instant, elle était trop jeune lors du mouvement "Lord Voldemort". Elle compte se faire intégrée parmi les mangemorts, et apprendre des plus puissants d'entre eux. Mais elle ne souhaite pas non plus être une simple subordonné. S'il ne veulent pas d'elle ? Elle les fera souffrir, et elle les tuera tous... un par un. Peut-être que des gens la suivront alors...

Connaissance magique: 3
Puissance magique: 3,25
Humour: 0
Humour noire: 0,75
Gentillesse: -10 lol, 0
Méchanceté: 3


Petit bout d'histoire :

Un matin où elle était seule, ses parents travaillant tous les deux au ministère cela lui arrivait souvent.
Il pleuvait dru ce matin là, Despera était devant la fenêtre. Son souffle procurait de la vapeur qui s'évaporer juste après être rentré en contact avec la surface froide de la vitre.
Les nuages bas étaient sombre et le ciel était gris. La rue semblait sinistre et humide, les bâtiments dégoulinants d'eau, et les gens drapés sous leurs capuches.
Une journée banale en fait. Enfin, banale, pas pour tout le monde.
C'était comme si un nuage noir flottait au-dessus de la tête de notre jeune Despera de 10 ans.
Elle décida alors d'aller faire un tour dehors. Elle ne prit pas la peine de prendre son anorak est sortie de chez elle. Les gouttes d'eau tombaient fort sur son fin visage. il faisait froid, Despera avançait. Elle croisa alors un enfant, il semblait perdu. Il s'approcha d'elle. Despera l'examina et jugea qu'il était insignifiant, faible, inutile. Elle continua son chemin. Elle sentie alors quelque chose lui tirait la manche, elle pivota son regard vers sa gauche.

"Maman..." se plaignit l'enfant.

Elle retira son bras avec force et poursuivie sa promenade, mais avant, elle se retourna.

"Que diable pensera ta mère si elle te voit, pleurnichant dans les bras d'une inconnue ?".

Son regard hautain et pénétrant glaça le petit enfant. il se mit à pleurer, seul, sous la pluie.
Despera, elle, s'en moquait un peu. Elle le laissa à son triste sort. Elle entendait ses faibles gémissements entre le bruit de la pluie et celui des passants.
Un sourire narquois aux lèvres, elle se retourna une nouvelle fois.

"J'ai envie de m'amuser" dit-elle à haute voix.

Elle s'approcha lentement de l'enfant qui baissait la tête.. Qu'es-ce qu'il faisait pitié !

"Hé ! " lui chuchota-t-elle à l'oreille.

Elle lui murmura alors deux syllabes au creux de son coup : "Suis moi..."
Il relava la tête, mais Despera était déjà partie. Il se mit à courir, elle allait peut-être le ramener à sa mère ?

Mais cette pensée était futile est beaucoup trop optimiste, même pour un enfant. Mais il ne connaissait pas Despera...

Elle le guida dans un endroit qu'elle ne connaissait que trop bien. Un vieux parc... À quelques pas d'un chêne rabougris se tenait un étang. Son eau noir et dormante était à vous glacer le sang...
Pas une seule ride, pas un seul remous. Le vieux parc était bien sinistre avec ses toboggans et ses balançoires à bascule toutes salles et, et qui se laissaient bercer au grès du vent du nord. Laissant de grosses gouttes tombait lourdement sur un sol boueux. On disait de ce parc qu'il était hanté. Le garçon ne l'aurait certainement pas suivit mais...

"Où tu m'amènes madame ?"

Que cela pouvait-être stupide un enfant !

Despera fit un demie-tour, les bras en cercle.

"Viens.. viens petit... approche, viens par ici..."

Il s'exécuta et Despera elle, eut le désir de le pousser dans l'eau sauvage qui n'inspirait pas confiance...
C'est alors que le mot expulso résonna dans sa tête.. Était-ce un sort ? Despera ne savait pas manier la baguette, et elle n'en avait pas de toute façon... mais, le regard de l'enfant changea soudainement, la bouche ouverte, les yeux crispés, comme s'il venait de recevoir un coup de poing dans le ventre... puis...
Il bascula et tomba dans l'eau. Il cria, appelait à l'aide, il gémit, mais Despera ne bougeait pas... Elle jubiler. C'était la première qu'elle ressentait l'énergie de son corps s'échapper. Cela lui procura une joie intense. Un sombre désir s'insinua en elle... Enfin elle libérait le feu qui flambait elle. Ce feu qui la faisait vivre. Son coeur battait la chamade...
Cette sensation.. ce pouvoir qui émanait d'elle pour la première fois...
L'adrénaline montait en elle. Elle souhaitait plus que tout éprouver cette émotion une nouvelle fois...
Ses mains tremblaient, et celle du petit garçon avaient arrêtées de s'agitaient. Pour la première et seule fois de sa vie, elle ressentie de la gratitude, si elle n'avait pas croisé cet enfant, elle n'aurait jamais éprouvé de telles sensations d'extrême bonheur. Il méritait sa compassion et sa pitié. il s'était rendu : "utile".
Elle plongea son bras dans l'eau et en retira celui de l'enfant.
Elle le déposa sur le bord du petit lac et n'eut pas la peine de mesurer son pouls, le petit garçon crachait de l'eau certes, il avait eu la peur de sa vie certes, mais il était en vie.

"Tu as eu de la chance nabot..."

Ce fût ces dernières paroles à l'enfant. Elle se leva, et avança vers sa maison.
Quand ses parents rentrèrent, ils lui demandèrent :

"Tu as passer une bonne journée ?"

Elle répondit par un simple : "ça va...".

Aujourd'hui elle à grandi, elle apprécie poudlard sans plus, et elle n'a jamais croisé l'enfant depuis de ce jour... Et puis, de toute façon elle s'en moque un poil...
Elle souhaite une chose : finir sa dernière année et partir... Partir où ? Elle ne le sait pas encore... Partir maintenant ? Pourquoi pas...


(hj : j'ai hésitée à ce qu'elle soit encore à Poudlard ou pas, et je n'ai pas le temps de me relire, aussi, si il ya des incohérences à cause de cela, je l'éditerais.
Comme mon personnage, et mi-élève mi-mangemort -on va dire ça comme cela- je ne savais pas trop comment m'y prendre pour l'aspect de la fiche et j'espère que cela vous conviendra. Merci à celles et à ceux qui m'ont lu.. et même aux nés moldus !!! ^^
)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Despera Landers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morgan Landers [LIBRE]
» Seyn Landers, pour vous servir !
» Emily Landers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
..::PoUdLaRd4eVeR::.. :: Hors Jeu :: Présentations :: Elèves Serpentard-
Sauter vers: