AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Nous recherchons des persos adultes (mangemorts, profs, personnels, commercants, etc),
mais si vous tenez vraiment à jouer un élève, sachez que la maison des serdaigles vous 
acceuillera à bras ouvert car elle à grand besoin de votre activité pour la booster !
 
!!! Pour le passage des élèves pour l'année 2010/2011, merci de lire ceci. !!!

Partagez | 
 

 Bal de Pâques

Aller en bas 
AuteurMessage
Mi-Lie
Directrice
Directrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 484
Age Réel : 27
Localisation : Dans mon bureau en train de surveiller mes élèves avec la carte du Maraudeur !
Emploi (ou maison) : Directrice, Ministre, Enseignante
Loisirs : Regarder la carte du maraudeur ! Se promener dans la forêt interdite sous ma forme animagus
Réputation : 6
Points d'expérience : 161
Date d'inscription : 26/01/2005

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Inconnu

MessageSujet: Bal de Pâques   Mer 1 Avr - 10:54

Bienvenu à tous au Bal de Pâques !
Hé oui ! Même les sorciers se régalent de chocolat à cette période ^^
Amusez vous bien !


Mi-Lie entra dans la salle de bal et remarqua que déjà, de nombreux élèves étaient venus en avance pour se régaler des millions de friandises et dégustation de chocolat que les elfes du château avaient disposé soigneusement sur les tables. Il y avait plein de couleur partout, malgré la lumière tamisée des lampes, également colorées, qui assuraient l’ambiance festive. La musique avait déjà commencé, et quelques élèves se disputaient des cavalières.

Mi-Lie, un petit sourire malicieux aux lèvres, se dirigea vers la table des boissons, réservées au personnel. Sur cette table, et seulement sur celle-ci, se trouvait des boissons alcolisées, les élèves n’y ayant pas droit dans l’enceinte du château, selon le règlement. Mi-Lie se servit une bierraubeurre, et alla prendre place sur une banquette réservé aux professeurs et personnels, afin qu’il puissent discuter tranquillement, avant de, qui sait, aller danser.

Mi-Lie but une gorgée de sa boisson bien fraiche, tout en observant ses élèves, réjouis par ce bal. En effet, les plus gourmands avaient déjà dévoré une bonne partie de certains œufs. La directrice eut un sourire encore plus grand à cette pensée : certains contenaient des sortilèges en tout genre ! C’était à leur risques et périls… Mi-Lie, heureusement, ne se risquait à rien en en prenant un, car elle avait se pouvoir tant envié de sentir certaines choses…

Elle mordit donc dans un petit œuf vert, remplis d’alcool.
Ceux-ci étaient bien entendu également reservé au personnel, bien que la directrice doute fort que quelqu’un parvienne à être ivre avec ces œufs… Mi-Lie aimait plus que tout ces jours de fêtes, malgré les temps difficiles, car elle pouvait lire beaucoup de sourire sur les visages épanouis de ses élèves, qu’elle aimait tant…

_________________
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brad Nelsen
Mangemort
Mangemort
avatar

Masculin Nombre de messages : 285
Age Réel : 30
Localisation : Toujours devant toi !
Emploi (ou maison) : Ancien serpentard
Loisirs : sport, combat, arts martiaux, quidditch, dessin, sauter sur les toits
Réputation : 10
Points d'expérience : 130
Date d'inscription : 09/02/2006

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Ven 3 Avr - 19:51

Brad pénétra dans la salle de bal. Déjà, de nombreux élèves, principalement moins âgés que lui, s’étaient rués sur les chocolats. De nombreux œufs en tout genre, avec même des figurines d’hyppogryffes, elfes, ou autres créatures, composaient un sacré festin, pour les amateurs de sucreries et de chocolat : ce que le serpentard n’était pas. Brad n’aimait pas tout ce qui avait attrait à la dérision. La gourmandise était un pêché. Le serpentard avait un instinct conservateur, il ne se contentait que du strict minimum pouvant rassasier son estomac- ce qui représentait tout de même une quantité importante, vue son gabarit- , et couper net sa faim. En aucun cas il ne se serrait perdu dans de telles dégustations de pure et simple gourmandise.

Il s’avança vers une table, prit un verre de boisson non alcoolisé –puisqu’il n’avait autre choix- et s’assit ensuite à une chaise. De là, il pouvait observer les autres élèves : passionnant. Certains étaient déjà sur la piste de danse, lui n’irait que si l’on le lui proposait. Il but quelques gorgées, et posa son verre sur la table. Brad était vêtu de façon très classe, un costar ainsi que le reste de l’ensemble tout noir, les chaussures luisantes. Seuls sa cravate verte et grise, aux couleurs de sa maison, ainsi que le bandeau rouge sur son front qu’il ne quittait jamais créaient un contraste. En temps normal, sur n’importe qui, ce bandeau aurait été inapproprié, avec cet ensemble chic, mais sur Brad, qui le portait toujours, cela allait très bien. Il aurait été beaucoup plus choquant de voir le serpentard sans celui-ci.

Il se perdit donc dans toute sorte d’observations plus ou moins approfondies, jusqu’à ce que quelqu’un l’en tire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifer Mattiews
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 193
Age Réel : 27
Emploi (ou maison) : Gryffondor
Réputation : 0
Points d'expérience : 55
Date d'inscription : 17/04/2005

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Ven 3 Avr - 23:11

"Bonsoir Brad."

Jeni venait d'entrer à l'instant. Après avoir détaillé la salle de bal du regard, elle jeta un oeil à la foule d'élèves sur la piste. Elle n'en connaissait pratiquement aucun, ceux-ci étant principalement des premières années. Alors, elle se dirigea vers le buffet, comme toujours, et se servit un verre de jus de citrouille. Ses yeux tombèrent sur la montagne de chocolats et elle ne put réprimer une grimace désapprobatrice. Jeni n'était pas adepte du chocolat et des friandises en général (en fait, elle les détestait).

Alors, elle aperçut Brad, assis dans un coin à observer la foule, et décida d'aller le saluer. Elle s'avança, vêtue assez simplement, comme toujours. Elle portait une robe courte de couleur chocolat, histoire d'être assortie à ceux présents dans la salle, nouée à la taille avec un noeud vert pistache. Sa robe mettait en valeur ses épaules légèrement bronzées, ses jambes ainsi que son dos. Elle portait de simples ballerines, vertes elle aussi, et elle avait, comme toujours, laissé ses cheveux blonds détachés, mais on pouvait malgré tout aperçevoir son tatouage en forme d'étoile sur sa nuque de temps à autres. Elle avait souligné ses yeux de mascara et de crayon noir, mais toute en légèreté, et avait mis un peu de gloss rouge sur ses lèvres. Bref, le résultat ne rendait pas trop mal.

Elle s'assit à côté de Brad, croisa les jambes et laissa son regard se promener dans la salle.


"Très classe, ton costard! Tu t'amuses bien?"
demanda-t-elle naturellement en vidant son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ernest
Elfe
avatar

Masculin Nombre de messages : 34
Age Réel : 68
Emploi (ou maison) : Domestique
Réputation : 0
Points d'expérience : 38
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Sam 4 Avr - 12:12

Il est temps de préparer le bal de Pâques !

Les oreilles d’Ernest s’étaient dressées en entendant ces mots dans la cuisine, lieu de réunion des elfes de maison de Poudlard. La directrice en personne s’était déplacée pour demander à ses fidèles employés de s’occuper de la décoration et de la nourriture pour la grande fête qui devait avoir lieu ce soir dans la traditionnelle salle de bal. Comme tous les ans, cette soirée laissait entrevoir rires et gaieté, mais aussi beauté et séduction… Tous les ans, les élèves rivalisaient d’imagination pour se trouver les plus belles tenues, les plus belles coiffures et les plus beaux atours dans l’espoir d’être, le temps d’une nuit, le roi ou la reine de la soirée.

Une horde de petits hommes verts s’était précipitée vers le hall, emportant pièces à frotter, savons expérimentaux, chiffons et plumeaux pour que la salle soit reluisante. Une autre unité avait décroché toutes les décorations de la fête précédente pour les remplacer par de nouvelles : lampes de couleur tamisées, animations magiques de poules et de lapins, guirlandes fantaisie… Le bal s’annonçait très coloré. Une troisième unité avait pour mission divers achats de fournitures utiles comme les verres en plastique, la Bièraubeurre et les alcools destinés aux professeurs. La quatrième et dernière unité consacrait ses efforts à la confection des œufs de Pâques surprise destinés au régal des étudiants de Poudlard. Le hasard faisant bien les choses, Ernest s’était retrouvé dans cette dernière section.

Après avoir tapissé les murs de la cuisine de chocolat fondu - son sort de TOC (Tourneur Automatique de Chocolat) ayant foiré - cette catastrophe ambulante incarnée en elfe de maison avait été assignée au fourrage des œufs surprise. Une liste de sortilèges avait été déposée à côté des réserves en friandises, et les petites créatures avaient reçu pour mission d’enchanter une partie du stock avec les sorts de la liste. Des Tarentallegra pour encourager les timides à danser, des Rictusempra pour dérider les grognons, des Dentesaugmento pour décourager les élèves trop gourmands…


Les élèves ne vont pas s’amuser avec ça ! Pensa Ernest. Ernest doit trouver quelque chose de plus… explosif !

L’idée avait germé spontanément dans l’esprit tordu du petit elfe, qui s’empressa de regagner ses appartements. Une fois dans sa chambre, il tira de sous son lit une lourde valise verrouillée magiquement et entourée d’une chaîne cadenassée. Une demi-heure plus tard, il avait fini de la déverrouiller, et l’ouvrit. La pièce sembla un instant baignée d’un halo de lumière, comme s’il venait de mettre à jour quelque chose de sacré… Mais c’était juste pour le style. En vérité, il s’agissait tout bêtement de la réserve de pétards et fusées du mois d’Avril qu’Ernest avait rapporté de son stock personnel, beaucoup plus fourni.

La petite créature plongea littéralement dans le coffre et fouilla fébrilement en jetant à travers la chambre tout ce qui ne correspondait pas à l’objet de son désir. Après une minute, dans un cri triomphal, il sortait victorieux avec une boite portant la mention « Claques-figure : surprenez vos amis ! ». Il s’agissait de petits pétards comparables aux claques-doigt dont l’utilisation était destinée expressément à ce genre de situation, une soirée dégustation. Les effets étaient simples : avant que le goûteur ne mette la friandise dans la bouche, le pétard explosait et répandait une fine poudre noire sur le visage de la victime, attestant de manière visible que cette dernière venait de prendre une explosion en pleine figure. Effet garanti.

Ainsi, Ernest retourna d’un air ravi à son travail de fourreur et commença à remplir certains œufs avec ses pétards, jubilant à l’idée de voir les plus beaux élèves noircis par son subtil stratagème. La journée se déroula tranquillement, mais l’euphorie était palpable parmi les étudiants. Une fois son travail achevé, le petit bonhomme décida de prendre une pause et de se préparer des crêpes. Heureusement, l’incendie qui se déclara par la suite dans les cuisines ne put être rattaché à lui…


C’est ainsi que ce soir, Ernest était présent lui-aussi dans la salle, gardant un œil vigilant sur les élèves tout en effectuant les finitions du décor. Déjà quelques curieux avaient subi les effets des sortilèges surprise : Une Pouffsouffle dansait la valse toute seule tandis qu’un Gryffondor et un Serdaigle pariaient sur la longueur respective de leurs dents nouvellement allongées. Il était temps pour le petit elfe de mettre en marche son plan diabolique. Sortant de sous la table un petit saladier rempli d’œufs de différentes couleurs, il le vida sur la table au milieu de autres sucreries. Il ne restait plus qu’à attendre qu’un élève en prenne un !

C’est à ce moment qu’entra dans la pièce une divine jeune fille de septième année qu’Ernest connaissait sous le nom d’Helena Portal. Belle, intelligente et drôle, elle incarnait la femme parfaite et était la coqueluche de bon nombre de garçons de l’école. Ce soir, elle portait une exquise robe bleue (couleur de sa maison, Serdaigle) échancrée, dont les paillettes reflétaient la lumière des éclairages et la rendaient encore plus rayonnante qu’elle ne l’était déjà.

Ernest, qui tentait de subtiliser en douce un verre de Whisky Pur Feu, laissa échapper sa boisson à la seule vue de la beauté qui entrait dans la salle. Subjugué, il ne put résister à la tentation de la soumettre à son plan secret de drague (oui, Ernest a toujours beaucoup de plans de toutes sortes…). D’un claquement de doigts, il changea sa tenue de domestique en ensemble costume-cravate des grandes occasions, et s’approcha de la jeune fille.

Pendant qu’il contournait discrètement la table pour faire une entrée plus élégante, un garçon de Gryffondor s’avança pour inviter Helena à danser. Devant l’intervention inopportune de ce bellâtre, Ernest prit la mouche. Dissimulé par la table dont il faisait le tour, l’elfe agita ses doigts en direction du courtisan en prononçant son terrible sortilège :


Shazam Tomate !

Cliff Midget, qui se sentait un peu trop en confiance ce soir et qui avait eu le malheur de courtiser la même femme qu’Ernest, n’arriva même pas jusqu’à elle. Sans rien comprendre à ce qui lui arrivait, il glissa sur le sol et chuta lourdement en effectuant une cascade digne des plus grands films comiques.

Jabot au vent, torse bombé et démarche de crooner, Ernest s’approcha d’Helena. Lorsqu’elle pose ses yeux sur lui, il lui adressa son sourire édenté du charmeur en passant la main dans les trois cheveux qu’il avait sur le caillou, tel Ernest recoiffant sa banane.


Ernest souhaite le bonsoir à la jolie demoiselle, lui dit-il. La jolie demoiselle aurait-elle envie d’une collation ?

Tout en débitant cette phrase sortie on ne sait d’où, Ernest salua l’étudiante si bas que son nez frotta par terre. Avec moult autres révérences, il la conduisit jusqu’au buffet et lui servit un jus de fruit. La fille semblait intriguée et amusée par cette petite créature qui tentait de lui faire du charme, et elle l’avait suivi avec un petit rire, mais de bon cœur.

Toujours en admiration, Ernest attrapa un œuf en chocolat sans quitter Helena des yeux. Il le lui tendit, plein d’espoir…


Mademoiselle, Ernest vous offre cette friandise en gage de son…

BANG !

La Serdaigle avait saisit le bonbon en riant, et sans attendre la fin de la déclaration de son petit serviteur l’avait porté à sa bouche. Pas de chance pour Ernest, c’était une mauvaise pioche. La fille se retrouva décoiffée, le visage couvert de traces noires. Ernest bredouilla :

E… Ernest s’excuse, il ne voulait pas… ! Il… Il va nettoyer ça ! Que la demoiselle patiente une seconde avec un autre chocolat !

Dans l’intention de bien faire, il saisit fébrilement un deuxième œuf et le tendit à Helena, qui n’eut même pas le temps de refuser.

RE-BANG !

Ernest demeura ahuri devant sa seconde bourde, si bien qu’il se figea dans une expression d’étonnement mêlé d’horreur.

CLAC !

La gifle d’Helena le ramena à la réalité. Drapée dans toute sa superbe, la face noircie de poudre et les cheveux en bataille, elle quitta la pièce sans un regard pour son chevalier servant. L’elfe la regarda s’en aller sans mot dire, clairement éconduit après cet échec catastrophique. Ses oreilles retombèrent et il baissa les épaules, abattu. Pour noyer son chagrin, il envoya la main dans le saladier et en tira un lapin en chocolat. Entrouvrant la bouche, le regard perdu dans le vague, il lança le bonbon négligemment vers celle-ci…

BANG !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laya Nobara
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 140
Age Réel : 26
Localisation : Hem... Quelque part... Why ?
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Loisirs : Cruche power ! hem pardon... Lire des yaoi et écouter du rock... si si...
Réputation : 0
Points d'expérience : 154
Date d'inscription : 14/03/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Sam 4 Avr - 14:15

Laya était dans le dortoir des filles de Serdaigle, elle avait le regard dans le vide, assise sur son petit lit à baldaquin, une main posée sur sa table de nuit, l'autre tenant une petite brosse couleur argent, passant dans ses longs cheveux.
Elle portait encore son uniforme de poudlard.
Elle resta dans les nuages quelques instants puis se décida de se bouger un petit peu. Elle reposa la brosse, se releva de son lit et avança vers sa grosse valise. Elle l'ouvrit délicatement et en sortit une élégante robe noire. Sur la partie du haut était dessiné de fin filaments bleu claires, comme tracé à l'encre de chine. Le bas tombé délicatement jusqu'à la hauteur de ses genoux.

Et c'est vêtu comme ceci que Laya se rendit au bal de pâques. Sans même prendre la peine de s'attacher les cheveux pour l'occasion. Elle préférait rester naturelle.
Elle ne croisa pratiquement personne sur le chemin. Ce qui était normal : la plus part des élèves devaient déjà s'y trouver, ainsi que les professeurs.

Lorsqu'elle eut franchie la salle de bal, elle admira la décoration. Tout était si coloré ! De belles guirlandes arpentaient les murs, les lumières avaient été étudiées pour que l'atmosphère soit douce et tamisée. Des lapins et divers autres animaux de pâques décoraient également la salle.

Laya ne s'étaient pas aperçut que quelques regards s'étaient posés sur elle, ce qui était normale, elle venait tout juste de rentrer, et elle était en plein milieu de l'entrée. Laya se retourna et referma la porte. Elle ne savait pas trop où se mettre. Elle croisa alors une fille à l'allure étrange et qui paraissait furieuse: on aurait dit qu'elle avait atterrie dans une cheminée ! Elle était couverte de suie !

**Là, j'ai du louper un épisode ...** pensa la jeune fille.

Elle entendit alors un "Bang" assez sonore et aperçut un nuage de fumé vers la table qui se trouvait en face d'elle. Elle écarquilla les yeux. Un elfe était habillé en costard cravate. Il avait l'air déprimé.

**Pauvre petite créature**.

Elle sentie alors la présence de quelqu'un derrière elle et se retourna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brad Nelsen
Mangemort
Mangemort
avatar

Masculin Nombre de messages : 285
Age Réel : 30
Localisation : Toujours devant toi !
Emploi (ou maison) : Ancien serpentard
Loisirs : sport, combat, arts martiaux, quidditch, dessin, sauter sur les toits
Réputation : 10
Points d'expérience : 130
Date d'inscription : 09/02/2006

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers de Sang pur

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Dim 5 Avr - 19:31

"Bonsoir Jeni."

Répondit simplement le serpentard à la jeune fille, qui exigeait qu’on le nomme ainsi. Il observa quelques instants sa tenue, qui correspondait tout à fait au thème du bal, puis l’expression de son visage. Jeni avait l’air d’apprécier les bals, mais pas les chocolats… Elle lui fit ensuite un compliment. Or Brad, très modeste, n’aimait pas qu’on lui en fasse. Cela le mettait plutôt mal à l’aise, il n’aimait pas qu’on fasse remarquer l’une de ses qualités. Cette preuve d’affection lui était bien trop inhabituelle, lui l’éternel solitaire. Cela dit, d’un côté, le compliment de la gryffondor lui faisait tout de même plaisir, même si l’intention du serpentard n’était pas de plaire. Il lui répondit, inexpressif :

"Merci. Amuser n’est peut-être pas le mot approprié, mais pour un début de soirée, si l’on excepte les sucreries et le chocolat, ça ne s’annonce pas trop mal…"

Il quitta ensuite les yeux de la gryffondor pour jeter un regard circulaire à la salle, tout en repensant au compliment qu’elle lui avait fait. Il dévisagea alors Jeni, d’un regard en coin que seuls les plus attentifs pouvaient remarquer, comme s’il la jugeait l’espace d’un instant. Il finit alors de boire son verre, toujours en l’observant, et rajouta, une fois qu’elle le remarqua :

"Toi aussi… T’as de la classe."

Il lui fit alors l’un de ses rares sourire. Brad était une personne qui ne disait que ce qu’il pensait. Ce compliment n’était donc pas venus naturellement parce qu’elle lui en avait fait le même, mais parce qu’il le pensait, à l’instant. Avant que la gryffondor ne puisse dire quoi que ce soit, Brad fut tiré de ses pensées par un bruit d’explosion. Il essaya de trouver d’où il venait, et lorsqu’il en entendit un deuxième, il fut sur de la source de ce bruit. Il s’agissait encore d’un stupide elfe de maison. Pourquoi diable celui-ci était-il resté à la fête ? Ils n’étaient chargés que de faire les préparatifs en principe, comme pour les repas… Brad afficha un léger sourire lorsque l’elfe se prit un ‘bang’ sur la figure, cela lui apprendrait. Puis Brad se reconcentra sur sa partenaire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Parker
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 587
Age Réel : 28
Localisation : Ou tu veux, quand tu veux !
Emploi (ou maison) : Poufsouffle
Loisirs : profiter de la vie à fond
Réputation : 0
Points d'expérience : 129
Date d'inscription : 30/10/2005

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Ven 10 Avr - 12:36

Anna fit son entrée dans la salle de bal, croisant une jeune fille avec une sorte d’explosion à la tête.

*Bien étrange ! Pour une fois que ce n’est pas moi qui me tape la honte !*

Anna était plutôt fière d’elle en cette soirée. Sa tenue, qu’elle avait préparé longtemps à l’avance, en jetait –enfin, selon elle : tout était une question de goûts. Elle arborait une robe –pour une fois !- mais avec tout de même un pantacourt noire en soie en dessous. Et oui, elle avait fait un grand effort ! La jeune fille ne portait en principe jamais de robe, étant bien trop garçon manqué pour cela. Etait-ce le résultat d’un pari qu’elle avait fait ? Ou tout simplement l’envie d’être un peu plus féminine ? Dans tous les cas, sa robe était verte et violette, avec un peu de brun, correspondant tout à fait au thème de ce bal : Pâques.

Anna jeta un regard circulaire et la salle et ne fut pas longue à apercevoir Jenifer, accompagnée de BRAD ?! Avait-elle loupé un épisode ???!! En général, les deux jeunes gens ne se côtoyaient qu’en sa présence, Anna étant très proche du serpentard. Très excité face à cette découverte –que Jeni pouvait-elle bien lui cacher encore ?- elle se dirigea vers eux, pleine d’entrain. Très malicieuse, elle déclara :


"Salut vous deux ! Je ne vous dérange pas j’espère ?"

Elle fit la bise au serpentard, puis à son amie en lui susurrant :

"Dès que j’ai le dos tourné, t’en profite à ce que j’vois…"

Et, mine de rien, elle rajouta :

"Jolie ta tenue ! Et toi aussi Brad, charmant, vraiment !"

Elle lui adressa un clin d’œil, puis jeta un regard complice à Jeni, face à la remarque qu’elle lui avait fait précédemment. Cela n’avait rien d’un reproche, bien au contraire. Anna aimait arranger les coups, et avec Jeni, ce n’était pas ça qui manque ! Cela dit, tout en s’essayant parmi eux, elle trouva la situation un peu étrange. Elle les connaissait si bien tout les deux… Et puis, elle était sortie avec le serpentard lors de sa première année, alors oui, vraiment, elle trouvait cela très étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifer Mattiews
6° année
6° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 193
Age Réel : 27
Emploi (ou maison) : Gryffondor
Réputation : 0
Points d'expérience : 55
Date d'inscription : 17/04/2005

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Ven 10 Avr - 13:22

Jeni remercia Brad pour son compliment par un simple sourire, et laissa son regard se promener dans la salle. Elle vit alors Anna entrer et en laissa tomber son verre. Anna, EN ROBE? Non, elle devait halluciner! Jamais, au grand jamais, elle n'avait vu son amie en robe, et encore moins avec autant de classe et de retenue! Elle avait presque l'air d'une petite fille innocente attendant son oeuf en chocolat... La comparaison fit sourire Jeni, car elle connaissait bien Anna, et ce depuis assez longtemps, pour savoir qu'elle était tout sauf sage.

Lorsque son amie s'approcha d'elle et Brad, elle fit les gros yeux, ce que Jeni ne manqua pas de remarquer. Qu'était-elle encore entrain de penser, voire pire, de comploter? Elle n'en savait fichtre rien, mais quand Anna se pencha subrepticement pour lui glisser quelques mots à l'oreille, Jeni ouvrit la bouche pour protester.


"Non, tu ne nous dérange pas, quelle question! Et, non, pour une fois, je ne complote rien..."

Jeni sourit innocemment à son amie qui, elle l'ésperait, la croirait. Car Jeni disait bel et bien la vérité, certes elle trouvait Brad très séduisant, mais sa règle numéro 1 avait toujours été de ne pas toucher aux ex de ses amies. Hors, Brad se trouvait être l'ex d'Anna, une de ses meilleures amies, alors pour Jeni, pas question d'y toucher. De plus, il était difficile d'imaginer un serpentard et une gryffondor ensemble, c'était quasiment de la science-fiction!

"Merci, Anna! Mais je dois avouer que tu remportes la palme de l'élégance ce soir, rien parce que tu as fais l'effort de mettre une robe... Au fait, tu as décidé ça toute seule ou bien... C'est encore pour gagner un pari?"

Jeni ramassa son verre et fit un peu de place à son amie pour qu'elle s'asseoit parmis eux.

"Tu ne sembles pas apprécier les sucreries plus que ça, Brad... Je me trompe?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McFly
Commercant
Commercant
avatar

Masculin Nombre de messages : 346
Age Réel : 28
Localisation : A Alcolohip's, chez Zonko ou là où il y a une fête !!
Emploi (ou maison) : Barman à Alcolohip's + Employé chez Zonko
Loisirs : Draguer les filles ^^
Réputation : 0
Points d'expérience : 166
Date d'inscription : 27/01/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: C’est compliqué
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Sam 11 Avr - 11:57

Josh entra dans la salle de bal. Comme à son habitude, il n’avait pas mit plus d’une dizaine de minutes à se préparer, et pourtant le résultat était étonnant. Tout de blanc vêtu comme à la plupart des bals auxquels il se rendait, le jeune homme arborait une parfaite élégance de séducteur hors paire, ce qu’il était. Il avait bien veiller à boire quelques boissons alcoolisées avant de venir, comme il le faisait à chaque fois, l’alcool n’étant pas autorisé dans les bals, ni même dans l’enceinte du château d’ailleurs, mais c’était plus fort que lui, il fallait qu’il déjoue les règles. Et lorsqu’il s’agissait d’alcool, notre gryffondor n’avait pas de limites, tout comme avec les filles.

En parlant de filles, ce fut la première chose que Josh regarda en entrant, ce qui n’avait, pour ceux et celles qui le connaissaient, rien d’étonnant. Il trouvait un parfait centre d’intérêt à observer ces jolies demoiselles du château sur leur 31. Les tenues, les coiffures, le maquillage. Tout chez elles attirait son attention. Josh remarqua plusieurs filles qu’il connaissait bien, dont Anna et Jenifer qui semblaient en pleine conversation avec le préfet de serpentard.

Josh n’avait rien contre Brad, mais il ne pouvait s’empêcher d’être consterné face à toute les filles qui courraient après le jeune homme. Il aurait bien sûr préféré que ce soit lui, car comble du comble : Brad n’en profitait même pas ! Enfin… Tout les garçons du château ne pouvaient pas avoir un fan club. Surtout que Josh n’était ni préfet, ni joueur de quidditch… et qu’il avait en plus de cela redoublé deux fois. Bref, le gryffondor alla à une table et observa attentivement les chocolats, de façon à choisir le meilleur d’entre eux. Il ne savait encore pas que l’elfe de maison, qu’il n’avait même pas remarqué au milieu de toutes ces ravissantes demoiselles, en avait ensorcelé certains… Alors qu’il se préparait à en saisir un, il fut interrompu dans son élan par…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laya Nobara
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 140
Age Réel : 26
Localisation : Hem... Quelque part... Why ?
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Loisirs : Cruche power ! hem pardon... Lire des yaoi et écouter du rock... si si...
Réputation : 0
Points d'expérience : 154
Date d'inscription : 14/03/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Sam 11 Avr - 14:39

par un...

"Si j'étais à ta place, je ferais attention à ce que je mange... déclara Laya d'un ton rêveur à un jeune homme qui venait juste de passer devant elle, s'élançant pour attraper une petite poignée de chocolats. C'est bonbons sont, disons, explosifs... "

Lorsqu'elle lui avait parlé, Laya ne s'était pas donné la peine de se retourner et de le regarder. Il devait se demander si c'était bien à lui qu'elle parlait.
Elle pivota alors, de façon à ce qu'il entre en entier dans son champs de vison, et pas seulement son bras.
Le jeune homme était tout vêtu de blanc, comme s'il souhaitait illuminer la salle toute entière de sa beauté. Mais Laya ne s'attarda pas sur cela, l'apparence était souvent trompeuse. Que pouvait cacher ce beau visage de parfait séducteur ?

Laya n'avait croisé cet élève qu'une seule fois, lorsqu'elle était dans le bureau du professeur Chiron.
Ce jour là, il avait l'air de s'être un peu perdu. Ce n'était pas le cas aujourd'hui bien au contraire...
Le Gryffondor jetait des regards dans toutes les directions, un sourire au lèvres.
On aurait dit qu'il ne chercher pas quelqu'un en particulier, mais plutôt comme si -de son regard intéressé- il examinait les différentes personnes -et surtout certaines filles- présentes à ce bal.

Mais, peut-être qu'il ne comprît pas ce que voulait dire Laya -explosifs ? comment ça explosifs ?- car son geste progressa, un lapin en chocolat dans sa main, il commença à la retirée. La Serdaigle ne se fit guerre attendre :

"Expelliarmus" murmura-elle calmement.

Et elle eut raison, à peine le bonbon eût quitté l'emprise de la main du Gryffondor qu'il explosa.
Malheureusement pour lui, ce n'était pas la journée de l'elfe décidément. Le bonbon explosa une fois de plus à quelques centimètres de son visage, un peu en hauteur.
Juste avant "l'explosion fatale et inévitable" il avait légèrement relevé la tête, et il se prit un nuage de poussière dans les yeux.

"Oh ! Pardon Ernest ! Je m'excuse ! " s'exclama Laya, qui n'avait pas eut l'intention de lui faire le moindre mal.

Elle alla à sa rencontre pour mieux lui présenter ses excuses -pas sûr qu'il les eût entendus-. Laissant le Gryffondor devant la table, espérant qu'il aurait l'intelligence de ne pas toucher une fois de plus aux confiseries étalées devant lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McFly
Commercant
Commercant
avatar

Masculin Nombre de messages : 346
Age Réel : 28
Localisation : A Alcolohip's, chez Zonko ou là où il y a une fête !!
Emploi (ou maison) : Barman à Alcolohip's + Employé chez Zonko
Loisirs : Draguer les filles ^^
Réputation : 0
Points d'expérience : 166
Date d'inscription : 27/01/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: C’est compliqué
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Sam 11 Avr - 18:55

Josh leva aussitôt le visage, tiré de son élan de gourmandise par une voix rêveuse… mais surtout une voix féminine. Il n’en fallait pas plus au jeune homme pour quitter toute quelconque occupation. La serdaigle le mettait en garde, selon elle, ces bonbons étaient explosifs. Qu’entendait-elle par là ? Et comment était-elle au courrant de cela ? Josh était bien loin de s’en préoccuper.

« Hey… On s’connaît ? »

Dit-il d’une voix charmeuse, de toute évidence intéressé. La jeune fille, qu’il ne voyait à peine, se tourna vers lui, et il ne fut pas déçu du résultat. Même si elle était d’une petite taille, son visage d’ange ne lui déplaisait pas. Il cru d’abord qu’il ne connaissait pas cette jeune fille, mais savait tout de même sa maison, l’ayant déjà aperçu à la table des serdaigles. Puis, à mieux la regarder, il se rendit compte qu’il l’avait déjà croisé dans le bureau du professeur Chiron, pour le cours d’Arithmancie. C’était en partie cela qui l’avait intéressé pour s’inscrire, mais il avait rapidement été déçu de la façon dont cette serdaigle avait parlé à Jenifer. Enfin, cela ne restait que des querelles entre filles, il n’allait pas lui en vouloir pour si peu… Bien au contraire, il voulait lui donner une raison de remonter dans son estime.

[hj : évite de décrire les actions de mon perso, car il n’aurait sûrement pas prit le lapin en chocolat après cette rencontre, trop heureux de faire une nouvelle connaissance et ne voulant pas contrarier la jeune fille. De plus, c’est un galant, il fait ce que les filles lui disent… Mais bon, maintenant que le choix n’est plus autorisé, va pour cette fois.]

Josh, emporté par sa gourmandise décida de prendre un lapin au chocolat. Après tout, ceux-ci n’étaient peut-être pas piégés, comme ces maudits œufs. Il entendit calmement un expelliarmus, et fut surprit de voir le lapin lui échapper des mains. Il lança alors un regard interrogatif à la jeune fille, le sort venant d’elle, et ne fut pas long à comprendre à la vue du lapin qui explosait, près d’un… Un elfe de maison ?! Ici ?!! Bref… Alors qu’il allait remercia la serdaigle, celle-ci se rua sur l’elfe de maison pour lui présenter des excuses. Josh haussa les épaules, puis déclara comme pour lui-même :

« C’est quoi ce délire avec les confiseries et le chocolat ? Les autres années pourtant… »

Josh était là depuis longtemps et pour chacun des bals de paques, il avait eut l’habitude de manger toute sorte de confiseries. Cela n’était pas normal, quelqu’un avait dut jeter un sortilège, mais qui ? Il fouilla la salle du regard, comme pour trouver un coupable, qui était bien plus près qu’il ne le pensait. Il se dirigea alors vers la serdaigle et l'elfe, pour éclérer sa lanterne. Après tout, la jeune fille l'avait mis en garde, elle était surement au courrant de quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Parker
7° année
7° année
avatar

Féminin Nombre de messages : 587
Age Réel : 28
Localisation : Ou tu veux, quand tu veux !
Emploi (ou maison) : Poufsouffle
Loisirs : profiter de la vie à fond
Réputation : 0
Points d'expérience : 129
Date d'inscription : 30/10/2005

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Sorciers

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Dim 12 Avr - 16:37

Anna adressa un grand sourire faussement naïf à Jeni, voulant dire ‘c’est cela oui’ et à la fois ‘moi aussi je t’aime’. Cela dit, elle croyait son amie si elle lui disait cela, elle la connaissait assez pour savoir rapidement si c’était vrai ou non. Mais Anna était taquine, et elle avait envie de rire un peu, ou de faire rire, comme toujours. Alors elle s’amusait un peu avec ces deux jeunes sorciers qu’elle aimait tant.

La poufsouffle afficha un grand sourire lorsque la gryffondor lui fit une remarque sur sa robe. Elle était persuader qu’elle allait en prendre toute la soirée, et cela commençait déjà. S’attribuant soudain tout le mérite de la soirée, elle fit mine de s’incliner, et répondit ensuite, plus sérieuse :


"Heu ça… En fait, c’est une longue histoire !"

Elle ne put s’empêcher de laisser entendre quelques éclats de son rire connut de tous, lancant un discret "j'te raconterai !" à son amie. Elle doutait que cela n'interesse le serpentard. Et puis, elle ne voulait pas dévier la conversation sur ce sujet. Puis elle ajouta :

"Mais en tout cas, crois moi, je n’ai pas décidé ça de mon plein grès !!"

*Manquerait plus que ça !*

Anna était comme elle était, elle ne changerait pas du jour au lendemain, elle n’avait jamais été très féminine. Tout laissait donc à croire qu’il s’agissait d’un jeu, d’un pari, d’un gage, ou encore d’une dette. Anna était à présent installée parmis les deux élèves, et comptait bien faire la conversation, dès le moment venu. Un peu amusé, elle remarqua que Jeni ramassait son verre. Elle avait du lui faire un choc, vêtu ainsi. Elle le comprenait tout à fait, et n’avait qu’une hâte, c’était de remettre un short. Cela dit, elle était bien partie pour tenir ainsi toute la soirée, joueuse et battante comme elle était. Ce simple accoutrement n’allait pas l’empêcher de s’amuser ce soir, loin de là.

Elle se tourna vers Brad pour voir sa réponse qu’elle connaissait déjà. Non, le serpentard n’avait jamais été un grand fan de sucreries, tout comme de n’importe quel autre addiction. Anna connaissait très bien le serpentard et avait toujours entretenu une relation de complicité avec celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ernest
Elfe
avatar

Masculin Nombre de messages : 34
Age Réel : 68
Emploi (ou maison) : Domestique
Réputation : 0
Points d'expérience : 38
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Jeu 16 Avr - 23:52

Ernest, dépité, regarda la porte de la salle de bal se refermer sur celle qui aurait pu être la reine de la soirée. Elle l’avait abandonné sans un regard, et l’avait gratifié d’une claque monumentale devant tout le monde. Mais l’elfe n’aurait pas pu lui en vouloir, elle était si jolie… Soupirant devant son échec, il se perdit un moment dans la contemplation de la porte, se demandant s’il devait partir ou rester et remettre à l’épreuve son fabuleux talent de séducteur. Il n’entendit pas le sort lancé par Laya, pas plus qu’il ne remarqua qu’un autre de ses bonbons lui arrivait dessus comme une bombe atomique sur Hiroshima.

BANG !

Ernest ne comprit même pas ce qui venait de se passer. Brusquement, la salle, les élèves, les décorations, tout avait disparu ! Le noir total semblait avoir envahi les lieux. Pourtant, il entendait toujours les rires des élèves, les discussions se poursuivaient tout autour de lui. Ce n’était pas normal ! La dernière fois qu’il avait lancé de la poudre instantanée du Pérou pendant un cours de potions, l’assemblée avait d’abord croulé sous les cris hystériques venant des élèves les plus peureux, puis de directives soi-disant courageuses de ceux qui avaient connu les batailles de Poudlard et craignaient une récidive de mangemorts, pour finir dans une apocalypse totale de potions qui explosaient à cause de maladresses des étudiants aveuglés.

Qui a éteint la lumière ? Demanda calmement la petite créature.

Personne ne lui répondit. Autour de lui, les rires se faisaient plus oppressants. Il entendit une voix féminine s’adresser à lui sans bien comprendre ce qu’elle lui disait. Mais… Si quelqu’un s’adressait à lui, c’est que cette personne pouvait le voir ! Mais alors… !!! Précipitamment, il claqua des doigts pour faire apparaître une flammèche devant son visage, mais rien ne passa devant ses yeux grands ouverts. De l’autre côté de l’écran de suie qui lui couvrait la vue, la flamme était pourtant bien là, au creux de sa main… et dirigée vers la nappe qu’il ne voyait pas plus que le reste ! Cette dernière pour faire bonne mesure, commença à s’enflammer. Au même moment, d’une voix déchirante, Ernest arrivait à une désastreuse conclusion sur le mal qui le frappait :

ERNEST EST AVEUGLE ! Beugla-t-il.

AGUAMENTI ! Lança une voix près de lui.

Un jet d’eau sortit de la baguette et arrosa l’elfe en plein visage, éteignant en même temps le feu qui prenait sur la nappe. Une odeur de brûlé s’échappa de l’étoffe fumante, tandis que l’elfe, de son côté, tentait de se protéger la tête en appelant à l’aide :

Au secours ! Un mangemort attaque Ernest !

Puis le jet cessa, et Ernest qui s’était recroquevillé au sol en tremblant de peur se redressa en ouvrant les yeux. Il crut à un miracle lorsque ses deux grandes rétines humides envoyèrent à son cerveau l’image de la salle de bal pleine des mêmes convives qui s’y trouvaient avant l’incident. Empli d’une joie indescriptible, ce gros béta ne chercha même pas à étouffer son cri :

Ernest voit ! Ernest voit à nouveau !

Quelle andouille… En l’espace de quelques secondes, il avait reçu de la suie plein la figure et un jet d’eau avait dégagé ses yeux, et le voilà qui vivait ce moment comme une seconde naissance. Il tourna le regard vers la forme la plus proche et distingua Laya, penchée vers lui. Immédiatement, son cerveau d’huître lui souffla qu’elle fût celle qui lui avait rendu la vue, par une immense et mystérieuse démonstration de magie curative. Il se courba si bas en la saluant que son nez plein de suie humide répandit sur le sol une énorme trace noire et rectiligne.

Ernest remercie mille fois la noble Serdaigle qui a sauvé ses yeux. Oh, Ernest a eu si peur de ne plus jamais voir ! Ernest sera à jamais reconnaissant envers la noble Serdaigle ! Il boit à sa santé !

Et, joignant le geste à la parole, Ernest agrippa une coupe de champagne qui traînait par là et l’avala d’un trait. Il grimaça en goûtant à l’acidité du breuvage, en agitant la tête de droite à gauche. Brusquement, et sans pouvoir s’en empêcher, il émit un rot sonore sous l’effet traître des petites bulles qu’il venait d’ingérer. Mais ce n’était pas assez ! La noble Serdaigle qui l’avait sauvé de la cécité méritait tellement plus !

Ernest doit boire beaucoup pour que la santé de la noble Serdaigle soit parfaite pendant longtemps !

Il attrapa une nouvelle coupe et la vida cul-sec. Nouvelle grimace. Mais curieusement, alors que la boisson lui semblait tout compte fait d’une note de fond plutôt désagréable, amère et acide à la fois, il se réjouissait quand même à l’idée d’en reprendre. Il se sentait ragaillardi, enthousiaste, comme si tous les accidents de parcours des dernières minutes étaient loin derrière lui. Il pensait ainsi faire plaisir à sa bienfaitrice, et il appréciait cette sensation grisante qui prenait doucement son esprit. Ses horizons s’élargissaient, il voyait les choses différemment. Il se sentait plus audacieux aussi !

Bref, en un mot comme en cent, Ernest était beurré. Son inexpérience de l’alcool et sa frêle constitution ne l’avaient certes pas aidé dans la tâche, mais il faut dire que vider deux coupes de champagne cul-sec et l’une après l’autre était tout sauf l’idée du siècle. Le paysage en périphérie de sa vision s’était un peu troublé, et son équilibre commençait un peu à vaciller. Il se sentait joyeux malgré tout, il aurait pu faire la fête toute la nuit ! D’ailleurs, il comptait bien prendre part à cette petite sauterie, et même être la star de la soirée !


Ernest va exécuter pour la noble Serdaigle la danse secrète du remerciement de l’elfe de maison !

C’était encore une idée tordue qu’il venait d’inventer, bien entendu. Mais bon, il avait l’air d’y tenir. Sans prêter aucune attention à la musique qui résonnait dans la salle, Ernest entama une sorte de danse rituelle qui ressemblait à s’y méprendre à une danse de la pluie chez les Sioux. Il tourna ainsi autour de la foule d’élèves qui dansaient sur la piste, pas après pas, tantôt tourné vers le plafond et tantôt vers le sol. Le manège dura ainsi plusieurs minutes, puis il acheva un dernier tour et revint vers Laya.

Ernest a fait la danse pour la noble Serdaigle ! Maintenant, Ernest va profiter de la soirée !

Visiblement très éméché, l’elfe se précipita vers la piste de danse. Il poussa doucement quelques élèves et se fraya un chemin jusqu’au centre. Sur son passage, des rires moqueurs s’élevèrent. Mais Ernest n’avait pas fini de faire péter ses scores à l’applaudimètre du ridicule. Au milieu des danseurs, il commença à remuer des bras, des jambes et de la tête en rythme, chaque membre synchronisé avec son opposé : il offrait à ses admirateurs une démonstration hilarante d’une danse moldue très à la mode : la tecktonik… de l’elfe de maison !

En cet instant, plus encore qu’en général, peu lui importait ce qu’on pouvait penser de lui. L’alcool lui avait permis d’accéder à un degré différent de liberté, ou ses propres appréhensions, ses doutes, ses limites étiques avaient tous été repoussés. Il était là, vivant et libre, debout au milieu de ceux qu’il servait fidèlement chaque jour, et il se sentait comme un égal vis-à-vis d’eux.

Ainsi était Ernest, le terrible elfe de maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laya Nobara
Prefet
Prefet
avatar

Féminin Nombre de messages : 140
Age Réel : 26
Localisation : Hem... Quelque part... Why ?
Emploi (ou maison) : Serdaigle
Loisirs : Cruche power ! hem pardon... Lire des yaoi et écouter du rock... si si...
Réputation : 0
Points d'expérience : 154
Date d'inscription : 14/03/2009

Feuille de personnage
Secret/Particularité/Pouvoir spécial:
Situation amoureuse: Célibataire
Parents: Moldus

MessageSujet: Re: Bal de Pâques   Ven 17 Avr - 1:10

Laya venait de s'excuser auprès de l'elfe quand celui commença à s'agiter.. disons.. assez violemment... Il commençait à être dangereux ! Il avait faillit mettre le feu à la salle ! Mais un Agaumenti bien sentit eut vite fait de le ramener à la raison... Ou du moins en partie... On parle d'Ernest là !

Il voulut remercie Laya de lui avoir "rendue la vue" apparemment...

C'est un peu de sa faute si il avait reçut un bonbon explosif en plein le visage mais bon... Il n'avait pas l'air de s'en soucier le moins du monde... Et d'ailleurs il était en train de... En train de boire ? Un elfe de maison qui boit ? À une soirée de sorciers ??? (Oulà, beug ! On la refait !)
Mais il se trouva que l'elfe était bien en train de picoler... Il buvait à sa "santé".. il aurait mieux fait de se préoccuper de la sienne... pesant à tout cassé les 20 kilos, et n'ayant -du moins hypothétiquement- jamais bu -ou pratiquement- de sa vie, il n'allait pas rester cligne très longtemps.

Laya le regarda les yeux ronds lorsqu'il se mit à bouger... étrangement... Faisant des gestes avec ses bras, d'autres -non coordonnés- avec ses pieds, tout ça, sans suivre le rythme de la musique même, et en se positionnant au milieu de la piste de danse... Il n'allait pas passer inaperçu... ça non... mais était-ce une bonne chose ?

"Il ne devrait même pas être ici ! Il va se faire renvoyer de son poste ! " s'indigna-t-elle.

Laya se rendit compte que sa danse ressembler étrangement à ce qu'elle avait vu les vacances dernière lorsqu'elle était rentrée chez ses parents... Abasourdie elle s'exclama à haute et intelligible voix :

"Il nous fait de... de la tectonik elfique ???".

Elle resta coi quelques instants, la bouche grande ouverte mais les gens commençaient peu à peu à se détourner de leur conversations pour.. ahem.. admirer le spectacle... et du point de vue de notre Serdaigle, ils n'allaient pas être déçus...

**Oh mince! Il faut faire quelque chose ! **.

Elle se retourna et aperçut le Gryffondor de tout à l'heure... En pointant l'elfe d'un doigt timide, elle expliqua :

"Ahem... je te présente Ernest... Il est un peu... givré... et malheureusement il ne s'en rend pas compte et il est plein de bonnes intentions... Cela finit toujours en désastre avec lui... Et j'en ai déduit... et certainement toi aussi.. qu'il est à l'origine des bonbons-explosions..."


Elle dirigea son regard vers l'elfe une fois de plus et continua :

"Tu m'excuses... je reviens...".

Elle avança de ses petits pas néanmoins décidée comme jamais, essayant d'être discrète -ce qui ne servait à rien, car, en effet, tous les regards étaient portés sur l'elfe-.

"Aguamenti !" chuchota Laya.

Elle était tellement tendue que son sort fût d'une grande puissance et l'elfe en fût éjecté à une longueur de cinq mètres approximativement.

Laya essaya de repousser son envie d'aller le relever.. Et préféra faire comme si elle n'avait rien vu... Elle rougît et se retourna... Trop rapidement Elle se cogna le genoux à une table.

"Décidément, je hais cet elfe..." bien entendus, elle ne le pensais pas... mais mettait vous un peu à sa place...

En espérant que l'elfe se soit calmé -l'espoir fait vivre- elle adressa un sourire crispé au Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal de Pâques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Pâques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» L'île de Pâques
» Kotei Lille (WE de Pâques 3/4 Avril)
» L'île de Pâques
» La Cloche de Pâques !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
..::PoUdLaRd4eVeR::.. :: ..::LE 4° ETAGE::.. :: ..::*Salles*::.. :: Salle de bal-
Sauter vers: